Loading...
S’organiser et Gérer

COMMENT SE FAIRE UN BUDGET FACILEMENT : NOTIONS DE BASE

Comment se faire un budget. Un écran d'ordinateur avec des graphiques.

Savoir gérer ses dépenses passe avant tout par une bonne gestion du budget familial ou du budget personnel. Mais encore faut-il savoir d’abord comment faire un budget. En soi, il n’y a rien de bien compliqué. Il suffit essentiellement de comprendre un certains nombre de notions essentielles et à partir de là tout coule de source. Alors établissons une petite comparabilité personnelle ensemble…

COMMENT SE FAIRE UN BUDGET DE FAÇON SIMPLE LES NOTIONS ESSENTIELLES

Si vous cherchez à gérer votre argent et vos finances de façon saine, vous allez devoir passer par deux grands éléments indispensables : le budget et la comptabilité. Que ces notions soient familiales ou individuelles importe peu, dans tous les cas, ces simples mots donnent l’impression de se retrouver devant des systèmes extrêmement compliqués à base de formules et de coefficients… Il n’en est rien. A partir de quelques notions principales mais néanmoins faciles à comprendre, n’importe qui peut se créer son propre budget. Alors pourquoi ne pas s’y mettre de suite ?



C’est quoi « faire un budget »  ?

Avant de répondre à la question « comment faire un budget » demandons nous d’abord que veut dire « faire un budget ».

Alors dans un premier temps restreignons le propos : nous allons parler ici de la finance individuelle ou familiale et donc de gestion privée… pas de celle d’une entreprise ou du budget d’un état ‘qui entrent dans d’autres considérations.

Un budget n’est, en fait, rien d’autre qu’un document qui va récapituler l’ensemble des « recettes » et des « dépenses » prévisionnelles sur un exercice comptable à venir. Et pour simplifier dans le cadre d’une comptabilité personnelles disons que :

– Les « recettes » se sont les entrées d’argent.

– Les « dépenses » se sont les sorties d’argent.

– Elles sont « prévisionnelles » dans le sens où il s’agit de ce qui sera prévu, donc sur une échéance temporelle future.

– Un « exercice comptable » est une période de temps.

Donc, le budget familiale ou personnel sera une prévision des entrées d’argent et des dépenses d’argent sur une période de temps future déterminée par vos soins.

Voilà, c’est tout. Ce n’est guère compliqué non ?

Pourquoi doit on faire un budget ?

Au regard de la définition simple de la notion de budget, vous devez certainement avoir déjà la réponse. Du coup, j’aurais plutôt tendance à vous demander pourquoi ne pas faire un budget ? Puisque ce dernier va vous permettre d’anticiper les mouvements d’argent futures et donc de mieux gérer votre quotidien.

En fait les raisons de faire un budget son nombreuses. Globalement en anticipant sur le futur, vous allez mieux gérer le présent. Par exemple si vous savez que vous aurez une dépense plus importante le mois prochain vous pourrez ajuster votre consommation annexe pour éviter de dépasser vos propre moyens financiers et risquer de tomber à découvert.

De la même façon, un budget va vous permettre également de rester dans la limite des dépenses au regard de votre salaire. En d’autres termes d’éviter de dépenser plus que ce que vous gagnez ! Par extension, savoir comment se faire un budget vous amènera à mieux gérer votre niveau et votre mode de vie, et ainsi dépenser sur ce qui vous est nécessaire et sur ce qui vous tiens le plus à cœur.

Et on ne saurait parler de l’ importance de faire un budget personnel ou de réaliser comptabilité familiale sans aborder le fait que c’est le budget qui va vous permettre de mettre en place votre système d’épargne, base de votre parcours pour l’indépendance financière.

Alors à quoi sert de faire un budget ? A tout cela et même plus car il fait partie des pierres angulaires d’un gestion saine de votre argent.

Faire un budget définitions des éléments

Revenons rapidement sur les différents éléments qui vont vous permettre de mettre ne place facilement un budget

Les Entrées d’argent

Que vous les appeliez « recette » ou « encaissement », les entrées d’argent sont formés par toutes les sommes d’argent ou les sources de revenu que vous allez recevoir au cours de la période sur laquelle vous établissez votre budget. Le salaire est, vous l’avez deviné, l’exemple le plus représentatif des « entrées d’argent ». Mais il est loin d’être la seule source de revenu possible.

Dans ce cadre on peut distinguer les entrées régulières d’argent, donc les sommes que vous allez recevoir à date fixe de façon régulière, des entrées sporadiques qui sont plus difficile à comptabiliser. Notez cependant qu’il est possible d’avoir des entrées régulières dont le montant n’est pas toujours le même. Par exemple des dividendes produit par des titres boursiers vont ainsi être régulier, quand à leur date de versement, mais ne le seront pas forcement quand à leur montant (car dépendant aussi de la conjoncture de l’entreprise et des bénéfices ).

Le mieux pour une comptabilité personnelle est de se tenir à ses entrées régulières d’argent et d’écarter celles qui sont plus irrégulières (en les traitant au cas par cas). Pour les premières les plus connus sont :

– Le salaire

– Les revenu locatif

– Les dividendes de titre boursier

– Les aides (allocation chômage, APL, etc)…

Pour toutes les retrouver, rien de plus facile il suffit de regarder un relevé de compte bancaire, de les lister puis dans faire le total pour obtenir le montant global de vos revenus sur une période donnée.

Les Sorties d’argent

Là aussi on peut les retrouver sous plusieurs noms : décaissements, sortie d’argent ou dépenses. Mais elles représentent toutes la même chose : l’argent que vous utilisez ! En faire la liste serez assez vain car il en existe de tout un tas de sortes. Bien plus que de types d’entrées d’argent d’ailleurs ! Mais globalement on peut les séparer en deux grands ensembles :

les dépenses régulières fixes. Se sont toutes les sorties d’argent que vous payez de façon régulière sur des périodes précises et dont le montant ne varie pas ou très peu. Loyer, abonnement de votre smartphone, électricité, eau, etc Mais également crédit, remboursement de dettes…

Les dépenses variables, se sont celles qui, au contraire, peuvent varier sur une même période de temps. Par exemples le budget nourriture.

Mais si vous désirez ajouter un niveau de précision à votre budget, vous pouvez encore séparer les dépenses variables en deux grandes catégories : les dépenses nécessaires (c’est à dire toutes les dépense variables dont vous pourriez difficilement vous passer comme la nourriture ou… le carburant si vous avez besoin d’un véhicule pour vous rendre à votre travail) et les dépenses accessoires (Donc les dépenses que vous pourriez réduire ou ne pas faire si vous avez des problèmes d’argent, comme les loisirs par exemple). Ce niveau de précision vous permettra donc de pouvoir ajuster votre budget en cas de souci financier en privilégiant l’indispensable.

Et si nécessaire ; il est encore possible d’affiner votre gestion du budget familiale en créant des enveloppes par poste budgétaire :

– Alimentation.

– Transport.

– Habillement.

– Santé.

– Loisir

– etc.

Le niveau de précision dépendra essentiellement de la méthode de compatibilité personnelle que vous allez employer. Afin de pouvoir déterminer le montant de ces dépenses , il vous suffira de conserver vos tickets de caisse durant deux à trois mois puis de faire une moyenne des dépenses par poste. Donc rien de bien compliqué !

Reste à vivre, trésorerie et budget utilisable

Lorsque vous faites la soustraction entre l’ensemble de vos entrées d’argent et le montant des dépenses fixes, le chiffre que vous allez obtenir constitue ce que je qualifie de « budget utilisable », appelé également « reste à vivre ». Il représente le montant d’argent que vous pouvez utilisez, pour le laps de temps considéré, dans la vie quotidienne.

La trésorerie représente, à peu près la même chose- dans un budget familiale s’entend – . En fait elle peut être défini comme l’ensemble des liquidités que vous possédez à un moment donné. En d’autres termes, sur un « exercice comptable », elle va rassembler à la fois votre reste à vivre mais également l’épargne que vous possédez éventuellement. La trésorerie est donc le volume d’argent que vous possédez à un moment donné.

Comment se faire un budget efficace ?

Le montant des entrées d’argent et des sorties d’argent va vous donner plusieurs données fondamentales pour la gestion de votre budget.

Évidemment, nous avons déjà vue le « reste à vivre » ; c’est à dire le montant d’argent que vous pouvez utiliser dans votre vie courante, au quotidien. Cela dit, si vous avez réalisé une moyenne de vos dépenses variables, elle pourra être également soustraite à vos entrées d’argent ce qui vous permettra de réaliser un état des lieux financier et ainsi savoir si vous êtes par exemple en surendettement. Si le résultat de la soustraction entre entrées d’argent et montant total des dépenses est négatif, alors vous dépensez plus que ce que vous gagnez. S’il est neutre votre budget personnel est alors équilibré. S’il est positif vous avez donc un surplus et le montant de ce surplus représente votre capacité d’épargne potentielle, c’est à dire le montant d’argent que vous pouvez mettre de coté régulièrement.

A partir de là, « tenir son budget » c’est simplement faire en sorte de ne pas utiliser plus que le reste à vivre. En effet, c’est ce chiffre qui représente ce qu’on appelle communément le « budget ».

Pour le garder équilibré, à vous donc de ne pas le dépasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gérer son budget familial. Une enveloppe.
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Un internet gratuit pour gagner de l’argent. Ordinateurs et smartphones allumés.
Le dossier de surendettement, pourquoi et comment ?