Loading...
Se renflouer

COMMENT ÉCONOMISER SANS CHANGER SON MODE DE VIE ?

Faire des économies sans changer son mode de vie. Une pile de pièces de monnaie sur un tas de billets de banque.

Si vous avez lu l’article « Faire des économies de façon intelligente », vous savez que réaliser des économies est une des premières solutions simples pour « gagner » de l’argent. En effet, c’est un moyen rapide d’augmenter la part utilisable du revenu (Ce que j’appelle le « budget utilisable »). Mais comment faire ? Par quel bout prendre les choses ? Bref, quel plan suivre ? Rassurez-vous, cet article va vous fournir les bases pour économiser sans changer son mode de vie .

COMMENT GAGNER DE L’ARGENT EN FAISANT DES ÉCONOMIES

Économiser sans changer son mode de vie : Deux Postulats de départ…

Tout d’abord, nous partirons de deux principes simples :

– D’une part, les solutions pour réaliser des économies ne doivent pas être trop complexes ;

– d’autre part, faire en sorte de ne pas modifier énormément son propre mode de vie et ses habitudes. En d’autres termes il s’agit d’économiser sans changer son mode de vie

En effet, l’idée n’est pas de se transformer en « Oncle Picsou », comptant le moindre centime. Pas question, non plus d’appliquer des stratégies complexes pour gagner 3 Euros sur les courses. Non ! L’objectif est bien de mettre en place des solutions qui demanderont, peut-être, un peu de temps au départ mais qui, ensuite, « travaillerons pour nous » sans que nous ayons à nous en occuper.

… puis un prêt requis…

Mais pour réussir à économiser sans changer son mode de vie , il faut néanmoins un petit prêt requis : connaître et gérer un minimum son budget. Rassurez-vous, si vous ne savez pas faire ça, ce n’est pas bien compliqué. Inutile, non plus, de faire appel à des outils complexes pour ça. Il vous suffira de connaître le coût de chaque poste décrit plus loin. Vous pouvez également allez voir cette méthode simple pour faire son budget facilement. 

… avant de commencer !

Comme je l’ai déjà évoqué dans un article précèdent, un budget comporte des entrées d’argent (comme le salaire par exemple) et des sorties d’argents (toutes les dépenses). Les solutions permettant d’ économiser sans changer son mode de vie s’occupent, bien sur, de la partie dépense. Mais ça vous l’aviez deviné ! Cependant, il faut d’abord affiner un peu ce concept. Les dépenses peuvent donc être séparées elles-même en deux grandes catégories : les dépenses fixes et les dépenses variables.

Les dépenses fixes

Se sont toutes les dépenses qui ne varient pas (ou très peu) d’un mois sur l’autre. Loyer, électricité, eau, téléphone, internet, assurance (habitation, voiture, etc), mutuelle, frais bancaire, abonnement de transport ou de parking, remboursement de crédit etc. En général, elles sont caractérisées par leur fonctionnement en « abonnement ». Vous payez chaque mois une somme fixe (peut-être retirée directement sur votre compte bancaire) afin d’obtenir en retour le service requis.

Les dépenses variables

Se sont… toutes les autres formes de dépenses ! Elles peuvent être nécessaires (l’alimentation, les vêtements, etc) ou accessoires (un repas au restaurant, le dernier smartphone, etc). Elles demanderont plus d’efforts pour être modifiées.

C’est parti !

Dans un premier temps, concentrez-vous sur les dépenses fixes. En effet, ce sont elles qui nous permettront d ‘ économiser sans changer son mode de vie.

Sur un carnet, une feuille de papier ou dans un traitement de texte, faites un tableau à 3 colonnes. La première contiendra le nom des différentes dépenses fixes, la suivante le montant de ces dernières. La troisième colonne nous servira, plus tard, pour les montants sur lesquelles des économies ont été réalisés afin de voir la différence et ainsi savoir combien on a « en plus ». N’oubliez pas de rajouter une ligne « TOTAL » en bas de votre tableau, ainsi qu’une case en bas à droite de ce dernier dans laquelle nous indiquerons les économies totales réalisées. Remplissez le tableau.

Dépense par dépense

A partir de là, il suffit de voir, poste de dépense par poste de dépense les économies qui peuvent être réalisées. Suivez le guide :

Téléphone et Internet

Depuis maintenant plusieurs années on a pu assister à une baisse des tarifs tant pour la téléphonie mobile que pour l’accès à Internet. L’offre est vaste et varie du simple au double en fonction du « package » que les opérateurs proposent. Mais si l’on y regarde de plus près, la plupart des éléments contenus dans ces offres ne sont pas vraiment utiles. Alors peut-être est-ce le moment pour vous de changer d’opérateur ? Il vous suffit de taper sur un moteur de recherche « comparateur forfait mobile » ou « comparateur offre internet » pour trouver la proposition qui vous conviendra le mieux. Vous pouvez faire de 20 à 50 € d’économies par mois en choisissant la bonne offre. Alors qu’est-ce que vous attendez ?

Banque et frais de banque

Vous payez encore votre carte bleue ? Votre banque vous facture des services lorsque vous voulez voir votre compte en ligne ? Comme pour Internet, vous payez peut-être un « package » que vous n’utilisez sans doute pas. Des études récentes ont montrés que la plupart des banques sur-facture leurs services ! D’ailleurs, pourquoi devriez-vous payer quoi que ce soit pour utiliser VOTRE argent ? Aujourd’hui de nombreuses banques en ligne vous offrent GRATUITEMENT les services que vous payez ailleurs ! Ces banques sont maintenant reconnues (au cas ou vous auriez peur que ce ne soit des « arnaques ») et certaines sont même des filiales de celles ayant pignon sur rue. De plus le transfert de compte est souvent réalisé directement par ces organismes en ligne – qui se chargent donc de toutes les formalités – et qui vous offrent parfois les frais de fermeture demandés par votre banque. Alors pourquoi hésiter ? Ici c’est une économie de 15 à 50 € par mois que vous pouvez réaliser.

Assurances et mutuelles

Comme pour toutes les offres de service, chaque organisme ou société vous propose des gammes de services complètement différentes. Il est donc parfois difficile de comparer les offres. Le plus simple est de revenir à l’essentiel : pour chaque type d’assurance faites vous une petite liste des services dont vous avez vraiment besoin. Par exemple pour une mutuelle qu’est-ce qui est important pour VOUS : les remboursements sur les lunettes ou les frais d’hospitalisations ? Faites de mêmes avec vos différentes assurances. Une fois vos critères sélectionnés, allez sur des comparateurs d’assurances. Vous pouvez faire de 15 à 60 € d’économie PAR assurance ! Petit détail, depuis la loi Hamon du 17 mars 2014, si vous avez plus d’un an d’ancienneté chez un assureur vous pouvez en changer sans attendre la date anniversaire de votre contrat !

Gaz et Électricité

Là vous pouvez jouer sur deux aspects, d’une part – comme pour Internet ou les banques – changer de fournisseur et ainsi alléger vos coûts d’abonnement ; d’autre part faire attention à votre consommation pour diminuer votre facture. La seconde démarche sera un peu plus contraignante que la première, mais les économies seront sans doute plus importantes. Pour le changement de fournisseur, sachez que la seule démarche que vous aurez à effectuer et la signature d’un nouveau contrat. Le nouveau prestataire se charge ensuite de tout. De plus vous pourrez toujours revenir chez votre fournisseur de départ si les services du nouveau ne vous conviennent pas. Comptez de 15 à 20 € d’économie par mois.

Eau

Savez-vous que, étrangement, l’eau potable est une des choses les plus rares de notre planète ? Depuis plusieurs années, une véritable bataille se joue autour des lieux où existe des sources d’eau potable. Alors pourquoi ne pas faire attention à cette ressource indispensable ? Contrôler sa consommation en prenant des douches plutôt que des bains, en tirant un peu moins la chasse, en remplissant un peu plus sa machine à laver pour faire une machine au lieu de deux, sont des petits gestes simples qui vous permettront d’alléger votre facture. Malheureusement, une bonne part de la facture ne dépend pas directement de la consommation personnelle. Les économies réalisées seront sans doute assez faibles. Mais cumulé avec le reste…

Le logement

C’est un poste un peu plus délicat car il peut vous permettre d’économiser des sommes assez importantes mais demande un effort plus conséquent que tous les autres postes. Effectivement là on n’est plus dans la situation ou l’on peut économiser sans changer son mode de vie. On se retrouve plutôt dans le changer son mode de vie pour économiser. Mais comme les économies peuvent être très conséquentes, ce n’est pas à négliger.

Dans un premier temps posez-vous cette simple question : est-ce que le logement que vous occupez n’est pas au-dessus de ce dont vous avez besoin ? Si la réponse est oui peut-être est il temps d’en changer ? Mais à condition de ne pas perdre aux changes ! En effet, si c’est pour récupérer seulement 20 € par mois en sachant qu’il y aura des frais de déménagement, éventuellement d’agence, de caution, etc… cela ne vaut peut-être pas le coup. Par contre si vous avez déjà prévu de déménager… alors profitez en pour faire en sorte que votre loyer vous coûte moins qu’avant.

Retour au tableau

A chaque fois que vous aurez joué sur un poste, il vous suffira de noter le nouveau montant dans la colonne correspondante du tableau. Vous verrez ainsi immédiatement ce que vous avez « gagné ». De plus, en faisant la différence entre le Total de la colonne 2 (Ancien montant des dépenses) avec la colonne 3 (Nouveau montant des dépenses) vous obtiendrez le montant TOTAL de vos économies sur vos dépenses fixes. L’avantage de ce système, même s’il peut paraître simpliste, c’est qu’il vous fournit immédiatement une information concrète de l’avancée de vos finances.

En jouant sur un maximum de postes de dépenses fixes vous devriez arriver très rapidement à faire des économies assez conséquentes. De plus, une fois que les démarches (notamment pour les changements de fournisseurs) ont été faites, vous n’avez plus à vous soucier de rien. Les économies se réalisent automatiquement. Tout au plus, faites une vérification une fois par an. Par exemple, pour voir si vous ne pouvez pas trouver des tarifs encore plus attractifs.



Les dépenses variables

Mêmes si elles sont aussi intéressantes que le dépenses fixes, en termes financier, jouer sur les dépenses variables obligent néanmoins à un contrôle et une attention quasi permanent et beaucoup moins agréable. De ce point de vues là, faire des économies sur ce types de dépense semble moins intéressant. Attention, je ne dit pas que modifier son train de vie pour l’adapter à son niveau de revenu n’est pas une bonne choses (bien au contraire). Je dis juste que jouer sur les dépenses variables va demander plus d’efforts que sur les dépenses fixes. En effet, elles vont vous obliger à changer vos habitudes. Et là, économiser sans changer son mode de vie est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît.

Des pistes

Voici cependant quelques pistes simples à suivre. Elles vous permettront de réaliser des économies sur son quotidien. Et ça, sans trop bouleverser son mode de vie :

– Arrêter tous les abonnements à des magazines, collections et autres qui ne sont pas complètement utiles.

– Contrôlez les « achats coup de cœur ». Vous savez, ce type d’achat qu’on fait au moment de passer à la caisse. Oui, ceux pour des produits posés bien en évidence sur des présentoirs aux couleurs chatoyantes. De la même façon peut-être que le dernier smartphone à la mode à 700 € pièce n’est pas forcement indispensable à votre vie ?

– Lors des courses, des tas de produits peuvent être laissés de cotés : soda en tout genre, biscuits et autres produits pour apéros, plats préparés. D’autres peuvent être remplacés par des versions « premiers prix » (Farine, sucre, lait…).

– Êtes-vous obligés de prendre votre voiture tous les jours pour aller travailler ? Les transports en commun ne vous reviendrez t’il pas moins cher ? Sinon il reste encore le vélo ou même… vos pieds ! Dans tous les cas, votre facture de carburant s’en trouvera allégée.

– Si vous dépenser beaucoup d’argent en cigarettes, pourquoi ne pas arrêter, tout simplement de fumer ? Et puis n’oubliez pas : réduire de moitié sa consommation de tabac, réduit également de moitié ce que vous dépensez en tabac !

Et après ?

Une fois que vous avez mis en place tout ou une partie de ces conseils, votre budget utilisable (l’argent que vous pouvez utiliser une fois que toutes vos dépenses fixes ont été réglés) va donc augmenter. A vous de voir comment vous allez utiliser ces sommes supplémentaires. Cependant voici quelques conseils :

– Si vous avez des crédits, essayer d’utiliser une partie de la somme supplémentaire pour les rembourser. Rembourser vos crédits vous permettra, ainsi, d’augmenter encore plus votre budget utilisable.

– Mettez de coté une partie ou la totalité de cette argent afin de vous créer une petite réserve à employer en cas d’urgence.

– Si, habituellement, les fins de mois sont difficiles à boucler et que vous êtes vraiment obligés de vous serrer la ceinture, les sommes économisées seront autant de bouffées d’oxygène pour votre budget mensuel mais aussi pour votre vie quotidienne.

Pour aller plus loin

Dans les prochaines semaines, d’autres articles seront publiés par secteur de dépenses afin d’approfondir et diversifier les méthodes présentées ici. Mais toujours dans l’esprit d’ économiser sans changer son mode de vie. Alors restez fidèle et suivez l’actualité de 1,2,3… Richesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Faire des économies sans changer son mode de vie. Une pile de pièces de monnaie sur un tas de billets de banque.
Plan d'actions d’indépendance financière. Carnet avec une mind-map.
Devenir riche c'est quoi pour vous ? Pingouin sur une plage dans une boite de sardine.
Économiser c'est idiot ? Une tirelire-cochon percée dont un flot de monnaie s’échappe.
Visage d'un homme dans nuage de fumée bleue. Prêt, crédit, dette, surendettement, des mots qui font peur.