Loading...
Life-Hacking

CHOISIR DE DEVENIR RICHE ?

Choisir de devenir riche, c'est possible ? Un panneau de signalisation avec des directions se finissant par un point d'interrogation.

Si l’on écoute la plupart des gens, c’est leur situation, à un moment donné, qui sera responsable de ce qu’ils feront ou ne feront pas. Mais n’avons nous pas tous le choix ? Le choix d’avancer ou de rester là où nous sommes ? Par extension peut-on choisir de devenir riche ? Petite réflexion… Sortez une feuille, vous avez deux heures…

LES CHOIX PERSONNELS

PEUT-ON CHOISIR DE DEVENIR RICHE ?

C’est l’histoire d’un petit lapin, qui voulait avoir une plantation de carottes. C’était le rêve de sa vie. Avec cette plantation, Petit Lapin pourrait en manger dès qu’il en aurait envie ! Quelle joie et quel bonheur se serait ! Mais pour cela, il lui fallait un champs, des graines, de l’eau et… beaucoup de travail. Le premier jour, il se dit « Ici la terre n’est pas bonne pour la culture de la carotte. Ah ! Si je vivais dans un lieu avec une meilleure terre mon projet réussirait sûrement ». Le deuxième jour, il se dit « Ah mais quel dommage que le cours des plants de carotte soit si haut. Si les prix était plus bas, je pourrais en acheter plus et mes coûts serait plus faible ». Le troisième jour il se dit « Ah mais quel malheur que la rivière soit si loin. Si elle était plus proche, mon projet aurait plus de chance de réussir ». Enfin le quatrième jour il se dit « Oh ! Mais quel malchance qu’une plantation de carotte demande tant de temps de travail. Si je ne bossais pas déjà 8 h par jour au bureau, je pourrais m’occuper de ce projet ». Finalement Petit Lapin ne fit rien puisque le monde entier se liguait contre lui.

Moralité de cette histoire : si Petit Lapin avait fait de vrais choix et qu’il s’était un peu plus bougé les fesses, aujourd’hui il siroterait des cocktails de carotène, assit sur le plus gros tas de carotte du monde.



La responsabilité de nos vies

Bon d’accord ! Dans cette petite fable je grossis le tableau. J’exagère le trait. Mais vous comprenez le message, non ? Contrairement à ce que pense Petit Lapin, nous sommes responsables à 90 % de nos vies. Par là même nous sommes également responsable des directions que nous allons prendre dans notre vie.

Il est facile de penser que ce n’est pas le cas et que les évènements nous tombent dessus, sans que nous ayons à être pour quelque chose. C’est le « Destin », en quelque sorte. Mais c’est faux.

Alors oui, parfois l’impondérable se manifeste. Mais dans la majeure partie des cas, nous sommes responsable de ce qui nous arrive, de la situation dans laquelle nous sommes. Cette situation n’étant que la conséquences des choix que nous faisons. Y compris celui de choisir de devenir riche.

Une définition de choix

Mais d’abord définissons ce qu’est un choix. ….

Un choix est le résultat de la capacité de décision d’un individu ou d’un groupe, face à plusieurs options découlant d’une situation donnée ou d’un système donné. Le choix est donc à la fois le processus et le résultat du processus.

Avec cette définition, on se rend compte immédiatement qu’à partir du moment où il y a plus d’une option, le choix est donc toujours possible.

En fait, certains voient le choix comme une sorte de route sur laquelle il y aurait de multiples possibilités de directions. Chaque bifurcation vous offrant donc des possibilités d’actions différentes. Mais, de ce fait, il y aurait des éléments imposés : la route et les bifurcations. Les seules options seraient donc la sélection de la bifurcation.

Personnellement, je trouve que c’est trop limiter notre champs d’action…

Un choix, des choix et tout ce qu’ils impliquent

En effet, le fait de pouvoir choisir (y compris choisir de devenir riche) est le processus qui nous permet de :

Définir la route que nous allons suivre ;

– Prendre telle ou telle bifurcation :

– Décider de prendre une autre route, des chemins de traverses, des sentiers battus , ou faire carrément du hors piste…

En d’autres termes, même dans une situation où le nombre d’options semble limité, vous pouvez toujours en créer de nouvelles. Y compris des « hors-normes ».

Le choix des maux

Évidemment, cela ne signifie pas que se sera facile pour tout le monde. Mais, par contre, c’est possible pour tout le monde.

Bien sur la naissance, la culture, l’éducation, la société dans laquelle on vit, la religion ou même la pression sociale vont avoir une influence sur notre faculté à prendre des décisions. Ces facteurs joueront aussi sur la difficulté à prendre ces décisions et, sans doute, sur la direction de celles-ci. Mais nous possédons tous cette faculté de faire des choix et de décider de la direction de nos vies.

Réussite et échec

Par contre, avoir de multiples options et faire des choix ne signifie pas systématiquement réussir (ou échouer d’ailleurs !). N’avez-vous jamais remarqué que les personnes qui n’avancent pas dans leur situation, sont souvent les mêmes qui évitent de prendre des décisions. Dès que vous leur donnez une solution possible à un problème, ils vous répondent « mais moi je ne peux pas parce que… ». En réalité, c’est un pur refus de choisir, souvent par peur de l’échec.

Car c’est un peu le fond du problème. Vouloir quelque chose, prendre des décisions pour obtenir ce que l’on désire, faire des choix… tout cela n’est pas synonyme de réussite. Mais le résultat dépendra, sans aucun doute, de la façon dont vous appliquez ses capacités.

La réussite à l’américaine

Certains diront que c’est un discours à l’américaine du type : « Vous pouvez choisir de devenir riche. Donc agissez et réussissez ! ».

Sauf que ce n’est pas le cas. Le discours à l’américaine, consiste à dire qu’à partir du moment ou vous agissez et que vous travaillez, la réussite est assurée. Intuitivement, on sent immédiatement que quelque chose ne va pas dans cette proposition.

En fait, il est possible pour tous le monde de prendre des décisions et faire des choix mais le résultat, lui, n’est jamais garanti. Il s’agit donc toujours d’un risque à prendre.

Choisir de devenir riche ?

Le choix, vous pouvez l’appliquer dès maintenant et à tout moment. Que se soit choisir de devenir riche, choisir de gagner de l’argent, choisir de sortir d’une situation financière précaire, l’étape de la décision est la première pierre d’un parcours qui vous amènera à changer votre façon de penser et peut être votre vie. Cette possibilité nous l’avons toutes et tous et ce quelque soit notre situation de départ. Et cette décision ne coûte rien ! Alors pourquoi la négliger ?

Et Petit Lapin dans tout ça ?

Ah et si vous vous inquiétez pour petit lapin, rassurez-vous. Il a finit par lire cet article et par faire de vrais choix. Il s’est donné un but précis, pris les décisions sans se retrancher derrière une situation puis à finis par agir. Aujourd’hui, il a son champs de carottes et il peut en manger quand il veut.

Articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gerer sa banque. Un coffre en bois.
Comment réduire sa facture eau et faire des économies ? Un robinet qui coule.
Créer son plan d'actions financier. Ordinateurs, carnet et stylo. Au travail !
Faire ses comptes facilement et gagner de l'argent. Carnet de finances, stylo et calculatrice.
Des mains colorées se suivant en une spirale. Les Aides au Surendettement sont une chaîne humaine.