Loading...
Se renflouer

10 COMPORTEMENTS QUI METTENT EN DÉCOUVERT BANCAIRE

Découvert bancaire. Une balayette qui ramasse de l'argent.

Qui n’a pas, un jour ou l’autre, eu un découvert bancaire ? Véritable plaie de n’importe quel budget, il est la hantise des faibles revenus. Mais pas seulement… Nous pouvons invoquer la crise financière ou le possible effondrement des marchés boursiers, c’est pourtant bien souvent nos propres actions qui nous amènent à être en découvert autorisé (ou pas) et à subir des frais bancaires. Découvrons ensemble ces petits comportements qui nous font glisser vers le découvert bancaire à la fin du mois.

Vous pensez peut-être que le découvert bancaire ne concernent que les budgets fragiles ? Et bien détrompez-vous, n’importe qui peut être touché par des frais bancaires, comme le montre cet article publié par 20 minutes. Mais, bien entendu, tout le monde n’est pas touché de la même manière. Quoi qu’il en soit, le découvert bancaire, qu’il soit autorisé ou pas, à souvent pour origine un ensemble de comportements dont nous sommes, en grande partie, responsable. Les connaître et les reconnaître permet de faire mieux attention et ainsi éviter ces frais bancaires. Mais avant d’en faire une liste, voyons dans un premier temps, ce qu’est exactement le découvert bancaire.

Le découvert bancaire qu’est-ce que c’est ?

Le découvert bancaire est le fait qu’une banque peut continuer à débiter des opérations qui se présentent, alors même qu’il n’y a pas assez de liquidités sur le compte. Le découvert bancaire peut être simplement toléré ou régit par un contrat (découvert autorisé).

Dans tous les cas c’est un service que votre banque va vous facturer par l’intermédiaire de frais (ou agios) qui vont donc vous coûter de l’argent. Le découvert bancaire est ainsi une sorte d’hémorragie de votre compte en banque. Si celle-ci se prolonge, elle peut avoir des répercutions beaucoup plus importante. N’oubliez pas que le découvert est une forme de crédit (voir « Le crédit sous toutes ses formes »). Par là même il est néfaste pour l’ensemble de votre budget.

Ceci étant dit nous pouvons maintenant passer en revue les

10 COMPORTEMENTS QUI ENTRAINENT UN DÉCOUVERT BANCAIRE

1 ) Ne pas avoir de budget

Oui, ne pas faire de budget est la première cause d’un découvert bancaire. Cela peut sembler être une évidence mais, si vous ne savez pas combien vous pouvez dépenser par mois, vous ne saurez pas à quel moment vous dépassez cette limite. Alors retroussez vos manches et faites un peu plus attention à vos finances personnelles.

Alors, bien sur, tenir sa comptabilité est assez rébarbatif. Mais sur 1,2,3… Richesse, je vous ai déjà donné des méthodes pour faire ses comptes facilement. Alors qu’attendez-vous ?

2 ) Les prélèvements inutiles

Que nous tenions ou pas notre budget, nous avons tous des postes de dépenses inutiles, ou trop élevés. Une assurance qui ne correspond plus à nos besoin, une mutuelle que l’on pourrait avoir moins cher ailleurs pour la même protection, ou même le « pack » de services que vous propose votre banque…. Toutes ces choses, accumulées à d’autres, font que chaque mois nous perdons de l’argent.

Faire le ménage dans les prélèvements automatiques que nous avons tous les mois peut aider à faire disparaître ce petit découvert bancaire parfois trop régulier !

3 ) L’abonnement à la salle de sport

Même si vous ne faites pas de sport, ne sautez pas ce paragraphe ! Que se soit pour une salle de sport, un magasine ou une « collection à recevoir tous les 15 jours », vous avez peut-être des abonnements qui ne sont pas forcement utiles. Alors passez les au crible, posez-vous la question de leur utilité et débarrassez-vous de ceux en trop. Votre compte en banque vous remerciera.

4 ) La télévision

En matière d’abonnement la télévision et les bouquets de chaînes sont de véritables pièges à découvert bancaire. Surtout pour ceux qui cumulent plusieurs offres !!! Posez-vous cette simple question : parmi toutes les chaînes que vous « possédez », combien en regardez-vous véritablement ?

5 ) Les achats « coup de cœur »

Par achat « coup de cœur », on entend les achats non prévus et qui sont réalisés sans réflexion, « sur le moment ». Pensez à tous ces articles que l’on peut acheter au niveau des caisses d’un supermarché et que l’on prend en faisant la queue. La plupart des magasins tiennent compte de cela dans leur stratégie marketing. Pensez-y la prochaine fois que vous voyez ces produits.

6 ) Le gros achat alors qu’on est « juste »

C’est un peu la même chose que le comportement précédent mais en plus important. Plantons le décor : c’est la fin du mois, le budget devient de plus en plus serrés. Là vous effectuez une dépense importante dont vous n’avez peut être pas besoin dans l’immédiat : des vêtements, du matériel audio-visuel, un nouveau téléphone, etc. Qu’importe ! En attendant vous venez de passer d’une situation un peu limite sur votre budget à un découvert bancaire

7 ) Les déplacements inutiles

La voiture peut aussi grever n’importe quel budget. Surtout pour des trajets inutiles. Combien de fois des personnes prennent la voiture, ou un autre véhicule pour un déplacement qu’elles auraient pu faire à pied. Alors, certes, elles auraient mis plus de temps mais est-ce si important ? Et puis s’il s’agit d’acheter sa baguette de pain dans la boulangerie située à 10 minutes à pied : entre voiture et carburant, ça fait cher la baguette !

8 ) Les fast-food et les sandwicheries

Si vous mangez à votre travail et que vous ne préparez pas vos repas à l’avance, évitez tout ce qui est fast-food et sandwicherie. D’abord, ça fera du bien à votre corps. Ensuite à votre portefeuille. On entre dans une sandwicherie ou un fast-food en pensant qu’on s’en tirera à bon compte… et on répare finalement avec une facture de 15, 20 €, voir plus !!! Vous savez qu’il y a des restaurants qui proposent des formules du midi bien meilleures et pour moins que ça ? En plus vous serez servi à table !

9 ) Vivre au dessus de ses moyens

Pour ceux qui sont en découvert chronique le problème se situe souvent au niveau du mode de vie lui-même. Beaucoup de personnes vivent au dessus de leurs moyens. Les restaurants et les sorties s’enchainent. On se la joue grand prince en payant la tournée aux copains. Ou encore on change de smartphone tous les six mois… Tout ça pour quoi ? Pour pester contre sa banque qui fait payer (très cher) les découverts réguliers. Parfois, un simple ré-ajustement de sa propre vie suffit à éviter des frais bancaires inutiles…

10 ) Le découvert lui-même

Oui, le découvert bancaire vous coûte de l’argent. Et cela que vous ayez  dépassé votre plafond autorisé ou pas. Évidemment, si son montant est supérieur au montant autorisé vous allez avoir des frais en plus (de 10 à 20 % selon les banques et les montants). Et plus vous en avez, plus vous paierez.

Mais même sans ça, à chaque fois que vous êtes à découvert, vous utilisez de l’argent que vous n’avez pas. C’est donc bien une forme de crédit qu’il faudra rembourser. Et cet argent vous ne pourrez donc pas le dépenser comme vous le voulez, ni même l’épargner. Dans tous les cas il s’agit d’une vraie perte financière.

Et si vous n’êtes pas encore convaincu…

Oui, un découvert bancaire n’a rien d’agréable et peu même coûter beaucoup d’argent. On peut en vouloir à sa banque pour les fais qu’elle pratique mais au final qui est responsable de la situation ? Le plus souvent c’est nous.

Alors évidemment il y a parfois des accidents de parcours. Mais lorsqu’il s’agit d’une situation récurrente, nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous même. Et puis faites le calcul… regardez combien vous gagneriez par mois en faisant attention au différents éléments de cette liste et comparez le avec votre découvert bancaire. Je suis prêt à parier que, bien des fois, ces simples petits contrôles de comportement aurait évité que vous passiez du vert au rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Économiser avec une banque sans frais. Calculette et carte bleue sans contact.
Plan d'actions d’indépendance financière. Carnet avec une mind-map.
L'argent ne fait pas le bonheur... Mais bon quand même. Cochon-tirelire portant des lunettes noires
Un etui à guitare ouvert dans la rue. Une victime du surendettement ?
Stylo posé sur un carnet de finance à rayure et à grosse spirale