Loading...
S’organiser et Gérer

COMMENT CRÉER SON PLAN D’ACTIONS FINANCIER ? (2/2)

Créer son plan d'actions financier. Ordinateurs, carnet et stylo. Au travail !

Deuxième et dernière partie sur « comment créer son plan d’actions financier ». Voici maintenant la phase finale de notre cas d’école. Après l’objectif général et les grandes étapes du projet, nous allons maintenant mettre en place des sous-objectifs et des moyens d’action concrets. Après ça vous saurez comment élaborer de toute pièce votre propre plan d’actions vers la liberté financière.

CRÉER SON PLAN D’ACTIONS FINANCIER 

2ème partie

Dans la première partie de l’article, nous avions vu comment, à partir d’un objectif défini, créer un plan d’actions financier concret sur la base de grandes étapes à suivre. Aujourd’hui, nous allons compléter et finaliser l’exercice à l’aide de sous-objectifs, eux-même segmentés en actions à réaliser.

Avant tout, je tiens à rappeler que le présent article n’est que la mise en application d’une méthode permettant d’établir des plans d’actions pour un objectif (quel qu’il soit) que l’on cherche à atteindre. Il s’agit donc d’un exercice de style – et non un véritable plan d’investissement immobilier– permettant d’illustrer la méthode. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le détail de celle-ci ici :

Un plan d’actions d’indépendance financière (1ère partie) ; 

Un plan d’actions d’indépendance financière (2ème partie).

Et, si vous ne l’avez pas lu, allez vite voir « Comment créer son plan d’actions financier (1ère partie) » , le début de la mise en application des articles cités plus haut.

Ceci fait, résumons l’épisode précèdent :

L’objectif fixé pour illustrer la méthode consistait en « passer de 0 à 100 000 € » à l’aide d’un plan en 10 étapes basées sur des investissements immobilier et déployées comme ceci :

– Étape 1 : Maximiser le budget personnel.

– Étape 2 : Mise en place d’une épargne mensuelle.

– Étape 3 : Formation dans le domaine de l’immobilier locatif.

– Étape 4 : Atteindre une première somme servant d’apport.

– Étape 5 : Premier investissement locatif simple : parking.

– Étape 6 : Atteindre une deuxième somme servant d’apport.

– Étape 7 : Deuxième investissement locatif : studio.

– Étape 8 : Renouveler l’opération sur un appartement.

– Étape 9 : Renouveler l’opération avec un lot d’appartements.

– Étape 10 : Épargner systématiquement le cash-flow des loyers jusqu’à obtenir les 100 000 €.

Si notre objectif général est ainsi placé sur le long terme, nos étapes sont, quand à elles, établies sur du moyen terme. Il ne nous reste plus qu’à mettre en place nos sous-objectifs à courts termes.

Réfléchir aux sous-objectifs

Comme pour la première partie, en passant en revue les différentes étapes de notre plan, nous allons noter toutes les idées qui nous viennent permettant la réalisation de ces mêmes étapes.

Prenons par exemple la 3ème étape, celle de la formation. Nous allons maintenant réfléchir à la manière dont nous pouvons valider cette étape en passant par des sous-objectifs.

Après avoir lu quelques articles sur internet, voici les sous-objectifs que nous pourrions inclure :

Sous-objectifs 1 : Apprendre et comprendre les mécanismes de prêt et du financement immobilier.

Sous-objectifs 2 : Apprendre à reconnaitre une « bonne affaire ».

Les autres sous-objectifs

D’autres sous-objectifs sont sans doutes nécessaires pour créer son plan d’actions financier. Mais contentons-nous de ceux-ci pour simplifier notre exemple. Chacun de ses sous-objectifs peut être réalisés à partir de multiples moyens : le premier par le biais de site financier expliquant les mécanismes ; le second par la rencontre avec des personnes ayant déjà une expérience dans l’immobilier. Mais cela pourrais aussi se faire par le biais de formation en ligne ou autres. La troisième étape de notre plan d’actions peut se décomposer maintenant ainsi :

– Étape 3 : Formation dans le domaine de l’immobilier locatif.

Sous-objectifs 1 : Apprendre et comprendre les mécanismes du financement immobilier.

Moyen : site ou blog expliquant les mécanismes du prêt.

Sous-objectifs 2 : Apprendre à reconnaitre une « bonne affaire ».

Moyen : Trouver quelqu’un ayant déjà investit dans l’immobilier.

Une décomposition plus précise

Évidemment, les « moyens » pourraient également être décomposés eux-même en différentes étapes plus petites comme par exemple :

Moyen : Trouver quelqu’un ayant déjà investit dans l’immobilier :

– Dans l’entourage, les connaissances.

– Chercher un conseiller privé en immobilier

Pour d’autres étapes, il peut être nécessaire de décomposer un peu plus. Créer son plan d’actions financier est un processus qui doit s’adapter complètement en fonction de votre objectif.

Le protocole AFDAO pour créer son plan d’actions financier

Pour cela, on peut appliquer le protocole AFDAO. Vous ne savez pas ce que c’est ? C’est que vous n’avez pas lu les articles permettant de comprendre cette mise en application. Donc, pour plus d’explications : Un plan d’actions d’indépendance financière (2ème partie).

Les étapes 5, 7, 8 et 9 pourraient alors suivre le schéma Apprentissage et FormationDécisionActionOutil de la façon suivante :

Apprentissage et formation : chaque type de bien correspond à un marché qui possède ses propres particularités. La connaissance de ces marchés, de leurs contraintes et autres sera donc nécessaire pour trouver les « bonnes affaires » et notamment celles qui ont un fort potentiel pour l’investissement.

– Décision : le choix de la zone géographique d’investissement est un élément important dans le cadre de projet d’investissement immobilier. Pour chacun des types immobilier, il faudra prendre cette décision à ce propos.

– Action : le passage à l’action sera bien sur, la recherche et l’acquisition du bien en fonction des critères énoncés précédemment

– Outil : Quel mécanisme financier sera utilisé pour l’acquisition du bien : apport personnel, prêt à taux zéro, prêt avec apport, etc. Vous remarquerez que sans les connaissances issues de l’étapes 3 ; l’utilisation des outils peut se révéler compliquée.

Le plan détaillé

Vous l’aurez compris, nous allons appliquer, pour chacune des étapes du plan, ces différentes démarches. Evidemment, chaque question peut en amener une autre mais l’essentiel est d’obtenir une vision d’ensemble, un tableau assez précis de ce qui doit être fait et dans quel ordre. Créer son plan d’actions financier est un processus qui peut être long mais qui permettra de gagner énormément de temps lorsqu’il s’agira de passer à l’action.

Dans le cadre de notre exemple, voici le plan que nous pourrions finalement obtenir :

Étape 1 : Maximiser le budget personnel.

– Sous-objectif 1 : Faire un « état des lieux » financier.

– Sous-objectif 2 : Réduire les dépenses.

– Sous-objectif 3 : Épargner les économies réalisées sur le contrôle des dépenses.

Étape 2 : Mise en place d’une épargne mensuel

– Sous-objectif 1 : Se renseigner sur les produits d’épargne.

– Sous-objectif 2 : Ouvrir un produit d’épargne.

– Sous-objectif 3 : Mettre en place des virements automatisés.

Étape 3 : Formation dans le domaine de l’immobilier locatif

– Sous-objectif 1 : Apprendre et comprendre les mécanismes du financement immobilier.

Moyen : site ou blog expliquant les mécanismes du prêt.

Moyen : Rendez-vous avec le banquier.

Sous-objectif 2 : Apprendre à reconnaitre une « bonne affaire ».

Moyen : Trouver quelqu’un ayant déjà investit dans l’immobilier.

– Dans l’entourage, les connaissances.

– Chercher un conseiller en immobilier privé

Étape 4 : Atteindre une première somme servant d’apport

Sous-objectif 1 : Déterminer un montant moyen d’apport par rapport au premier investissement locatif.

Sous-objectif 2 : Épargner systématiquement jusqu’à atteindre le montant déterminé.

Étape 5 : Premier investissement locatif simple : parking

Apprentissage – Formation : Se renseigner sur le marché de location de parking.

Décision : Choix de la ville et de la zone la plus rentable.

Action 1: Chercher des annonces de vente de parking entre particuliers.

Outil : Apport personnel.

Action 2 : Renouveler l’opération.

Étape 6 : Atteindre une deuxième somme servant d’apport

Sous-objectif 1 : Déterminer un montant moyen d’apport par rapport au type de bien.

Sous-objectif 2 : Épargner le cash-flow des premiers investissements, en plus du reste jusqu’à atteindre le montant déterminé.

Étape 7 : Deuxième investissement locatif : studio

Apprentissage – Formation : Se renseigner sur le marché de location de studio.

Décision : Choix de la ville et de la zone la plus rentable.

Action : Chercher des annonces de vente de studio entre particuliers.

Outil : Prêt avec apport personnel.

Étape 8 : Renouveler l’opération sur un appartement

Apprentissage – Formation : Se renseigner sur le marché de location d’appartement

Décision : Choix de la ville et de la zone la plus rentable.

Action : Chercher des annonces de vente d’appartement entre particuliers mais également par le biais d’agence.

Outil : Prêt à taux 0.

Étape 9 (A voir en fonction des résultats obtenus dans les étapes antérieures)  :

Renouveler l’opération avec un lot d’appartements ?

Apprentissage – Formation : Se renseigner sur l’achat de lot ou d’immeuble. Sous quel forme juridique ? Fiscalité ? Est-ce vraiment avantageux ?

Décision : Choix de la ville et de la zone la plus rentable.

Action : Agence ou autre prestataire?

Outil : ?

Étape 10 :

Épargner systématiquement le cash-flow des loyers jusqu’à obtenir les 100 000 €.

Au risque de me répéter…

Vous l’avez compris, le plan proposé ici n’est qu’une manière d’illustrer la méthode permettant de créer son plan d’actions financier. Peut-être trouverez-vous qu’elle a des défauts ou des lacunes (ce qui est surement vrai). Mais je l’utilise depuis pas mal de temps et je peux vous dire qu’elle a donc été mis à l’épreuve. Elle n’est d’ailleurs pas réservée au domaine de l’argent mais fonctionne quasiment pour tout. Quoi qu’il en soit, un outil de planification d’objectif, même imparfait, sera toujours mieux qu’avancer complètement au hasard. D’ailleurs, n’hésitez pas à partager dans les commentaires vos propres méthodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Faire des économies sans changer son mode de vie. Une pile de pièces de monnaie sur un tas de billets de banque.
Plan d'actions d’indépendance financière. Carnet avec une mind-map.
Devenir riche c'est quoi pour vous ? Pingouin sur une plage dans une boite de sardine.
Économiser c'est idiot ? Une tirelire-cochon percée dont un flot de monnaie s’échappe.
Visage d'un homme dans nuage de fumée bleue. Prêt, crédit, dette, surendettement, des mots qui font peur.