Loading...
Investissements

LES 8 ÉTAPES POUR ACHETER UN BIEN IMMOBILIER [INFOGRAPHIE]

Étapes pour acheter un bien immobilier. Une signature de compromis et un trousseau de clefs.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ou devenir propriétaire de votre résidence principale mais vous ne savez pas vraiment comment procéder ? Alors suivez cette infographie pas à pas, qui va synthétiser toutes les étapes pour acheter un bien immobilier. Après ça, l’achat immobilier n’aura plus de secrets pour vous !

COMMENT ACHETER UN BIEN IMMOBILIER EN 8 ÉTAPES ?

Que se soit pour devenir propriétaire ou pour de l’investissement locatif, l’achat immobilier est un des quatre piliers d’enrichissement pour se construire un patrimoine personnel.

Oui mais voilà : lorsqu’on commence à se pencher sur la question de comment acquérir un bien immobilier, on se rend compte très vite qu’il ne suffit pas de trouver un bien puis demander un crédit avant d’ aménager.. ou de louer si c’est votre objectif. Il existe un certain nombre d’étapes obligatoires pour arriver au terme du processus

Par ailleurs, se lancer dans l’aventure immobilière sans avoir de vue d’ensemble du cheminement c’est prendre le risque de se tromper dans la succession des actions à accomplir et ainsi perdre énormément de temps et d’argent. Il est donc important, avant même de passer à la recherche d’une maison, d’un appartement, d’un terrain ou autre, de s’intéresser aux différentes étapes pour acheter un bien immobilier .

Qu’elles sont les étapes d’un achat ? A quel moment réalise t’on un contrat de vente ? Doit-on obtenir son crédit immobilier avant ou après la signature du compromis ? Quand réalise t’on l’ acte authentique ? Autant de questions auxquelles il vaut mieux se préparer en amont afin d’avoir une vision d’ensemble de la procédure, surtout si c’est votre premier achat.

1, 2, 3… Richesse vous propose donc une infographie détaillée résumant ces étapes pour un achat immobilier serein et limpide. Parcourons les étages un à un…



1- Définir son projet d’achat immobilier

On l’oublie facilement mais mieux vaut d’abord définir ce que l’on recherche plutôt que de se lancer au hasard en tapant « studio » ou « appartement » sur internet.

Le point le plus simple est de définir, en premier lieu, s’il s’agit d’un achat immobilier personnel (pour sa propre résidence principale) ou en vue d’un investissement immobilier locatif.

Ensuite vient le type de bien – studio, appartement, maison, terrain – ainsi que la surface estimée. Si vous avez du mal à envisager une surface, vous pouvez raisonner en nombre de pièces. Voulez vous un terrain ? Un garage ? Acheter dans un immeuble avec ascenseur ? Le tout est d’obtenir une première vision, même simple, du bien que vous désirer acquérir.

Dans tous les cas, le projet s’affinera avec votre expérience et vos recherches, mais avoir en tête ces premières informations vous donnera déjà une bonne idée de ce que vous cherchez.

2 – Définition du budget

A partir de là, il va falloir estimer votre budget d’achat. Ne vous y trompez pas, c’est, sans doute l’étape la plus importante de votre projet d’achat de maison ou d’appartement. Si votre budget n’est pas bien estimé, c’est l’ensemble de vos finances qui risquent d’en pâtir, surtout si vous passez par un prêt immobilier .

D’ailleurs, le premier élément à déterminer est justement de savoir si vous allez passer par un crédit immobilier, régler en cash ou… faire un mélange des deux.

– Si vous avez la capacité de payer le prix de vente directement en cash, votre budget correspondra, bien sur, au montant de votre apport (moins les différents frais inhérent à un achat immobilier).

– Si vous passez par un crédit immobilier, sachez qu’il est possible – mais très difficile – de ce faire financer à 100, voire 110 % du montant de l’achat (110 % représentant un crédit immobilier comprenant les frais d’acquisitions et éventuellement des frais de travaux du bien). Le plus simple est de passer par un simulateur de prêt immobilier qui vous permettra d’obtenir une estimation des mensualités – taux immobilier de l’ offre de prêt incluse -.

L’option mixte fait appel à la fois à votre capacité d’emprunt, mais également à votre propre apport immobilier. Pour ce dernier, les banques demandent, en général, entre 10 et 20 % d’apport personnel.

Votre budget d’achat doit comprendre le prix d’achat du logement (bien sur) mais également les différents frais d’acquisitions (essentiellement les frais de notaire). Par ailleurs vous pouvez également envisager un budget travaux, surtout si vous investissez dans un logement ancien. À vous de voir si ce dernier budget sera inclut dans votre prêt, par l’apport personnel ou par un prêt travaux qui viendra par la suite.

Petit conseil de 1,2,3… Richesse : Pour estimer votre budget mensuel, vous pouvez partir de votre loyer actuel puis essayer de mixer les différents éléments (durée de l’emprunt, taux du prêt, apport personnel) pour obtenir des mensualités qui seront inférieures à votre propre loyer. Ainsi, vous améliorez votre niveau de vie tout en diminuant votre coût de vie !

3 – Rechercher un bien immobilier

Vous possédez maintenant toutes les données de bases pour commencer à effectuer votre recherche de bien immobilier.

Bien évidemment, le mieux est d’avoir et de prendre le temps pour votre recherche. Votre objectif est ici de trouver la perle rare : le bien immobilier qui correspond à vos attentes et à vos critères et qui entre parfaitement dans votre budget.

Pour votre recherche plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– Parcourir les sites de recherche immobilière, comme Leboncoin ou encore ParuVendu.

Vous rendre dans des agences immobilières. Ces dernières ne mettent pas systématiquement en ligne l’ensemble des biens dont elles ont la charge.

– Allez voir les notaires ! Effectivement, les notaires ont parfois des biens issus de successions qui n’ont jamais été vendu.

– Utiliser le bouche à oreille. C’est bien souvent la meilleure méthode pour trouver la bonne affaire immobilière !

C’est au travers de ce mixte de techniques que vous parviendrez à trouver le bien qui correspond à vos attentes.

4 – Organiser vos visites

Parmi les étapes pour acheter un bien immobilier c’est, bien entendu, celle que tous le monde attend. C’est le moment où vous allez avoir l’impression de passer vraiment à l’action.

Pour autant, il ne s’agit pas non plus de prendre cette phase à la légère. Un achat ou une vente immobilière ce n’est pas comme acheter une baguette de pain ! Alors autant la préparer le mieux possible.

La visite doit vous permettre de faire un premier état des lieux du bien qui à retenu votre attention. Il existe, bien souvent, un énorme écart entre ce que l’on voit en photo et le sentiment lorsqu’on est sur le lieu. Alors ne laissez rien passer, il serait dommage d’acheter un bien immobilier puis de vous rendre compte – trop tard – de tous les travaux à réaliser.

Normalement, on doit alors vous remettre un diagnostic immobilier sur lequel vous retrouverez un ensemble d’informations sur la présence d’amiante, les risques d’expositions au plomb, l’état de l’installation électrique, d’assainissement, de gaz ainsi que les différents diagnostics de performance énergétique.

Parallèlement, n’hésitez pas à vous renseigner sur les taxes foncières, les impôts de copropriétés ou la taxe d’habitation mais également le type de chauffage utilisé.

Enfin, dernier point, si vous passez par un agent immobilier, posez lui la question de la marge de négociation possible. En général, ces derniers n’hésiteront pas à vous la communiquer, ou à vous préciser s’il n’y en a aucune.

Dernier point : multipliez les visites sur différents biens. Ces dernières aiguiseront votre coup d’oeil et vous permettront également de mieux cibler les critères important pour vous !

L’ACHAT IMMOBILIER EN 8 ÉTAPES par 1,2,3… Richesse

5 – Faire une offre d’achat

Si un bien vous a tapé dans l’oeil ou correspond à ce que vous recherchez, il est alors temps de passer à l’ offre d achat . Même si elle se fait, le plus souvent, d’abord à l’oral, le mieux est néanmoins de la formaliser par écrit.

C’est au travers de cette offre que vous allez donc faire une proposition de prix. Vous pouvez ainsi faire une offre inférieure au prix proposé par le vendeur ou faire une offre au prix, c’est à dire au montant demandé par le vendeur.

L’offre d’achat est un document qui vous engage à acquérir le bien immobilier choisis. Elle a une durée de validité allant de 5 à 15 jours, peut posséder des conditions suspensives (le besoin de contracter un prêt par exemple) et, éventuellement un délai de rétractation (qui vous permettra, le cas échant d’annuler l’offre même si elle a été accepté par le vendeur).

En cas d’acceptation, le vendeur doit contresigner votre offre. S’il le fait, alors, ce dernier ne peut plus accepter d’offres d’autres acheteurs potentiels. Le bien est alors bloqué pour vous. S’il le refuse, la négociation sur le prix peut reprendre.

6 – Signer le compromis de vente

Cette étape d’un achat immobilier s’effectue dès que le vendeur à accepté votre offre d’achat. Elle peut se faire de deux façon différentes : par un compromis de vente ou par une promesse de vente.

– Le compromis de vente est un acte qui engage à la fois le vendeur et l ‘acquéreur du bien immobilier. Le vendeur s’engage à vous vendre le bien et vous à l’acheter. Il a une durée de validité de 10 jours, durant lesquels vous pouvez vous rétracter sans justifications. Au-delà seul les clauses suspensives (par exemple ne pas avoir reçu votre prêt) pourront stopper le processus.

– La promesse de vente n’engage que le vendeur, elle est unilatérale. Mais de son coté, l’acquéreur verse 10 % du prix de vente. Si le bien immobilier est acheté, cette somme est, bien sur, retirée du prix de vente et si l’acheteur renonce à son achat, le vendeur la conservera en compensation.

Dans les deux cas, il n’est pas forcément nécessaire de passer par un notaire.

7 – Financer votre achat

La plupart du temps, l’achat d’un bien immobilier s’effectue par un crédit immobilier. Si vous n’avez pas encore fait les démarches auparavant, c’est à ce moment là qu’il vous faudra les réaliser pour obtenir votre prêt et ainsi financer votre acquisition.

En général, vous avez entre 40 et 60 jours après signature du compromis pour trouver votre prêt. Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier.

En cas d’acceptation, l’organisme financier vous propose alors un accord de principe. Mais vous êtes encore loin d’obtenir les clefs de votre nouveau logement !

En effet, il va vous falloir également l’aval de l’assurance et ce n’est qu’une fois que vous l’aurez obtenu que vous pourrez alors formuler votre demande de prêt auprès de l’établissement financier retenue.

En retour ce dernier vous enverra l’offre de prêt. Vous aurez un délai de 10 jours pour l’accepter ou la refuser. Si vous l’acceptez, ce n’est qu’à partir du 11ème jour que vous pourrez la renvoyer.

A ce stade, ouf… vous êtes financé !

8 – La signature de l’acte authentique

L’ acte de vente est la dernière des étapes pour acheter un bien immobilier à moins que vous ne considériez que votre éventuel déménagement en soi une autre ! Elle intervient, en général dans les 4 mois après l’obtention du prêt.

Cet acte authentique de vente se fait en présence de trois acteurs : le vendeur, l’acheteur et le notaire. C’est à ce moment là que vous allez payer le bien ainsi que les frais afférents – comme les frais de notaire -. Les fonds sont ensuite transférés sur le compte du notaire qui se chargera des les faire parvenir au vendeur.

A l’issue de la signature de l’acte authentique vous arriverez à la remise des clefs qui marquera la fin du processus d’achat. A ce moment là vous devenez propriétaire d’un bien immobilier… Félicitation !

Pour autant signer l’acte de vente n’est pas la fin de l’aventure pour vous. Que vous cherchiez à louer ou à habiter votre nouvelle acquisition, vous allez alors entrer dans un autre processus… qui sera détaillé dans d’autres articles 😉 .

Achat immobilier : par où commencer ?

Devenir propriétaire et / ou, dans le même temps acheter un bien immobilier pour la première fois en vue d’en obtenir un rendement locatif peut faire peur. En effet, il y a tant de choses à comprendre, à assimiler, à découvrir que, parfois, les gens préfèrent reculer que faire face à cet ensemble de nouvelles découvertes.

Mais, au final, ce qui fait réellement peur provient souvent du fait que l’on sort de sa zone de confort et de l’environnement que l’on connaît. Ce que l’on connaît, on a toujours l’impression de le maîtriser et de le contrôler.

Pour autant, avoir un plan à suivre, pas à pas, est souvent le plus simple moyen d’avancer. Et comme vous avez pu le constater, les étapes pour acheter un bien immobilier n’ont, en soi, rien de bien compliquées.

Le plus important, c’est de faire le premier pas… Alors qu’attendez-vous ?

Si vous souhaitez nous suggérer des étapes importantes supplémentaires sur la procédure pour réaliser un achat de bien immobilier, passez par la zone commentaires ci-dessous. Et profitez-en pour partager cet article sur les réseaux sociaux ou autre afin de nous aider à le référencer. C’est un petit geste pour vous mais d’une grande importance pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
IGraal. Qu'est ce que igraal ?
Assurance vie comment ça marche. Un parapluie protégeant des dollars.
Gérer son patrimoine financier. Maquette d'une maison, des billets de banque et des pièces de monnaie.
Zffacer ses dettes. Une éponge sur ses crédits.
Budget mensuel/ Un cahier de compte maison.