Loading...
Se renflouer

COMMENT SOLDER UN MAUVAIS CRÉDIT ?

Comment solder un mauvais crédit ? Se protéger des dettes.

Comment solder un mauvais crédit ? Évidemment, le mieux est de ne pas en avoir du tout. Mais parfois on contracte un prêt ou un crédit et… Il faut bien s’en débarrasser. Bien sur vous pouvez « laisser faire » et rembourser vos mensualités. Mais est-ce vraiment la solution idéale ? Si vous préférez prendre en main vos finances et vous débarrasser de ce piège, alors lisez ce qui suis. 1,2,3… Richesse vous propose trois stratégies simples pour vous aider à mieux gérer vos remboursement et alléger votre budget.

SE DÉBARRASSER DÉFINITIVEMENT DE SES CRÉDITS (2/2)

COMMENT SOLDER UN MAUVAIS CRÉDIT ? LES STRATÉGIES

Vous avez un, voire plusieurs crédits sur le dos ? Ceux-ci vous empoisonnent la vie ? Ils grèvent votre budget ? Ces crédits minent vos finances et jouent même sur votre moral ? Évidemment, vous pouvez compter sur le temps et les mensualités prévues pour régler, tant bien que mal, le problème. Mais peut-être est-il possible de mettre en place un système qui, même s’il ne fera pas disparaître vos dettes d’un coup de baguette magique, vous permettra de les inclure plus sereinement dans votre budget ? Voici donc plusieurs méthodes pour apprendre comment solder un mauvais crédit.

ATTENTION : les méthodes expliquées ici ne sont pas des recettes miracles. Se sont des stratégies visant à mieux inclure vos crédits au sein d’un budget personnel. Donc, avant toute chose apprenez à gérer ce dernier afin de mettre ces stratégies en place de la meilleure façon possible. N’hésitez pas à lire les articles suivant vous permettant de faire le point sur vos finances de façon rapide et simple :

L ‘état des lieux financier.

– Des finances saines avec un outil simple.

– De meilleur finance avec un carnet.

Comment solder un mauvais crédit : Définir un objectif…

Pour cette première étape, rien de bien compliqué. L’objectif est simple : éliminer les crédits, découverts et emprunts en cours. C’est d’ailleurs l’un des postes de dépenses où vous pourrez le plus facilement faire des économies Ces économies vous permettront d’établir les bases de la construction de votre patrimoine futur.

Cet objectif passe cependant par la prise de conscience du danger que le crédit représente (du moins quand il n’est pas au service d’un investissement). N’oubliez pas : un crédit c’est tout simplement de l’argent qui vous est prêté mais qui vous coûte encore plus cher !

Au besoin aller relire la première partie de cette article (L ‘état des lieux financier ). Normalement, après ça vous devriez être conscient qu’au delà de l’objectif de faire disparaître ses propres crédits, il est important d’éviter à tout prix d’en contracter de nouveaux. Le risque est, en effet,de revenir à son point de départ. Et surtout : ne prenez pas un nouveau crédit, même à des taux plus bas, pour vous permettre de rembourser d’anciens crédits !!!! C’est le plus sur moyen de vous noyer définitivement.

Comment solder un mauvais crédit  Règle n°1 : Ne pas en contracter un nouveau pour rembourser les anciens.

Comment solder un mauvais crédit : connaître le coût de chaque crédit…

Rassembler les informations

Dans un premier temps vous allez rassembler les informations de chacun de vos crédits. Pour ce faire vous pouvez les documents que votre créancier (organisme de crédit ou banque) a mis à votre disposition. Vous pouvez également aller sur le site internet de ce dernier. Ou encore, utilisez le relevé annuel que l’organisme doit vous fournir. Quelle que soit la source d’informations il vous faut, pour chaque crédit :

– Le nom de l’organisme

– l’objet du crédit ;

– la durée restante ;

– le capital restant dû (l’argent qu’il vous reste à rembourser)  ;

– le taux d’intérêt du crédit. Le mieux étant le TEG (Taux effectif global) annuel qui représente le taux d’intérêt de votre crédit en incluant tous les frais obligatoires liés à ce dernier (par exemple les frais de dossier et assurances). Cependant, faites attention la loi n’oblige pas le vendeur à inclure dans le calcul du TEG les éventuelles « assurances facultatives » ou autres « options supplémentaires ». Vérifiez donc si vous en avez. Auquel cas le TEG ne va pas indiquer ce que vous allez réellement payer.

– Les mensualités minimales possibles.

– Les mensualités actuelles.

Faire un tableau de synthèse

Prenez ensuite une feuille de papier, votre carnet ou ouvrez un tableur. Faites un tableau à 7 colonnes (une pour chaque information ci-dessus) et autant de lignes que de crédit(s) ou dette(s) à rembourser. Pour vous faciliter la tache, vous pouvez les classer par taux d’intérêt décroissant donc avec les TEG les plus hauts en premier.

Une fois ce tableau rempli vous vous retrouvez avez un document qui synthétise vos différentes dettes. C’est ce tableau qui vous permettra de mieux savoir Comment solder un mauvais crédit.

Comment solder un mauvais crédit ? Tableau de synthèse des crédits.
Comment solder un mauvais crédit ? Rassembler toutes les informations sur vos dettes.

 

Comment solder un mauvais crédit : choisir une stratégie.

Le principe de ces stratégies est assez simple :

– D’abord on se focalise sur une dette à la fois, afin de la solder complètement. En effet, plutôt que disperser les efforts, mieux vaut les concentrer et ainsi éliminer les problèmes les uns après les autres.

– Ensuite on « fait des efforts » sur la dette choisit. La plupart du temps, les personnes qui prennent un crédit ont tendance à le rembourser avec les mensualités les plus basses possibles. Ceci afin de ne pas trop grever leur budget. Or, sur le long terme c’est exactement l’inverse qui se produit. Plus vous allez étaler votre crédit sur la durée et plus il va vous coûter de l’argent. De ce fait, augmenter le montant des mensualités aura pour effet de faire baisser le taux de crédit.

Les stratégies expliquées ici fonctionnent donc sur ces principes : choisir une dette ou un crédit à rembourser en priorité en augmentant le plus possible le montant des mensualités. Les mensualités des autres dettes seront, quand à elles, le plus minimales possibles. La première dette remboursée, les sommes dégagées vont permettre d’augmenter le montant des mensualités sur une seconde dette, qui sera donc soldée à son tour, etc.

Comment solder un mauvais crédit avec ces stratégies ? C’est simple. En fonction de votre situation personnelle, de votre budget et de vos objectifs vous allez donc choisir l’une des stratégies suivantes. Et par là même l’ordre dans lequel vous allez rembourser chaque crédit.

Petite précision : vous trouverez sans doute ces techniques ailleurs avec d’autres appellations. Pourquoi ? C’est juste parce que je ne trouvais pas les appellations classiques assez imagées. Au final vous pouvez les appeler comme vous voulez, l’important est la méthode employée, pas son nom !

L’effet d’émiettement ou d’effritement

Cette stratégie se concentre sur le coût de la dette. Vous allez donc rembourser en premier la créance qui a le taux d’intérêt le plus élevé indépendamment de la somme totale à rembourser. Dans votre tableau regardez donc la colonne « Taux d’intérêt ». Le plus fort taux sera la dette que vous allez rembourser en premier en payant la mensualité la plus haute possible. Dans le même temps, tous les autres crédits seront réglés avec les mensualités les plus faibles possibles. Une fois la première créance soldée, vous passerez à la suivante selon la même méthode. Lles mensualités remboursables devenant plus importantes avec la disparition de chaque dette. Cette méthode permet ainsi d’éliminer ce qui coûte le plus cher et allège le bilan global en payant le moins d’intérêts possibles. Par contre, elle demande un effort financier plus important au démarrage. Elle est donc plus difficile à mettre en œuvre si on a un budget très limité.

L’effet boule de neige :

ici vous allez commencer à rembourser les plus petites sommes dues. Vous regardez donc la colonne « Capital restant dû » puis vous vous concentrez sur le plus petit montant. C’est sur lui que vous allez placer les mensualités les plus élevées possibles. Une fois la première dette remboursée, vous prenez la plus petite qui reste puis vous appliquez le même schéma, en sachant que vous pouvez maintenant augmenter les mensualités puisque vous bénéficiez des sommes qui ont été alloué au premier. Et ainsi de suite. Cette méthode, contrairement à l’effet d’émiettement, n’est pas la plus efficace mais elle convient à tout ceux qui ont un très petit budget ou pour des situations de surendettement. De plus, si vous avez de nombreux créanciers, elle va vous soulager moralement car les résultats seront plus rapides et visibles qu’avec la première. En effet vous vous sentirez mieux moralement si vous faites baisser le nombre de créanciers de 4 à 2 par exemple.

L’effet château de cartes ou sape.

Cette méthode est un peu particulière car, d’une part elle nécessite l’entrée d’un apport important de liquidités et d’autres part elle ne s’applique pas aux crédits d’investissements (comme l’investissement immobilier par exemple). Elle a, en fait, pour unique but de vous refaire une « virginité bancaire » le plus rapidement possible. C’est donc une stratégie dont le but est avant tout psychologique. Il s’agit, tout simplement de commencer par éliminer les plus gros montants dû, puis de passer ensuite à une somme un peu moins importante. Vous allez ainsi effectuer un travail de sape qui va faire ensuite s’écrouler vos dettes exactement comme un château de carte. Mais pour cela, il faut bénéficier d’un apport d’argent qui vous permettra de régler au moins une dette (la plus grosse) et éventuellement « entamer » la suivante. Une fois la somme utilisée, vous pouvez ensuite revenir sur l’une des deux autres stratégies pour régler les créances restantes.

 En résumé :

– Si vous avez la possibilité d’augmenter sensiblement le montant de vos mensualités, optez pour la méthode par effritement (1ère stratégie).

– Si vous êtes surendetté ou avez des problèmes de budget, orientez-vous plutôt sur la seconde méthode, celle par effet boule de neige.

– Enfin, si vous avez une entrée d’argent importante et que vous souhaitez régler vos problèmes de dettes rapidement choisissez la dernière méthode : l’effet château de cartes que vous combinerez ensuite avec les 2 autres méthodes.

Mais comment solder un crédit sans argent ?

Comme je l’ai déjà précisé, recourir à un nouveau crédit, même à un taux bien plus bas, pour rembourser ses crédits n’est pas la solution. De la même façon, vider son épargne n’est pas non plus la bonne méthode. En fait, une fois que vous avez réglé le problème de fond – à savoir pourquoi vous avez des crédits – il va falloir jouer sur deux facteurs :

– réduire les dépenses.

– augmenter les revenus.

Et donc non, il n’y a pas de solution miracle !

Comme « augmenter les revenus » est plus facile à écrire qu’à faire, concentrez vous sur la réduction de vos dépenses. D’une part car c’est la solution la plus simple à mettre en place, d’autre part l’impact sera immédiat et rapide et enfin : c’est la solution qui marche !

J’ai en préparation une série d’articles sur le contrôle des dépenses. Ils seront publiés très prochainement. Suivez donc l’actualité de 1,2,3… Richesse pour ne pas manquer leurs publications.

Comment faire ensuite ?

Une fois la stratégie choisit puis mise en place il vous suffira de commencer à solder votre premier crédit. Évidemment le « comment » variera en fonction de ce dernier. S’il s’agit d’un découvert, un contrôle strict des dépenses vous permettra de repasser peu à peu en positif. Pour un crédit à la consommation, une fois un peu d’argent mis de coté vous pourrez envoyer un chèque pour faire un versement volontaire. Pour un crédit plus classique (par exemple avec votre banque) il vous faudra négocier avec un conseiller soit pour faire des versements supplémentaires, soit augmenter les mensualités tout en essayant de faire disparaître les éventuels frais supplémentaires. Je vous conseil d’aller lire l’article « Comment négocier avec ses créanciers » LIEN. Il vous fournira des pistes de bases.

En conclusion

Savoir comment solder un mauvais crédit n’est pas une chose facile. Le plus important, dans une situation d’endettement, c’est avant tout d’avoir une stratégie. En mettant en place celle-ci vous vous rendrez compte que l’état des choses n’est pas si insurmontable que ça. Au contraire vous aurez le sentiment de reprendre le contrôle (ce qui est le cas, même si c’est difficile!). Une fois les premiers efforts faits, ou mieux, la situation réglée, utilisez cette épisode pour en tirer une leçon et continuer vos efforts sur la maîtrise de votre budget. Contrôlez vos finances, adaptez votre niveau de vie, épargnez, bref tous ce que vous n’aviez pas su faire auparavant et qui était à l’origine de cette situation. Mais soyez sure d’une chose : maintenant c’est vous qui contrôlez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Comment être riche. Portefeuille avec des billets de banque entourè d'un couteau et d'une fourchette.
Gagner du temps au quotidien. Un chronomètre à gousset.
Moins dépenser que ce que l'on gagne. Un homme courant après de l'argent munie d'ailes.
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Économiser l’électricité et gagner de l’argent. Une ampoule éclairée.