Loading...
Placements

ÉPARGNE DE PRÉCAUTION : SE CRÉER UN FONDS D’URGENCE

Se créer un fonds d'urgence. Une mallette de la croix rouge.

La construction d’une épargne de précaution solide s’appuie sur ce que l’on appelle le « fonds d’urgence ». Ce dernier constitue le premier rempart face aux dépenses imprévues. Voyons comment le bâtir ensemble.

LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE PERSONNELLE :

SE CRÉER UN FONDS D’URGENCE

Tout personne désirant se créer une épargne intelligente doit nécessairement commencer par bâtir un véritable mur de protection financière face aux aléas de la vie, aux accidents de parcours ou aux imprévues qui se dressent devant nous. Lorsque le budget personnel a été stabilisé, apprendre à constituer son propre fonds d’urgence est donc un passage obligé dans la création de son épargne de secours. Même si le processus est très simple, il est important de le maîtriser afin de comprendre les mécanismes sous jacent au développement de son patrimoine financier.



L’ épargne d’urgence, pourquoi ?

Imaginez que votre budget soit particulièrement équilibré. L’ensemble de vos dépenses, fixes et variables sont complètement couvertes par vos entrées d’argent. Il y a bien un petit reste à la fin du mois, mais vous l’utilisez pour vous faire plaisir. Sinon à quoi bon vivre, non ? Et puis, un jour vous avez un problème avec votre voiture. Coup de la réparation ; 700 € ! Votre budget explose alors. A moins de serrer la ceinture partout, vous vous retrouvez à découvert ou pire vous prenez un crédit et contractez donc une dette…

Bref, vous l’avez compris, sans aucune marge de sécurité le budget familial le mieux ficelé du monde ne pourra pas vous prémunir contre l’imprévue. Et c’est là qu’entre en jeu le fonds d’urgence. Ce dernier constitue, tout simplement, une épargne d’urgence, une réserve d’argent qui servira d’amortisseur financier et assurera votre sécurité financière personnelle de premier niveau.

Il s’agit donc d’une épargne à cours terme permettant d’encaisser les soubresauts que peut avoir votre budget. En d’autres termes, le fonds d’urgence est une soupape de sécurité permanente qui va réguler tous les petits dépassements de comptabilité personnelle que vous pourriez avoir.

Le montant du fonds de secours

S’il vous est déjà arrivée de faire face à des dépenses imprévues ou inattendues, vous comprenez l’importance de ce fonds de secours. Le fonds d’urgence est la méthode la plus simple pour se protéger financièrement de ce type de situation.

Pour établir le montant de ce petit matelas de précaution, ie plus simple est de se baser sur le salaire que vous avez. Il faut, à la fois assez pour amortir les imprévues, mais pas trop pour ne pas avoir une somme d’agent bloquée alors qu’elle pourrait être investit ailleurs.

Après avoir expérimenté différents montants, j’en suis arrivée à la constatation qu’avoir toujours l’équivalent d’un mois de salaire en plus en guise de fonds d’urgence est largement suffisant. En d’autres termes lorsqu’ arrive la fin du mois – le 30 ou le 31 – vous devez disposer d’un mois de salaire d’avance. Un autre type de calcul consiste à dire qu’au moment où votre salaire est versé sur votre compte, vous avez alors deux mois de salaire : celui pour le mois en court et l’autre pour le mois suivant.

Globalement ce montant de fonds d’urgence vous permettra d’obtenir un matelas de sécurité financière confortable.

Comment constituer son fonds d’urgence ?

Cette première épargne de sécurité sera conservée sur votre compte en banque courant, celui que vous utilisez pour vos dépenses. En effet, il ne s’agit pas de mettre de l’argent de coté afin de le faire fructifier mais bien d’avoir un fonds de liquidités directement utilisable en cas de petit pépin.

Pour le constituer, il suffit, chaque mois, de se tenir à son budget utilisable et de toujours dépenser légèrement moins que celui-ci. Avec ce système le pécule se constitue automatiquement, mois après mois, sans que vous ayez à y penser. Dès qu’il atteint la somme prévue, l’argent supplémentaire sera alors dirigé vers un autre type d’épargne : l’épargne de sécurité.

Si vous désirez créer votre matelas financier plus rapidement, il vous faudra passer par des économies plus importantes. Ces dernières permettront de diminuer les dépenses fixes et donc d’augmenter votre budget mensuel. A ce sujet je ne saurais trop vous conseiller de lire l’article « Comment économiser sans changer son mode de vie » qui vous fournira toutes les bases nécessaires.

Quand toucher au fonds de secours ?

D’abord, l’épargne d’urgence vous permettra d’amortir les légers dépassements du budget mensuel que l’on peut avoir. Effectivement, plus on est sur un budget serré et plus il est facile de déborder par rapport à ce que l’on a prévue. Des courses un peu plus importantes que d’habitude, une facture légèrement supérieure à la moyenne et voilà qu’on dépasse la limite fixée. Le fonds d’urgence amortira ces petits écarts… à condition qu’ils ne deviennent pas la norme !

En effet, cet argent mis de coté est là avant tout pour pallier… aux urgences financières ! La somme sera essentiellement utilisée lorsque vous aurez une dépense nécessaire et imprévue dont le montant ne dépassera pas celui de ce fonds. Dans d’autres cas, évitez de l’utiliser.

De la même façon, cette imprévue ne doit pas s’étaler dans le temps, le fonds d’urgence n’étant pas prévue pour ça. Par exemple, cette épargne de secours n’a pas pour vocation de rembourser un crédit à long terme. .. même s’il peut le faire pour un petit crédit, dont le montant ne dépasse pas celui du du fonds lui-même.

Le reconstituer

Néanmoins, c’est à vous de vous fixer des règles de conduite par rapport à l’utilisation de cette première épargne de sécurité… dans la mesure où vous n’en dépassez pas le montant et que vous le reconstituiez par la suite.

En effet, pour continuer à bénéficier de ces effets amortisseurs, le fonds d’urgence doit toujours être présent sur votre compte courant. Dès qu’il est entamé, à vous de faire en sorte qu’il se recompose petit à petit. Les accidents de parcours n’arrivent pas une seule fois dans une vie. Il est donc très important d’avoir, en permanence cet amortisseur financier afin d’être prêt pour le prochain évènement.

Une base de sécurité financière

Comme vous l’avez compris, le fonds d’urgence forme la base de votre sécurité financière. C’est un outil très simple à mettre en œuvre et à gérer car il demande très peu d’interventions. Qui plus est, il dépend essentiellement de la façon dont vous gérez votre budget. Si cette gestion est efficace, alors votre fonds d’urgence se constituera et se reconstituera presque automatiquement. Raison de plus pour le mettre en place dès maintenant.

Et vous, avez-vous mis en place un fonds d’urgence de ce type dans votre gestion personnelle ?

Articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Rendez-vous avec un conseiller bancaire. Un homme assit lisant le journal.
Comment économiser électricité ? Une ampoule qui de débranche elle-même.
Comment faire ses comptes et gérer son budget ? Juste une calculatrice
Fabriquer son plan d'actions financier. Un ordinateur, un cahier de finance et du café.