Loading...
Placements

ÉPARGNE DE PRÉCAUTION : SE CRÉER UNE ÉPARGNE DE SÉCURITÉ

Épargne de sécurité. Un varappeur casqué effectuant une descente en rappel.

Lorsque vous avez constitué votre épargne d’urgence, vous pouvez alors vous attaquer au deuxième volet de l’épargne de précaution : l’épargne de sécurité. Pourquoi la créer ? Comment ? Avec quel(s) outil(s) l’élaborer ? De quel montant ? Tressons notre filet de sécurité ensemble…

LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE PERSONNELLE :

L’ÉPARGNE DE SÉCURITÉ

Au cours de notre vie, nous rencontrons différents types de problèmes financiers : fin de mois difficile, découvert, dépenses imprévues, etc. Mais parfois, certaines situations peuvent se transformer en véritable crises financières : grosses dépenses de remplacements, maladie prolongée, perte d’emploi, etc. Pour assurer une certaine sécurité financière personnelle ou même familiale, mieux vaux avoir un fonds permettant de palier à ces accidents de vie. C’est le but de l’épargne de sécurité, le deuxième volet de votre épargne de précaution.



L’épargne de sécurité, pourquoi ?

L’épargne de sécurité fait donc partie du grand ensemble de l’épargne de précaution comme c’était le cas avec l’épargne d’urgence (si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à lire l’article qui lui est consacré ! ). Mais là où le fonds d’urgence est un amortisseur ( à court terme donc) pour tous les soubresauts de votre budget mensuel, le fonds de sécurité représente votre filet de sécurité à moyen terme.

Il va donc vous prémunir des imprévus qui pourraient diminuer voir vous priver totalement du montant de vos revenus mensuels. Il permettra, également de supporter le poids d’un achat important mais indispensable qui, autrement, pourrait nécessiter de passer par un crédit, comme par exemple l’achat d’une nouvelle voiture. Bref, l’épargne de sécurité est là en cas de dépense importante ou lors d’une insuffisance de revenu. Elle assure votre sécurité financière et celle de votre famille pour les périodes difficiles.

Épargne de sécurité combien ?

Comme pour l’épargne d’urgence, l’épargne de sécurité sera évaluée sur la base de vos revenus. Cependant son montant va varier en fonction de votre capacité d’épargne. C’est à dire en fonction de la somme d’argent que vous allez être capable de mettre de coté chaque mois. Plus cette somme est faible et plus atteindre le montant d’épargne nécessaire sera long.

Globalement, on peut considérer qu’avoir entre trois mois et un an d’ épargne de sécurité est largement suffisant. Ainsi, dans l’option basse de 3 mois, si vous avez déjà constitué votre fonds d’urgence, avec cette épargne de précaution vous avez cinq mois de revenu pour subvenir à vos besoins : le salaire du mois en cours, un mois de fond d’urgence et les trois mois de votre épargne de sécurité. De quoi vous donnez le temps de trouver des solutions à votre situation !

Comment constituer son épargne de sécurité ?

Évidemment, planifier la création de cette épargne est essentiel, car son montant sera beaucoup plus important que pour l’épargne d’urgence.

Pour avoir une épargne efficace, il est important que votre épargne de sécurité soit bien différenciée de votre fonds d’urgence et même des autres fonds d’épargne que vous avez mis en place. Cette épargne doit donc être sur un compte bien distinct de votre compte courant.

De la même façon il doit faire l ‘objet d’un placement prudent. De plus l’épargne de sécurité est également une épargne de liquidité. L’outil financier doit donc être facilement accessible en cas de transfert de fonds urgent. Alors quelle épargne de sécurité ?

Le plus simple et d’utiliser les livrets ou plans d’épargne classique, tel que le Livret A ou encore le Livret d’Épargne Populaire si vous êtes éligible. Le mot d’ordre est ici sécurité et stabilité et non la recherche du rendement.

A partir de là pour constituer votre filet de sécurité financière, il vous suffit de mettre en place des virements automatiques mensuels à partir de votre compte courant vers votre compte d’épargne de sécurité. Votre fonds se constituera donc sans que vous ayez besoin d’intervenir.

Le montant à épargner peut provenir de sommes en surplus par rapport à votre budget, issu de votre planification d’économies, ou d’éventuels revenus supplémentaires. Quel qu’en soit l’origine, établissez le virement plutôt en début de mois selon le principe du « payez-vous en premier ».

Quand toucher au fonds de sécurité ?

Comme pour le fonds d’urgence, l’intérêt de l’épargne de sécurité est de ne l’utiliser que lorsque vous en avez vraiment besoin, lorsque la situation nécessite son emploi. En aucun cas, il ne s’agit d’une réserve d’argent destinée à une consommation classique ou « plaisir ».

Avoir une somme d’argent de trois mois à un an de son salaire sur un compte peut être tentant lorsqu’on a un projet en tête (changer sa voiture, refaire sa décoration, etc), mais il est important de ne pas se laisser aller et dilapider ce fonds de sécurité. Il ne faut y toucher qu’en cas de réel besoin.

Son utilisation est lié à la situation difficile dans laquelle vous êtes. Globalement, vous puiserez dedans soit lorsque la somme dont vous avez besoin est supérieure à votre fonds d’urgence, soit dans une situation qui risque de se prolonger.

Le reconstituer

Évidemment, dès que la situation financière est revenue à la normale, il est important de reconstituer son épargne de sécurité. Mais à ce stade, si vous avez eu besoin d’y avoir recours, l’intérêt d’avoir toujours un fonds de sécurité sera une évidence pour vous.

Dans le même temps, dès que vous atteignez le plafond de sécurité prévue, il sera alors temps d’allouer une partie des sommes, normalement dirigée vers votre épargne de sécurité, vers un troisième fonds de précaution : l’épargne de prévoyance

Le pilier de votre sécurité financière

Se créer une épargne de sécurité – en plus du fonds d’urgence – est un moyen simple et extrêmement efficace de vous protéger financièrement en cas de problème d’argent. Dans le développement de votre indépendance financière, se constituer ses fonds de réserves est donc indispensable avant même de penser à investir pour gagner plus d’argent. Chacun d’eux dressera ainsi un rempart financier entre vous et les aléas de la vie.

De votre coté, avez-vous mis en place un système de d’épargne de sécurité ? Comment le gérez-vous ?

Articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Rendez-vous avec un conseiller bancaire. Un homme assit lisant le journal.
Comment économiser électricité ? Une ampoule qui de débranche elle-même.
Comment faire ses comptes et gérer son budget ? Juste une calculatrice
Fabriquer son plan d'actions financier. Un ordinateur, un cahier de finance et du café.