Loading...
S’organiser et Gérer

POURQUOI PROCRASTINER : LA PROCRASTINATION FINANCIÈRE

Pourquoi procrastiner ? Un panneau indicateur avec inscrit " pause". Une incitation à la procrastination.

Vous savez quel est le meilleur moment pour s’occuper de son argent et de son futur financier ? C’est MAINTENANT. Alors plutôt que de passer votre temps à aller de site en site ou de vidéo en vidéo pour trouver la solution miracle pour vos problèmes d’argent, arrêtez votre procrastination financière et agissez ! Et oui pourquoi procrastiner  alors qu’il vous suffit de faire un premier pas ?

ARGENT, FINANCE, MAIS POURQUOI PROCRASTINER ?

PROCRASTINATION QUAND TU NOUS TIENS !!!

Imaginez : vous êtes en train de lire un article de 1,2, 3… Richesse concernant les moyens de faire des économies avec une banque sans frais et vous vous dîtes « effectivement ça serait bien de ne plus avoir ce type de dépenses et ainsi arrondir les fins de mois ». Mais là, vous n’avez pas le temps, vous avez tout un tas d’autres choses à faire, bien sûr. Demain, vous pourrez vous en occuper car vous aurez la tête plus claire…Oui, mais voilà, le jour suivant vous avez encore tout un tas de petites choses à faire, puis le surlendemain ce ne sera pas encore possible, etc. Au final, votre renvoi au lendemain n’aura abouti qu’à une seule chose : ne rien faire. Bravo, vous venez de découvrir la procrastination !

Aujourd’hui, je vais donc vous parler d’un phénomène qui peut freiner le développement de vos finances et qui a, personnellement, failli m’empêcher d’avancer et de m’en sortir : l’inaction. Or la procrastination financière peut vous faire perdre beaucoup d’argent car en refusant d’agir maintenant vous vous coupez des réussites futures. Et personnellement, je me dis parfois que si je mettais occupé de certains aspects de ma situation il y a dix ans à l’heure actuelle… je n’aurais plus aucun problème d’argent !

Nous verrons donc, dans un premier temps ce que signifie procrastiner. Nous nous poserons ensuite la question de pourquoi procrastiner avant d’aborder quelques solutions qui vous permettront, je l’espère, de lutter contre la procrastination.

Alors en route pour vaincre la procrastination !!!



Que veut dire procrastiner ?

Même si le terme de procrastination est, depuis quelques années, connu de tous, la plupart des gens sont loin de savoir ce qu’il signifie réellement.

Associé à une forme de paresse , la procrastination est une forme de perte ou d’absence de motivation qui nous pousse à remettre au lendemain ce que nous pourrions réaliser le jour même ou dans l’instant présent. Et cette remise à plus tard nous fait, en réalité sans cesse repousser ce que nous devons faire ou devrions faire.

Mais ce qui qualifie encore plus la procrastination, au-delà d’un simple ajournement d’une tâche ou d’un objectif, c’est bien souvent qu’une part de nous sait très bien que nous sommes seulement en train de repousser à plus tard ce que nous ne voulons pas accomplir et ceux par le biais des excuses que l’on se donne : « Là je n’ai pas le temps », « Demain ça sera mieux » ou même « Je le ferais après ma petite pause ». Certaines tâches vont être ainsi renvoyées après d’autres actions que le procrastinateur ou la procrastinatrice va définir comme étant plus importante… même s’il s’agit, dans la plupart des cas, à se retrouver sur les fils d’actualités Facebook !!!

Pourquoi procrastiner ?

La question du « pourquoi procrastine t’on ? » est vaste et complexe. Mais attention, il y a procrastination et procrastination. S’il vous arrive, de temps en temps, éventuellement par manque de motivation ou simplement du fait d’un petit coup de fatigue, de remettre au lendemain quelque chose que vous avez à faire, il n’y a là rien de grave. On ne peut pas être 100 % opérationnel et efficace 100 % du temps.

Par contre si la remise au lendemain est quasiment systématique, si vous n’atteignez vos objectifs que rarement parce que vous repoussez sans cesse tout ce que vous avez à faire et / ou que vous faites systématiquement tout au dernier moment parce que vous passez votre temps à faire autre chose que ce qui est important de faire, alors là vous êtes sans doute en phase de procrastination.

Cependant, rassurez-vous être « retardataire chronique » ne veut pas dire être un fainéant. Inutile donc de se précipiter chez un psychologue car les raisons même qui font que l’on procrastine sont loin d’être clairement définit.

Pour certain, il y aurait un lien entre le fait de toujours remettre à plus tard et une forme d’anxiété ou d’ estime de soi. Mais dans le même temps, d’autres pensent que l’ angoisse personnelle et la procrastination n’ont aucun lien ! Par contre la procrastination serait beaucoup plus fortement corrélée avec le manque de confiance en soi et… l’impulsivité, surtout celle lié à une certaine satisfaction. En d’autres termes, le procrastinateur ne va pas trouver, dans la tâche qu’il doit accomplir, quelque chose de suffisamment puissant pour le motiver.

Pourquoi procrastiner pour ses finances ?

Je vous déjà ai expliqué, dans un article précédent, comment je m’étais retrouvé dans une situation financière désastreuse et comment j’avais décidé de sortir de cette spirale. Pourtant, pendant un temps je n’ai absolument rien fait. Je me contentais de rêver au retour de l’argent et de tout ce que j’allais faire avec, dès qu’il serait à nouveau présent dans ma vie. C’était agréable mais ça n’a, bien sûr, rien changé !

Par la suite (et heureusement d’ailleurs!) c’est même devenu agaçant, car plus je pensais à ce que j’allais faire avec mon futur argent et plus je me rendais compte à quel point je n’en avais plus. L’agaçant c’est changé, bien vite, en « frustrant ». La frustration s’est alors amplifiée jusqu’à ce que finalement j’arrête de rêver pour passer à l’action.

Mais pourquoi avons-nous ces phases d’ ajournement et de remise à demain en matière d’argent et de finance ? Personnellement je vois trois raisons à cela :

1 – Nous ne sommes pas formé à la finance. Effectivement, à aucun moment de notre scolarité on ne nous append à gérer notre argent ? Dans ce cadre, et avec cette absence de connaissances, il ne s’agit même plus de savoir comment arrêter de procrastiner mais bien de savoir comment commencer à agir et par où commencer.

2 – Faire ses comptes c’est chiant ! Parce qu’après, ne nous leurrons pas, il y a des aspects de sa gestion financière personnelle qui n’ont rien de fun ! Mais une fois que l’on a compris comment ça marche et que l’on s’est fabriqué son propre mode de fonctionnement l’objectif est alors de rendre les phases qui sont moins « amusantes » plus rapides à faire.

3 – Investir c’est compliqué : Sauf qu’en fait, ça ne l’est pas temps que ça. Mais, à nouveau, nous ne sommes pas formé à ça. De ce fait, on peut ressentir une forte démotivation, voire une grosse déprime, lorsqu’on constate qu’il faudra passer par une phase d’apprentissage – l’éducation financière – avant de s’attaquer au cœur du problème.

À mon sens, ces trois éléments sont la base de l’inaction financière. Pourquoi procrastiner en matière de finances personnelles? C’est simple : nous savons que nous ne maîtrisons pas le domaine de l’argent, ce qui nous amène dans le territoire de l’ indécision,. L’indécision entraine une forme de manque de confiance, Le manque de confiance nous amène à une forme de peur de l’échec. Et la peur d’échouer nous pousse à repousser le moment d’agir.

Êtes-vous un procrastinateur ?

La plupart du temps il est plus facile de fantasmer les choses qu’essayer de les avoir véritablement. Qui n’a pas joué à « Qu’est-ce que je ferais si j’avais 10 millions d’Euros » ? Alors, peut-être vaudrait-il mieux jouer à « Comment faire pour obtenir 10 millions d’Euros », non ?

Mais parfois, c’est également une sorte d’impatience qui nous freine. Nous cherchons des solutions, des moyens de s’en sortir puis lorsqu’on nous propose une méthode, si elle ne nous fournis pas des résultats très rapidement, on abandonne ou on repousse.

Alors je sais, par expérience, que lorsqu’on est dans la m…e, c’est sur l’instant qu’on a besoin d’argent. Pas dans 6 mois, dans un an ou dans 10. Sauf que si on s’y était pris plus tôt, l’argent serait là, vous ne croyez pas ?

Mais peut être qu’au lieu d’entrer dans une phase de culpabilité, il vaut mieux admettre le problème et travailler sur son propre développement personnel qui vous permettra, lui, de réussir ! En d’autres termes : plus vous repoussez et moins vous agissez !

La culture de l’excuse !

En fait, les procrastinateurs ont avant tout ce que j’appelle la « culture de l’excuse ». En effet, combien de fois nous donnons nous de bonnes excuses pour ne pas faire certaines choses ?

Faites ce petit test : trouver une personne qui a des problèmes (d’argent, de santé (ou n’importe quel autre problème d’ailleurs)) et proposez lui des solutions. Presque systématiquement la personne vous répondra par « oui, mais je ne vais pas pouvoir parce que… » ou bien « oui, mais moi ce n’est pas pareil parce que… » ou encore « ça ne marchera pas parce que… ».

Maintenant appliquer cette expérience à vous même.

Alors ? …

Et oui, tout le monde fait ça ! Vous y compris. Nous nous trouvons tous des excuses. Mais sachant ça, cela va être plus facile de lutter contre la procrastination alors ? Et bien, pas vraiment.

Pourquoi procrastiner ? Un chat s'étirant sur un canapé.
On préfère toujours la procrastination et l’inaction à la dure réalité…

Motivation et procrastination

Vaincre la procrastination n’est pas si facile ! Même si nous prenons conscience de la situation, nous avons tous tendance à renvoyer à demain ce que nous pouvons faire le jour même. Là aussi nous avons toujours de bonnes excuses « Là je n’ai pas le temps car j’ai d’autres choses plus urgentes à faire » ; « Maintenant ce n’est pas possible car je n’ai pas toutes les informations » ; « Demain, ça sera mieux », etc, etc, etc.

Cette façon de faire… ou plutôt de ne pas faire entraîne que nous renvoyons les choses à plus tard parce qu’elles vont nous couter un effort sur le moment. L’être humain est une machine qui cherche à dépenser le moins d’énergie possible. De ce fait, nous ne voulons pas faire d’efforts et préférons toujours le plaisir au travail.

Mais si ce n’était que ça, à la limite se serait compréhensible. Ce qui est pire, c’est que bien souvent, plutôt que de faire l’effort de faire quelque chose qui nous permettra d’avoir plus tard du plaisir, nous préférons ne rien faire du tout ! Ensuite nous n’avons qu’à nous trouver de bonnes excuses.Et c’est là que le bas blesse : nous préférons satisfaire un plaisir immédiat qui ne ne nous coûte rien en énergie, plutôt que d’affronter une une tâche qui nous coûte sur le moment (même si c’est très peu) mais qui pourrait nous permettre d’ être heureux à long terme !

Alors, mettez-vous d’abord ceci dans la tête  : ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire le jour même. Je sais c’est une citation bateau mais il n’empêche qu’elle est tellement vrai.

Procrastination solutions

Appliquons ça au problème de l’argent. Pourquoi procrastiner sur vos finances ? Parce que l’argent est sans doute un problème pour vous actuellement. Faire face à ce problème va vous coûter du temps et de l’énergie, tout ce que votre cerveau déteste. Pourtant vous savez très bien que, si vous vous attelez à la tâche maintenant, cela aura une incidence positive sur le plus tard !

Mais dans le même temps, si vous n’avez pas une culture de l’argent, vous savez qu’avant de vous mettre concrètement à l’action, il y aura une phase d’apprentissage… ce qui va donc augmenter le nombre d’efforts à fournir.

De ce fait, concentrez-vous plutôt sur ce que l’ accomplissement de vos actions vous apporteront lorsque votre objectif sera atteint. L’idée est de vous créer un élan de motivation qui vous permettra d’agir.

Du rêve à l’objectif

Arrêtez de rêver à votre vie lorsque vous serez « riche » et agissez !

Ah ! Et arrêtez de fantasmer aussi ! Si vous êtes ici pour gagner 10 000 € de l’heure sans rien faire, alors vous pouvez immédiatement quitter ce site car ce n’est pas comme ça que ça marche.

Le chemin pour devenir riche est long et pavé de contraintes. Et, quelque soit, votre situation financière de départ, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : il va falloir vous bouger. Il va falloir vous prendre en main et avancer quoi qu’il arrive.

Le rêve ne produit aucun engagement réel. Par contre il peut nous aider et nous inspirer. Mais si vous vous contentez de rêver, vous n’arriverez pas à grand-chose. Pour transformer votre vie, il va falloir agir. Et pour agir il faut vous fixer un cap, donc un ou des objectifs.

Cependant, donnez-vous des objectifs qui soient réalisables. Un ou deux au maximum. Au delà c’est votre gestion du temps qui en pâtira. Et justement, planifiez de travailler chaque jour, ne serait-ce qu’un peu à vos objectifs. Alors, apprenez à gérer votre temps de travail . Et si vous avez du mal, utilisez un timer de type Pomodoroo afin de vous programmer des plages de travail.

Ensuite donnez-vous des délais raisonnables pour accomplir vos objectifs. Notez-les et revenez y régulièrement, cela vous donnera, parfois, un coup de fouet pour agir. Segmentez votre objectif en plusieurs micro-tâches à accomplir. Moins l’effort demandé sera grand et plus il sera facile de dépasser votre inaction.

Dernier point : lorsque la tâche ou la micro-tâche est accomplie, félicitez-vous. En effet, vous avez réussi à dépasser votre tendance à la procrastination et, même si l’action était simple à faire, dites-vous que vous l’avez accompli. Bref, chérissez l’ estime que vous avez pour ce que vous accomplissez. N’hésitez pas à vous récompensez. L’incentive est un très bon moyen de dépasser sa propre tendance à procrastiner !

Voici deux ouvrages qui peuvent vous apporter de l’aide en cas de « procrastination tenace » .                                                                                                  Le premier est, tout simplement « J’arrête de procrastiner » de Diane Ballonad Rolland.                                                                                                                                Plus pratique pour ceux qui souhaitent s’enrichir, mais en anglais : « Ready, Fire, Aim: Zero to $100 Million in No Time Flat» de Michael Masterson.

Pourquoi procrastiner ? N’attendez plus !

La procrastination peut vous coûter, au final, plus que du temps. Lorsqu’elle vous empêche de vous occuper de votre argent, sur le moment vous ne vous rendez pas compte des conséquences que cela peut avoir sur votre futur. Effectivement, construire son patrimoine se fait sur un processus de long terme. De ce fait, plus vous vous y prenez tard, plus tard vous atteindrez vos objectifs.

Et justement que veut dire procrastiner financièrement, si ce n’est repousser le moment où vous aller vous occuper sérieusement de votre argent. Si on dit que « Le temps c’est de l’argent », combien en perdez-vous à chaque fois que vous n’agissez pas ?

En d’autres termes : Si vous ne faites rien, vous n’aurez rien. Tenez-vous le pour dit. Alors faites quelque chose et vous procrastinerez demain !

Si cette article vous a intéressé, n’hésitez pas à le dire dans les commentaires. S’il vous a inspiré, partagez le également dans les réseaux sociaux, il peut inspirer d’autres personnes ! De plus cela permettra à 1,2,3… Richesse de gagner en visibilité. Alors… ne remettez pas ce clic à plus tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gagner de l’argent avec Ba Click. Page d'inscription.
Que faire pour gagner de l'argent rapidement/ Un homme portant un plateau plein de billets de banque.
Se payer en premier. Une carte bancaire que l'on sort d'un portefeuille..
Gagner du pognon sans rien faire. Deux transats, un parasol et un paysage de rêve.
Peut-on vraiment gagner de l'argent grâce à la Bourse. Le Trading.