Loading...
S’organiser et Gérer

VAINCRE LA PROCRASTINATION GRACE À UN CARNET

Un carnet ouvert, vue de tranche. L'outil idéal pour Vaincre la procrastination.

VAINCRE LA PROCRASTINATION AVEC DEUX APPROCHES SIMPLES ET… UN CARNET !

Dans un article récent, nous avons vue l’une des raisons qui peut vous empêcher d’avancer : la procrastination. Alors, vous vous êtes sans doute reconnue. Vous vous êtes peut-être dit « c’est tout moi ça ». Mais après la lecture, la question que vous vous êtes surement posé était « Super ! Et maintenant comment je surmonte ça ? Comment vaincre la procrastination ? ».

Bonne question ! Cela va surtout dépendre de vous. Après tout, la procrastination est essentiellement une résistance psychologique. Mais nous ne sommes pas dans un blog qui traite de développement personnel. Nous allons donc voir comment la dépasser avec deux approches simples :

– l’une par obligation ;

– l’autre par motivation.

Et honnêtement, aucune n’est meilleure que l’autre. En fait, pour vaincre la procrastination, c’est à dire le fait d’ajourner ce que nous pourrions faire dans l’instant, elles sont même complémentaires.

VAINCRE LA PROCRASTINATION : L’APPROCHE PAR OBLIGATION

Vous voulez avoir plus d’argent, vous sortir de votre situation si pénible soit elle ? Alors envisagez cet objectif exactement comme n’importe quel travail. Vous y allez tous les jours même si vous n’en avez pas envie parce que VOUS N’AVEZ PAS LE CHOIX !

Alors faîtes la même chose pour votre situation financière. Tous les jours consacrez 5, 10, 20 ou 30 minutes à votre argent ! Pensez y et pensez surtout à AVOIR DE L’ARGENT pas au fait qu’il vous en manque. Regardez ou vous en êtes, faites le point sur vos finances. Lisez sur le sujet, parcourez un article de ce blog (même un par jour peut être suffisant). Allez sur d’autres sites qui traitent du même sujet et puis… APPLIQUEZ. Appliquez immédiatement, sur le moment, sans vous donner d’excuses….

N’attendez pas. Vous le faite déjà pour votre travail alors pourquoi vous ne le feriez pas pour VOUS !

Deux panneaux de signalisations. Un sens interdit et obligation de direction. La motivation par obligation pour Vaincre la procrastination.
L’approche par obligation, ou faire les choses en sachant qu’on n’a pas d’autres alternatives.

VAINCRE LA PROCRASTINATION : L’APPROCHE PAR MOTIVATION

Se donner un objectif

Pour cette seconde méthode vous allez d’abord vous donner un objectif final. Cet objectif doit cependant avoir deux caractéristiques : il doit vous plaire et il doit être réaliste.

– Il doit vous plaire car si ce n’est pas le cas vous n’aurez pas plus de motivation qu’avant pour vous en occuper. Par exemple, si vous vous fixez comme objectif de gagner votre vie en achetant et vendant des biens immobiliers, très bien. Mais si vous le faites alors que vous n’aimez ni la vente, ni l’immobilier, vous partez très mal. Ou alors vous ne savez pas ce que « motivation » veut dire.

– Il doit être réaliste car s’il ne l’est pas, vous n’y croirez pas vous-même et votre motivation s’estompera rapidement. Vous imaginez bien que, se fixer d’avoir 10 millions d’euros en 2 semaines sans apport financier de départ est clairement irréalisable. Par contre rien n’empêche que votre objectif soit ambitieux, mais encore faut-il avoir les épaules pour ça.

Décliner son objectif

Cet objectif final peut se décliner sous différentes formes :

– Une somme à atteindre ( par exemple 300 000 € de cash en 20 ans) ;

– Un salaire mensuel (par exemple 2 500 € par mois) ;

– Un revenu passif à l’année (par exemple 10 000 € par an) ;

– Un montant de patrimoine (par exemple 600 000 € de patrimoine à votre retraite) ;

– etc…

Évidemment, cet objectif pourra s’affiner, se préciser ou même être ré-évalué en fonction de la façon dont vous avancez. Le plus important c’est de l’avoir en tête.

À partir de là, vous allez réfléchir à ce qui pourrez vous arriver de pire si vous n’atteignez pas votre objectif, si vous échouez. Par exemple, si vous vous fixez d’avoir 300 000 € de cash en 20 ans, qu’est ce qui pourrait se passer de pire si vous n’y arriviez pas ?

Inutile de chercher bien longtemps, la réponse sera : RIEN !

Cette petite démarche permet de se rendre compte qu’au final les risques ne sont pas si énormes. En réalité, l’échec ne changerait pas grand-chose à votre situation actuelle. En fait, on a plus peur du projet lui-même que des véritables risques.

Du coup, si votre objectif ne comporte pas tant de « dangers » que ça, qu’est ce qui vous empêche de vous y mettre ?

Une colonne de petit bonhomme blanc. L'un d'entre eux, d'une autre couleur, sort du rang. L'approche par motivation pour Vaincre la procrastination.
Vaincre la procrastination avec une approche par motivation c’est aussi sortir du lot.

ET ENSUITE ?

Maintenant que vous savez où vous voulez aller, il ne reste plus qu’à mettre un pied devant l’autre. N’hésitez pas à segmenter l’objectif afin d’y arriver petit à petit.

Pour reprendre notre exemple (300 000 € de cash en 20 ans), la première étape pourrait consister à mettre 10 000 € de coté (ou 5000 ou 1000, en fonction de votre situation). Cette première étape vous pouvez la réaliser en décidant d’épargner 500 € par mois, ou moins (les sommes données ne sont que des exemples !). Bref, il s’agit de séparer votre objectif futur, votre « grand objectif » en objectifs beaucoup plus petits. Et chacun de ces « petits » objectifs doivent être atteignable par une action simple qui va vous demander un effort limité (voire presque pas d’effort).

Chaque fois qu’une action simple est effectuée et qu’un objectif « faisable » est atteint, vous vous êtes également préparés pour des objectifs un peu plus grand. Vous vous êtes, en quelque sorte, entrainés pour des actions un peu plus compliquées mais qui vous demanderont très peu d’effort. De plus vous pourrez barrer l’étape atteinte dans votre liste d’objectif. et moralement c’est aussi très agréables !

Quand aux actions, et bien… c’est précisément la raison d’être de 1,2,3… Richesse : vous donnez des actions simples à réaliser afin d’atteindre ces objectifs. Et l’avantage c’est que toutes les actions décrites ici ont été testé au préalable !

ET LE CARNET ?

Voilà, j’y viens… Le carnet va tout simplement vous servir à noter toutes ces informations : votre objectif, les différentes étapes pour celui-ci, les actions à accomplir et celles déjà réalisées, l’argent épargné, etc, etc, etc. Organisez-le comme vous l’entendez A chaque fois qu’une étape est franchit, notez le. De la même façon, régulièrement jetez un coup d’œil sur ce qui a déjà été fait, vous pourrez ainsi voir le trajet accompli.

Bien sur le début va être long et difficile mais plus vous avancerez et plus tout cela deviendra plus facile. A certain moment il y aura des paliers, des périodes ou vous aurez l’impression de ne pas progresser. A ce moment là, regardez le chemin déjà parcouru, faites un bilan de la situation pour voir d’où vous êtes partis et surtout où vous êtes arrivés. Et quelque que soit la « distance » que vous avez parcourue par rapport à votre objectif, à chaque fois que vous avancez, n’hésitez pas à vous féliciter vous-même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Comment faire des économies de façon intelligente. Une tasse de café souriante sur un billet de 100 dollars.
Découvert bancaire. Une balayette qui ramasse de l'argent.
Devenir riche c'est quoi pour vous ? Pingouin sur une plage dans une boite de sardine.
Avoir une épargne gagnante. Un arbre produisant de la monnaie.
Un Pendule de Newton. Actions et réactions.