Loading...
S’organiser et Gérer

COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES SANS SE PRENDRE LA TÊTE ?

Comment faire des économies de façon intelligente. Une tasse de café souriante sur un billet de 100 dollars.

Vous voulez commencer à créer votre patrimoine financier et vous pensez que faire des économies est la première étape à suivre ? Vous avez raison. Mais avez-vous vraiment envie de vous serrer la ceinture continuellement ? Voulez-vous véritablement passer votre temps à traquer la moindre dépense ? Rassurez-vous, 1,2,3… Richesse va vous expliquer comment économiser sans vous prendre la tête. Oui, il est tout à fait possible de faire des économies sans forcement diminuer son niveau de vie. Bien au contraire, vous pourrez, en suivant ces conseils, augmenter sensiblement votre budget utilisable. Voici…

 … COMMENT FAIRE DES ÉCONOMIES DE FAÇON INTELLIGENTE

Ça y est ! Vous avez décidé de prendre vos finances en main, de remonter la pente financière ou de chercher à atteindre l’indépendance financière. Pour cela vous allez commencer par faire des économies. Vous êtes prêts à traquer la moindre dépense. Fini l’expresso du matin au café du coin avant d’aller travailler. Terminé, le petit restaurant de fin de semaine. Maintenant, vous n’achèterez plus que des « premiers prix » pour vos courses, vous ne changerez vos chaussures que lorsqu’elles seront au bout du rouleau et s’il le faut vous sauterez un repas sur deux… Et bien quoi ? Vous avez décidé de faire des économies et c’est comme ça que l’on fait ?

Et bien non, c’est FAUX !!!

Faire des économies, ce n’est pas devenir l’Oncle Picsou et tenter de stopper toutes les dépenses. Si vous partez dans cette direction, vous flinguerez votre vie. Vous voulez vraiment ça ?

Non, faire des économies est un processus qui s’inscrit dans le mode de vie lui-même. Cela doit permettre de dégager de l’argent mais sans bouleverser complémentent votre quotidien. Et, le faire intelligemment, ça s’apprend. C’est justement ce que nous verrons dans cet article. Vous saurez ainsi sur quels facteurs jouer pour augmenter votre budget utilisable sans trop toucher à votre façon de vivre…

Faire des économies c’est quoi ?

Comme je l’avais déjà précisé dans « Économiser, c’est idiot ? », la notion de « faire des économies » englobe en fait trois éléments distincts :

Le fait d’ Épargner c’est à dire mettre de côté des sommes d’argent que l’on n’affecte pas à de la consommation (voir à ce propos « Comment avoir une épargne gagnante ».

Réduire le montant des dépenses dans un ou plusieurs domaines, souvent en réduisant le niveau de qualité des produits. On s’oriente alors vers quelques choses de « moins cher ».

– Payer un bien ou un service à un prix plus bas tout en ayant la même qualité en retour ! Car oui, c’est tout à fait possible.



Pourquoi faire des économies ?

Globalement, faire des économies trouve sa source dans trois grands types de raisons :

– Une situation difficile. Que se soit du fait de dettes, de crédits à rembourser ou plus simplement de faibles revenus. On va donc décider de faire des économies pour résoudre le problème en question.

– La création d’une épargne de précaution ou de projet. Ici, c’est une perspective future qui sert de moteur. On économise maintenant pour améliorer sa situation plus tard.

– Lancer la machine financière. Dans ce cadre c’est une optique d’investissement qui se dégage. « Faire des économies » devient donc un moyen de dégager des sommes d’argent qui seront exploitées dans une recherche de rentabilité.

Pourquoi commencer par faire des économies pour atteindre l’indépendance financière ?

Parce que c’est la méthode la plus simple pour dégager des sommes d’argent supplémentaires !

Effectivement, faire des économies ne nécessite ni moyens financiers de départ, ni développement d’activités complémentaires, ni partenaires, etc… La seule chose à faire est de réadapter son mode de vie afin de l’adapter a son budget utilisable.

De plus ce n’est pas très compliqué à réaliser. En l’espace de quelques heures, il est possible de mettre en place un système qui va permettre de dégager des sommes assez importantes qui s’accumuleront de mois en mois.

Pour autant, il ne s’agit que d’une première étape. Le système à effectivement ses limites. Oui : vous ne pourrez pas faire plus d’économies que le montant de revenu que vous touchez.

La mauvaise image des économies

Il est vraie que la notion d’économie n’a pas vraiment une bonne image. Et pour cause ! L’idée que l’on s’en fait est souvent celle décrite dans l’introduction. Ainsi dans l’imagerie générale, faire des économies ressemble plus à un parcours du combattant où l’on passe son temps à traquer la moindre dépense tout en se serrant constamment la ceinture. Rien de bien folichon donc ! Pour cette raison, certains pensent que faire des économies, c’est idiot !

Et comme nous ne cherchons pas à nous serrer (trop) la ceinture, nous allons donc économiser mais de façon un peu plus intelligente.

Les principes pour faire des économies de façon intelligente

Les erreurs à éviter

Deux grands types d’erreurs sont à éviter afin d’économiser sans se prendre la tête :

1 ) Faire l’achat de produit censés permettre des économies.

2 ) Penser qu’il faut réduire son budget utilisable.

Les objets qui vous font faire des économies

Pour la première erreur, il faut, en fait, mettre un bémol. Changer de voiture pour en acheter une qui consomme moins de carburant alors que l’ancienne n’a pas de problème est une erreur. Remplacer une ampoule cassée par une nouvelle à basse consommation n’en est pas une.

Mais, vous l’aurez compris, il ne s’agit pas du coût du produit lui même qui est en cause mais bien de l’opportunité de remplacement. Si vous achetez un produit (surtout s’il est cher) dans le but unique de faire des économies, vous êtes dans l’erreur. En effet, les économies faites ne rembourseront probablement même pas le coût de l’objet. Dans ce cas, ce qui semble être un investissement, n’en est pas un.

Voici un exemple tiré de ma propre expérience. J’ai conservé pendant plus de 10 ans un (antique) frigo qui consommait en électricité plus que des frigos modernes. Dans le même temps, la personne qui me l’avait donné (j’étais étudiant à l’époque) a changé 3 fois de réfrigérateur. Au prix du frigo, à votre avis, qui a gagné sur le long terme ?

Oui, c’est moi. Car même si la dépense en électricité était légèrement supérieure à des frigos plus moderne, j’y ai gagné sur le long terme car je n’ai eu aucun frais de remplacement.

Réduire son budget utilisable

La plupart des gens, lorsqu’ils pensent « économies », s’imaginent qu’il va falloir jouer sur les courses, les vêtements, les produits de consommation courantes, etc. Or – mis à part des cas extrêmes afin de sortir d’une situation financière catastrophique ce système ne fonctionnera pas !

D’une part les économies faites seront certainement marginales. Au final, à la fin du mois se ne sera peut être que quelques dizaines d’Euros qui seront économisés. D’autre part, tout cela aboutira à créer de la frustration permanente.

Jouer sur son budget utilisable n’est donc pas la bonne solution. Il faut plutôt agir sur d’autres facteurs qui seront à la fois moins frustrant et plus avantageux économiquement.

Principe 2 : le mode de vie

La notion « d’économie » est en fait très fortement lié à votre propre mode de vie. Si vous payez tout plus cher que la moyenne, vous dépenserez plus d’argent sans forcement avoir une meilleure qualité de vie.

Le principe pour faire des économies de façon intelligente est donc, globalement, de payer les biens et les services moins chers tout en restant sur une qualité qui soit sensiblement égale.

De ce fait, ce qui sera changé sera le montant global de la facture mais pas la qualité du bien ou du service… CQFD !

Mais comment faire des économies ?

Les types de dépenses

Dans un premier temps, dans la liste de toutes les dépenses faites sur un mois, il faut séparer celles qui sont fixes, de celle qui fluctuent. En d’autres termes, il s’agit de créer deux ensembles : l’un concernant les frais fixes ; l’autre les frais variables.

Même si l’on agira sur les deux ensembles pour faire des économies, il sera bien plus avantageux de jouer avant tout sur les frais fixes. Ce sont eux qui vous permettront d’économiser le plus d’argent, sans changer votre qualité de vie.

Phase 1 : réduire les frais fixes

Les frais fixes représentent l’ensemble des services que vous payez souvent mensuellement) et donc le coût (le tarif) est connue à l’avance. En gros cela part de votre loyer, jusqu’à l’abonnement internet, votre forfait téléphonique, l’électricité, les assurances, etc.

Réduire ses frais fixes consistent donc à obtenir le même service pour un coût inférieur. Si vous obtenez un tarif moins cher pour une qualité semblable, vous ferez des économies sans changer le niveau de votre mode de vie !

Aujourd’hui, avec l’accès à internet, il est très facile de comparer les tarifs pour la majorité de ses frais fixes. Alors, prenez un peu de votre temps et, pour chacun des services que vous payez, cherchez une solution moins chère.

Vous payez (encore) votre carte bancaire ? Passez sur une banque en ligne. Vous aurez les mêmes services qu’une banque traditionnelle mais sans frais de carte bleue. Vous trouvez que votre assurance auto et trop chère ? Rendez-vous sur des comparateurs de prix. Ils vous fourniront les propositions commerciales les moins chères en fonction de vos propres critères. Pour l’eau ou électricité, changer de fournisseur n’est jamais devenu aussi facile. Souvent – concurrence oblige – se sont les sociétés elles-mêmes qui se chargeront des démarches à effectuer auprès de l’ancien opérateur…

Certes, toutes ses recherches et actions vous prendront un peu de temps mais, une fois faites vous dégagerez alors des sommes importantes sans avoir changé la qualité de votre train de vie.

Phase 2 : Réduire les frais variables

Cependant, si la situation personnelle le nécessite, vous pouvez également réduire les frais variables. Mais il n’est pas obligatoire de le faire pour tout. Vous pouvez, par exemple diminuer le nombre de vos sorties, pour économiser sur celles-ci, mais pas enlever le café quotidien au bar du coin par exemple.

L’idée est ici de réduire ce qui est le moins important pour vous, sans vous enlever ce qui vous fait plaisir. Du moins tant que cela ne dépasse pas le budget utilisable. Ici aussi, il s’agit d’une adaptation du mode de vie. En effet, d’une part vous orientez votre budget de façon plus précise vers ce qui est important pour vous. D’autre part vous pouvez diminuer les dépenses sur ce qui l’est moins. Tout cela afin que l’ensemble de vos frais variables entre dans le volume financier du budget utilisable.

Il est également possible d’utiliser des stratégies pour payer moins un ensemble de biens de consommation plus courantes, comme le cash-back, les comparateurs de prix, etc.

Phase 3 : Consommer moins

Si vous désirez aller encore plus loin et continuer à faire des économies, il est également possible de contrôler toutes les dépenses liées à de la consommation. Ici on va retrouver tout ce qui est eau, électricité, ou même abonnement téléphonique si vous êtes facturé à la communication.

Vous pouvez mettre en place des procédures comme prendre des douches à la place des bains pour la consommation d’eau, éteindre les appareils électriques plutôt que de les laisser en veille pour l’ électricité, etc. Encore une fois les économies pourront être conséquentes mais également contraignantes pour votre mode de vie… ce qui n’est pas notre objectif de départ.

Si votre situation financière nécessite ce type d’approche, attendez d’avoir complètement adopté les deux premières phases, afin de ne pas vous créer une situation qui changerait trop radicalement votre mode de vie. En effet, des bouleversements trop importants risqueraient de vous amener à l’échec.

Et après on fait quoi ?

Faire des économies permet tout simplement d’augmenter son budget utilisable. A partir de là, plusieurs utilisations sont possibles.

Évidemment si vous avez des dettes ou des crédits à rembourser, une partie de ces sommes régulières économisées peuvent vous permettre de solder ces mauvais crédits.

Vous pouvez également lancer votre machine financière en épargnant régulièrement une partie ou la totalité des sommes dégagés.

Bref, vous l’avez compris faire des économies de façon intelligente permet, tout simplement, d’augmenter le volume de votre budget utilisable sans réduire son niveau de vie. Alors, n’attendez plus pour lancer le processus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Économiser avec une banque sans frais. Calculette et carte bleue sans contact.
Plan d'actions d’indépendance financière. Carnet avec une mind-map.
L'argent ne fait pas le bonheur... Mais bon quand même. Cochon-tirelire portant des lunettes noires
Un etui à guitare ouvert dans la rue. Une victime du surendettement ?
Stylo posé sur un carnet de finance à rayure et à grosse spirale