Loading...
Life-Hacking

ARGENT ET STYLE DE VIE, QUE CHOISIR ?

Argent et style de vie, que choisir ? Cuir, tatouage, bague en argent, le style badass - capitaliste.

Argent et style de vie, que choisir ? Question étrange s’il en est. Et pourtant pas tant que ça. Si vous vous posez des questions sur votre façon de vivre et votre rapport à l’argent, voici quelques éléments de réflexion. Cette petite réflexion portera donc sur le rapport entre l’argent et le mode de vie que l’on souhaiterais adopter. Et ce que se soit aujourd’hui ou dans un avenir plus ou moins proche. Et tout cela dans le cadre de notre société de consommation de masse. Effectivement, il est parfois difficile de concilier recherche d’indépendance financière et recherche d’un style de vie plus adéquat à ce que nous sommes. Cet article est donc là pur vous apporter des pistes (pas forcément des réponses) à votre propre questionnement.

ARGENT ET STYLE DE VIE, QUE CHOISIR ?

Dès que l’on commence à s’intéresser à l’argent son propre argent je veux dire – et que l’on fait des recherches, notamment sur Internet, très rapidement on voie apparaître une ensemble de termes qui font rêver. « Indépendance financière », « liberté financière », « revenu passif ». Même si, au départ, on ne sait pas exactement ce que ça veut dire, ce sont des expressions qui nous parlent, qui nous donnent envie de quelque chose… sans savoir vraiment quoi, ni comment l’obtenir. Mais ces objectifs impliquent aussi des alternatives à son propre mode de vie. Avec cet article un peu moins formel que les autres, j’ai envie de revenir sur cette question : argent et style de vie, que choisir ? Je vais essayer de vous montrer en quoi ces deux éléments sont liés à des choix qui sont, avant tout, personnels.

Le mode de vie

Comme je l’avais déjà expliqué dans « Argent et mode de vie » , le mode vie est une façon de vivre, de se comporter et de penser d’un groupe ou d’une société. C’est un ensemble de pratiques communes à un groupe d’individus. Il est à la fois le produit d’une culture, d’une histoire et de rapports sociaux. Le mode de vie englobe des pratiques aussi diversifiées que les types de consommation, la façon de se divertir ou d’utiliser son temps, de s’habiller, ou encore les valeurs prônées par le groupe. Ce qui ne signifie pas pour autant que celles-ci soient appliquées !

De ce point de vue, le mode de vie nous est imposé. Bien que nous y adhérons sans vraiment y réfléchir. En effet, étant baigné dedans dès notre plus jeune âge, il nous paraît « aller de soi » et représenter la « norme ». Il est donc très difficile de le remettre en cause.

Quid de la question du choix, alors ? Pas vraiment…

Le style de vie

En effet, c’est plutôt dans le style de vie que nous pouvons réaliser de vrai choix . Individuellement, du moins. Ce dernier peut être d’ailleurs défini comme l’ensemble des pratiques dont la cohérence provient du système de valeurs et de normes intériorisées par l’individu. C’est lui qui va permettre le mieux de répondre à la question entre argent et style de vie, que choisir ? En effet, il va rendre cohérent des comportements qui ne le sont pas de prime abord.

Alors, mode de vie, style de vie et argent comment ça se complète ?

Vous avez peut-être, tout comme moi, décidé de devenir autonome d’un point de vue financier. C’est à dire que vous recherchez des moyens ou des méthodes qui vous permettent de créer vos propres revenus. Concrètement cela signifie que vous cherchez à vous rendre plus indépendant par rapport à votre travail, votre emploi, votre entreprise, votre patron, etc. Bref vous avez choisi de ne plus dépendre de ce que Franck Lepage et Gael Tanguy qualifie de « travail subordonné ».

L’autonomie financière vous permettra, alors, de « produire », grâce aux outils ou aux moyens que vous aurez mis en place, les revenus financiers assurant (au minimum) votre quotidien. Ainsi, si pour une raison ou pour une autre vous n’aviez plus d’emploi, ou plus de salaire, vous pourriez continuer à vivre votre vie, sans vous soucier de cette perte.

Mais pourquoi faire ça ?

Oui, vous avez bien lu : pourquoi faire ça ? Après tout, si vous avez un emploi, celui-ci vous permet déjà d’assurer ce quotidien. Il vous permet surement de payer votre loyer, votre électricité, votre eau, votre nourriture, vos vêtements… bref, tous les éléments qui vous sont nécessaires pour avoir une vie à peu près normale.

Mais justement, la société dans laquelle nous vivons nous amène à avoir une forme de pensée très basique. Chaque personne doit travailler pour un employeur. Employeur qui vous paiera pour le travail accompli. Ce paiement se fera en argent que vous allez utiliser pour acheter des biens ou des services nécessaires (ou pas) pour vivre.

Et ça c’est un mode de vie. La question qui se pose alors est donc bien : le mode de vie est-il un choix ? Le mode de vie peut-être pas… mais le style de vie, oui !



Argent et style de vie, que choisir pour raccourcir ce schéma ?

Du coup, est-il possible de raccourcir ce schéma de mode de vie pour en faire un style de vie ?

Alors évidemment, il est possible d’accepter totalement le mode de vie dans lequel on se trouve et en faire son style de vie. A mon sens, c’est accepter la « norme » proposée par la société et que l’on peut résumer schématiquement par le « métro-boulot-dodo ».

On peut également essayer de dépasser cette norme de base, par l’argent pour accéder au saint des saints du mode de vie d’Europe occidental : la consommation. Car oui, notre mode de vie est avant tout basé sur la consommation et même sur la consommation de masse.

Mais il existe également une troisième voie permettant l’alternative du « entre argent et style de vie, que choisir ? » 

Vers une autonomie financière

Effectivement, il est possible de se libérer (du moins en partie) de la société de consommation par le biais de l’indépendance financière.

Il peut paraître étrange de chercher à s’écarter de ce type de mode de vie basé sur l’argent en utilisant justement l’argent. Mais, au final, c’est assez logique. En effet, l’idée est plutôt de créer un véritable rempart financier permettant de choisir un style de vie adapté à des besoins plus simples.

Effectivement, nul besoin d’une grosse voiture qui consomme, d’avoir le dernier smartphone à la mode ou un duplex en plein centre de Paris pour vivre une vie plus riche.

L’autonomie financière peut avoir pour objectif de s’affranchir d’une grosse partie des contraintes liées à la société de consommation de masse tel qu’on nous la propose. L’argent permet d’avoir un éventail plus large sur les possibilités d’interactions avec ce type de société allant du refus total à l’acceptation totale.

Et c’est là que se trouve la possibilité de choix.

Argent et société de consommation

L’argent permet d’interagir avec la société de consommation. Cette dernière se base essentiellement sur la notion de besoin. Le paradoxe étant qu’à partir du moment où vous n’avez plus de souci d’argent, les besoins baissent.

En soi, ce n’est pas étonnant car le besoin n’est pas forcement synonyme de nécessité. Mais dans nos sociétés on nous fait bien souvent confondre l’un et l’autre. Par exemple vous pouvez avoir le besoin d’un smartphone sans avoir la nécessité de celui-ci.

Alors entre argent et style de vie, que choisir ?

Personnellement, j’ai déjà fait le choix. Pour moi l’argent n’est qu’un moyen de m’affranchir, en partie, de la société de consommation. C’est pouvoir faire le choix entre travailler ou pas. Acheter ou pas. Vivre là où j’en ai envie et pas là où je dois vivre. Et c’est surtout le choix de consommer ou pas…

Et vous ? Quel choix avez-vous fait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Faire des économies sans changer son mode de vie. Une pile de pièces de monnaie sur un tas de billets de banque.
Plan d'actions d’indépendance financière. Carnet avec une mind-map.
Devenir riche c'est quoi pour vous ? Pingouin sur une plage dans une boite de sardine.
Économiser c'est idiot ? Une tirelire-cochon percée dont un flot de monnaie s’échappe.
Visage d'un homme dans nuage de fumée bleue. Prêt, crédit, dette, surendettement, des mots qui font peur.