Loading...
Life-Hacking

ÉCONOMISER C’EST IDIOT ?

Économiser c'est idiot ? Une tirelire-cochon percée dont un flot de monnaie s’échappe.

Économiser c’est idiot ? En effectuant les recherches pour les différents articles sur les moyens de faire des économies, j’ai découvert de nombreux commentaires ironiques voire moqueurs.

Morceaux choisis :

« Pour économiser sur électricité, j’ai un vélo relié à une batterie et je fais pédaler ma famille ! » 

« Pour l’eau, je prends ma douche chez les voisins ! » 

« J’économise sur le téléphone grâce à des pigeons voyageurs ! » 

Je me suis demandé pourquoi le principe de faire des économies entraine des réactions aussi railleuses et sarcastiques. En d’autres termes j’ai voulu savoir :

POURQUOI ÉCONOMISER FAIT RIRE ?

L’AMF vient de publier son rapport annuel sur l’épargne et l’investissement. On y apprend, entre autres choses, que parmi les personnes qui n’épargnent jamais, 80 % d’entre elles mettent en avant un manque de moyen.

Dans le même temps, en 2017, 65 % de la population française possède un smartphone (Source : « Chiffre Internet 2017 » ). Vous ne trouvez pas ça étonnant ?

En tout cas pour moi ça l’est. En effet, même si je sais que coller simplement ces deux chiffres côte à côte est artificiel, je ne peux m’empêcher de penser qu’une part non négligeable de la population n’épargnera jamais par « manque de moyen ». Et dans le même temps, elle sera prête à mettre 200 € à 700 € dans un smartphone !

Le premier principe pour équilibrer son budget personnel est, bien sûr, de réaliser des économies. Or les gens semblent se trouver un tas de raisons pour ne pas le faire. Voyons ensemble les arguments qui reviennent sans cesse et qui vous font penser qu’ économiser c’est idiot.

Économiser : un mot, deux sens !

Dans la notion « d’économies » ; on amalgame deux aspects : épargner et faire des économies.

– Épargner concerne l’utilisation de l’argent que l’on affecte pas à de la consommation (voir à ce propos « Comment avoir une épargne gagnante »).

« Faire des économies » consiste à limiter la consommation de quelque chose pour telle ou telle utilisation. En d’autres termes on réduit les dépenses dans un ou plusieurs domaines.

A cela, j’ajoute un troisième aspect : payer un bien ou un service à un prix plus bas tout en ayant la même qualité en retour. Et c’est notamment sur cette aspect là, que, personnellement, je pense qu’ économiser c’est idiot… pour ceux qui ne savent pas s’y prendre !

Mais de façon générale, lorsque l’on parle de « faire des économies », on s’arrête souvent au deuxième aspect : limiter sa consommation. Et justement, nous allons voir que la plupart des réflexions ironiques s’arrêtent à ça, sans voir les trois dimensions du comportement de « l ‘économe ».

« Économiser : c’est pour les pauvres »

Avouer que l’on fait des économies, c’est – quelque part – dire que l’on est soi-même pauvre. Effectivement, dans le sens commun, on imagine quelqu’un qui fait des économies comme une personne qui n’a pas les moyens financiers de remplir ses besoins de première nécessité. On obtient ainsi une sorte de raccourci donnant un tableau dans lequel économiser = pauvreté !

Or faire des économies n’a rien à voir avec le statut de « pauvre » ou « riche ». Il s’agit avant tout d’un comportement qui vise à faire attention à ce qui est dépensé. Ou même de dépenser avec circonspection. Il est parfois poussé par la nécessité mais pas seulement. En effet, il dépend, entre autre, de l’éducation reçu. Si vos parents vous ont appris être attentif à l’argent et à la façon de le dépenser, naturellement vous aurez tendance à reproduire ce comportement.

« Économiser c’est être radin »

C’est souvent le premier argument des détracteurs « anti-économies ». En effet, faire attention à ses dépenses reviendrait à rogner sur tout pour faire des économies de bout de chandelle. Forcement, dans ce cadre, économiser c’est idiot car au final cela ne rapporte rien.

Et penser cela c’est se tromper complètement sur au moins deux points :

D’une part, économiser ne signifie pas grignoter sur tout mais plutôt consommer d’une autre façon. En fait, il ne s’agit pas de « dépenser le moins possible » mais bien de « dépenser plus malin ».

D’autre part, économiser ça rapporte ! Et même beaucoup. Si vous le faites intelligemment, il est tout à fait possible de faire baisser ses coûts fixes de 25 à 30 % sans trop d’efforts. Pour ma part, j’ai réussi à faire descendre mes dépenses fixes de plus de 40 % ! Cela me permet, aujourd’hui, d’épargner et d’investir. Or, il y a encore quelques années mon budget était trop serré pour que je puisse envisager cela.

« Économiser ? Moi je vaux mieux que ça »

Là nous touchons, en réalité, au cœur du problème. Effectivement, ceux qui pensent qu’ économiser c’est idiot on surtout peur de se retrouver eux-mêmes dans la catégorie « idiot qui économise ». Parce que oui, nous « valons » bien mieux que ça. Nous n’allons pas nous « rabaisser » à cela ! Au final c’est juste un problème d’ego et de peur.

D’ego parce que nous pensons que faire des économies est un acte qui nous rabaisse socialement. Nous passons dans la catégorie « pauvre » comme expliqué plus haut.

De peur, car, avec l’insécurité économique actuelle, nous craignons d’en être réduit à faire la même chose. Et si cela nous arrive alors cela voudrait dire que, socialement, nous n’avons pas « réussi ».

Or, faire attention aux dépenses, réfléchir avant de consommer ou même consommer mieux en réduisant les dépenses est un acte qui s’inscrit dans un processus plus global et plus mature. Cet acte c’est celui du vivre mieux. De plus, il se place aussi dans une stratégie de développement financier car c’est un moyen rapide d’avoir plus d’argent !

« Économiser c’est ne plus se faire plaisir ! »

Là encore l’argument se base sur une image fausse. Celle qui veut que, celui qui fait des économies doit alors faire une croix sur la notion de plaisir. Or, il est tout à fait possible de concilier les deux. Effectivement, on peut faire des économies sur quelque chose tout en conservant la qualité de celle-ci.

Pour anecdote, il y a quelques années je voyageais beaucoup. Pourtant mes billets d’avion (en classe affaire, et oui !) me coutaient deux fois moins cher que ceux de mes voisins de sièges. Même avion, même service… mais pas le même prix.

« Économiser c’est idiot. D’ailleurs , les riches ne le font pas »

Ah ! Ce dernier argument me fait toujours rire. En effet, et contrairement à ce que l’on pense, ceux qui économisent le plus se sont… les plus riches. Cela peut sembler étonnant et la plupart des gens n’arrivent pas à le comprendre. Pourtant, c’est un fait.

Évidemment plus vous avez d’argent et plus il est facile d’en mettre de coté, bien sûr. Mais avant ça, il faut comprendre que « faire des économies » est un principe de base de ceux qui ont fait fortune. En effet, les personnes les plus riches le sont bien souvent devenu en achetant des biens en-dessous de leur valeur et en les revendant au-dessus de celle-ci.

Si nous avons parfois l’impression que les plus fortunés dépensent sans compter, c’est en partie faux. Quelqu’un ayant des moyens financiers très important pourra effectivement se permettre de dépenser des sommes folles dans ce qui lui fait vraiment plaisir ! Mais à côté de ça, la même personne négociera toujours pour avoir le meilleur tarif par rapport à la valeur qu’il accorde au bien.

Alors, économiser c’est idiot ou pas ?

Vous l’avez compris, je fais partie de ceux qui pensent qu’ économiser n’est qu’une des étapes du processus pour créer sa propre indépendance financière.

Être économe ne signifie pas être « radin ». C’est encore moins se serrer la ceinture sur tout et ne jamais se faire plaisir. Réaliser des économies c’est, à mon sens, prendre conscience de la valeur des choses et faire attention à elles. Ça n’a rien de péjoratif. Il me semble même que c’est un comportement plutôt sain.

Alors évidemment lorsqu’on observe les réactions des gens face à de la pâte à tartiner soldée à – 40 %, on peut effectivement se demander si économiser c’est idiot ou pas. Mais, s’il vous plaît, ne confondons pas une attitude avec une stratégie. Ce sont deux choses bien différentes. Si la première est une simple réaction, la seconde se place dans un processus et un mode de vie. Et elles sont toutes deux bien différentes !

Et vous, avez-vous pensé, un jour, qu’ économiser c’est idiot ? N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
13 règles pour devenir riche
Argent et mode de vie. s'affranchir de la société de consommation.
Pied à coulisse enserrant des pièces de monnaie à cotè d'une calculatrice le tout sur une feuille de compte. Vous êtes peut-être surendetté.
Une calculatrice sur la tranche avec une cuillère en équilibre dessus supportant d'un côté une pomme de terre et de l'autre des pièces de monnaie.
Un Pendule de Newton. Actions et réactions.