Loading...
Investissements

COMBIEN D’ACTIONS ACHETER ? DEUX STRATÉGIES SIMPLES

Combien d'actions acheter. Graphe de bourse.

Les deux stratégies que je vais vous présenter ici seront, sans doute, considérées comme des hérésies par des investisseurs plus aguerris… et pourtant elles fonctionnent ! Elles vous permettront de répondre à la question que vous allez obligatoirement vous poser lors du premier achat de vos titres boursiers : combien d’actions acheter ? Attention, ces méthodes ne fonctionnent que si vous cherchez des rendements basés sur les dividendes ! Mais il est toutefois possible de les utiliser si vous comptez spéculer – « trader » – sur la valeur des titres boursiers.

DEUX MÉTHODES SIMPLES ET EFFICACES POUR SAVOIR COMBIEN D’ACTIONS ACHETER EN BOURSE

Imaginez : vous avez ouvert un compte-titres ou un Pea pour vous lancer en bourse. Patiemment, mois après mois, vous vous êtes constitués un petit capital qui va vous permettre de commencer à investir. Parallèlement, vous avez sélectionné quelques titres sur les marchés financiers dans lesquels vous comptez investir.

Et aujourd’hui, c’est le grand jour ! Vous allez acheter vos premières actions et commencer à investir en bourse ! Vous soufflez un grand coup et allez, c’est parti.

Vous vous rendez sur l’interface de votre courtier, vous vérifiez la cotation d’un des titres… mystère… suspense… Miracle, son cours est tout à fait attractif ! Mieux, les conseils des analystes de votre broker ont un consensus sur « acheter ». Tous les voyants sont donc au vert !

Vous vous décidez donc à réaliser l’achat… et puis, tout d’un coup vient le doute et surtout cette question, devant laquelle vous vous sentez, soudainement, démunie : combien d’actions acheter de cette société ? Combien investir dans ce titre boursier ? Combien je dois mettre ?

Pas de panique. Cette question, tout le monde se la pose au départ. Alors, aujourd’hui je vous propose deux méthodes qui vous permettront de déterminer quel montant d’argent vous pouvez mettre sur des valeurs mobilières sur lesquels vous souhaitez retirer des dividendes.

Mais, comme je vous l’ai dit, la majorité des investisseurs vous diront que ce n’est absolument pas ça qu’il faut faire… et pourtant c’est une bonne méthode pour commencer ! Alors à vous de voir…



Pourquoi se demande t-on combien investir ?

Tous d’abord, rassurez-vous. Au delà du fait qu’effectivement tout investisseur se pose ce type de questions, surtout lorsqu’il débute, dites-vous qu’il arrivera un jour où cette interrogation ne se posera plus.

En tant qu’ investisseur débutant, vous entrez dans un univers que vous connaissez très peu. Vous n’avez pas donc pas les clefs pour connaître la « valeur » des choses. Mais, avec un peu d’expérience, ça viendra. Personnellement, il m’a fallu près de quatre ans avant de m’établir des règles strictes sur les montants que j’investis par titre. Ça fait partie du processus.

Ensuite, il y a les doutes et les peurs que l’on a de risquer son argent. Et c’est d’autant plus vrai si votre budget est réduit. Dans ce cas, le moindre euro a son importance.

Dernier point, si la question vous taraude c’est que votre stratégie d’investissement n’est pas encore assez claire. Plus vous l’affinerez et plus vous établirez des règles à suivre, notamment sur le montant de vos investissements, mais également le nombre de ligne de votre portefeuille.

Vous verrez que peu à peu tout finira par se clarifier. Mais en attendant, les deux stratégies présentées ci-dessous vous permettront d’établir des bases pour débuter.

Cependant, avant de les mettre en application, nous allons avoir besoin d’une notion fondamentale : le rendement des actions qui vous intéressent.

Combien rapporte une action : le rendement par action

Le rendement est un rapport entre le revenu obtenu et l’argent que vous avez investi. Cette notion va vous permettre de savoir combien rapporte une action.

Une action peut engager deux types de profits ou de revenus :

– Les plus-values ou les moins-values réalisées lorsque que vous revendez les titres boursiers ;

– Le dividende qui représente la part des bénéfices de l’entreprise dont l’actionnaire est en partie propriétaire.

Dans les investissements boursiers, le rendement est mesuré par le dividende. Pour chaque action, celui-ci est exprimé de deux façons :

– Par un montant par action (le dividende lui-même). Par exemple si une action verse un dividende de 1,50 Eur par action, si vous en possédez 10, vous toucherez 15 € en dividende.

– Par un pourcentage (le rendement) correspondant au montant du dividende divisé par le cours de bourse de l’action, le tout exprimé en pourcentage. Le rendement est l’équivalent des taux d’intérêts d’un simple Livret ou Plan d’épargne.

Dans les deux méthodes permettant de définir combien d’actions acheter nous n’aurons pas besoins de calculer la plus-value. Les seules données utiles seront donc le dividende et le rendement.

Trouver ces données est très simple : en général, sur l’interface de votre compte-titres ou de votre Pea, il suffit de cliquer sur le titre qui vous intéresse et vous trouverez directement ces informations.

Investir en bourse petit budget

Les deux stratégies présentées ici sont, plus spécialement, orientées pour ceux qui souhaitent investir en bourse avec peu de moyens. Il est difficile de donner un montant fixe, mais disons que si vous ne pouvez mettre que 200 à 500 € par mois vous correspondez à la cible de ces méthodes.

Evidemment, si votre budget est supérieur à ces montants, ces stratégies sont tout aussi applicables ! Mais dans ce cas, utilisez-les comme base et durant ce laps de temps, formez-vous plus rigoureusement aux méthodes d’investissements boursières.

Plus spécifiquement, ces techniques vont vous permettre de répondre aux questions suivantes :

Combien d’actions acheter sur un titre boursier (Ce qui correspond à peut près à la taille de position chez les traders professionnels) ?

– Combien de lignes devez-vous avoir dans votre portefeuille boursier, ou, en d’autres termes combien de valeurs mobilières différentes devraient comporter votre portefeuille ?

– Quelle somme devez-vous mettre à chaque fois que vous achetez des titres boursiers

Par contre si vous désirez savoir avec quelle somme commencer en bourse, je vous renvoi à l’article qui détaille plus spécifiquement ce point : combien investir en bourse pour démarrer ?

Méthode 1 : acheter des actions en bourse pour construire un cercle vertueux

Pour cette première méthode, l’objectif est très simple : réussir à construire un portefeuille qui s’auto-alimente. En d’autres termes, les placements en titres de bourse que vous effectuez doivent vous rapporter autant que le montant d’un certains nombre d’actions de votre ligne.

La méthode par l’exemple

Par exemple, imaginons une action A dont la cotation (la valeur d’un titre) est de 100 €. Admettons que, tous les mois vous ne pouvez investir que 200 € sur les marchés boursiers, ce qui fait que chaque mois vous achetez l’équivalent de deux titres.

Dans ce cadre, vous allez investir sur le même titre jusqu’à ce que le rendement en dividende atteigne un montant de 200 €. Ainsi, une fois ce montant atteint, à chaque fois que la société émettrice du titre vous verse vos dividendes, vous pouvez acheter une nouvelle action de ce titre. Votre ligne s’auto-alimente et s’autonomise, vous permettant de vous concentrer sur un autre titre du marché boursier.

Combien investir pour produire cette autonomie ?

Le montant de votre investissement mensuel (ou à défaut d’une seule action) est votre objectif de rentabilité. Pour le calculer il vous suffit de prendre le montant à atteindre puis de le diviser par le montant du dividende par action . Le résultat obtenu correspond au nombre de titres que vous devez posséder pour atteindre votre objectif de rentabilité.

Formule :

Montant à atteindre / Dividende par action = nombre d’actions à détenir

Si vous n’avez que le rendement et non le dividende par action dans ce cas là, la formule est la suivante :

Montant à atteindre / (Rendement X Cours de l’action / 100) = nombre d’actions à détenir

Avec cette méthode votre diversification sera assez lente mais les lignes obtenues fonctionneront comme une forme de capitalisation : à chaque versement de dividende vous ré-investissez dans le titre verseur.



Méthode 2 : se lancer en bourse pour couvrir les dépenses

La deuxième méthode se base elle sur vos propres dépenses. Son objectif est d’obtenir, à terme, des gains afin que chaque ligne de placement vous rapporte l’équivalent d’une ligne dépenses.

Par exemple, si vous avez une assurance qui vous coûte 30 € par mois, donc 360 € par an, vous investirez dans une valeur boursière jusqu’à ce que son rendement annuel en dividende fasse 360 €. Une fois fait, vous passez à une autre ligne de dépense avec une autre valeur et ainsi de suite. A terme, les gains obtenus par vos placements couvriront l’ensemble de vos dépenses.

Dans une stratégie pour obtenir la liberté financière, cette tactique se place dans l’étape de sécurité financière de votre parcours.

Combien d’actions dans un portefeuille pour obtenir ce résultat ?

Pour mettre en place cette stratégie, il vous faut d’abord réaliser une liste de vos différentes dépenses (fixes et variable) ou postes budgétaires.

Ensuite, indiquez le coût mensuel de chacun des postes puis calculez en le montant sur 12 mois (afin d’obtenir le coût annuel). Classez votre liste en partant de la plus petite dépense jusqu’à la plus haute.

Par ailleurs, il vous faudra sélectionner autant de valeurs mobilières que de lignes de dépenses de votre liste. Vous classerez ensuite ces différents titres boursiers en fonction par leur rendement, du plus petit au plus haut.

Vous l’avez compris, à ce moment-là vous avez une ligne de dépenses qui correspond à un titre et son rendement.

Pour investir méthodiquement et ainsi créer un actif pour chacune des lignes de dépenses, vous commencerez par la dépense la plus basse et le titre lui correspondant. Lorsque ce dernier fourni, en dividendes, l’équivalent du niveau de dépenses, vous investissez alors sur le titre suivant en y ajoutant, éventuellement, les dividendes obtenus, et ainsi de suite.

L’avantage de cette méthode est qu’au fur et à mesure vous allez accroitre l’effet boule de neige de chacun de vos investissements en ayant une vision concrète de l’avancée de vos investissements.

Combien d’actions acheter lorsqu’on débute en bourse ?

N’oubliez pas que les méthodes présentées ici ne sont là que pour vous donner une base concernant la manière d’investir surtout combien d’actions acheter. En effet, ces deux méthodes sont très éloignées d’une bonne allocation d’actifs qui, elle, vous couvrira bien mieux sur les risques des marchés boursiers.

En effet, les stratégies présentées dans cet article ne vous couvre absolument pas sur la volatilité de vos titres. Il est donc possible que vous vous retrouviez rapidement avec de nombreuses fluctuations sur la valeur de votre portefeuille.

De la même façon, ces systèmes fonctionnent moins bien avec des Etf ou des trackers du fait qu’ils versent, en général, moins de dividendes que le marchés actions.

Pour autant, les deux méthodes vous permettront de vous fixer des bases ou des objectifs d’achat ainsi que du nombre de ligne dans un portefeuille actions. Une fois que vous serez plus à l’aise avec les concepts liés à la bourse et que vous aurez établit des stratégies plus claires pour vous, vous verrez que vous vous détacherez, naturellement, de ces systèmes.

Vous avez des remarques ou des commentaires sur ces méthodes ? Vous pouvez nous en faire part dans la zone réservée à cet effet, ci-dessous. Et si vous souhaitez partager cet article sur les réseaux sociaux, vous n’avez qu’à utiliser les boutons prévu à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Exit mobile version