Loading...
Argent facile

LE CASHBACK COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Le cashback comment ça fonctionne. Un écran d'ordinateur avec un site de e.Commerce.

Est-ce que l’idée d’économiser et de récupérer de l’argent sur des achats que vous faites vous semble si utopique que ça ? Pourtant il s’agit d’un système qui existe vraiment. Son nom de code : le cashback. Un outil marketing vous permettant d’être remboursé sur une partie de ce que vous achetez. Mais concrètement le cashback comment ça fonctionne ? Et comment en tirer partie ? Analysons le phénomène ensemble.

LE CASHBACK COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

ACHETEZ MOINS CHER ET GAGNEZ DE L’ARGENT

« Remboursez, remboursez, remboursez ! » voilà le slogan que pourrait scander un adepte du cashback. Et peut-être pourriez-vous faire la même chose, surtout dans les périodes de fêtes où le niveau d’achat augmente, alors que le contenu du porte-monnaie diminue. Donc si vous souhaitez récupérer un peu d’argent sur les achats que vous faites tout en économisant, sachez que c’est tout à fait possible. Et cela grâce à un système très simple, le « cashback », qui vous permet à tout moment et pour n’importe quel produit de consommation courante de vous faire rembourser une partie de son prix. Donc si vous cherchez à économiser, voire même à vous constituer une cagnotte « spécial cadeaux », ce système est fait pour vous ! Mais concrètement, le cashback comment ça fonctionne ? Et d’ailleurs, à la base le cashback c’est quoi ? Pourquoi l’utiliser, quel site de cashback choisir… Voici toutes les réponses aux questions que vous avez pu vous poser sur le système du Cash Back avec en prime ses relations avec votre banque ou… vos impôts ! Bref explorons ensemble l’univers de la « remise en argent ». C’est partie.



Le cashback c’est quoi ?

Même si j’ai déjà employé ce terme sur 1,2,3… Richesse et que le phénomène est relativement connu, peut-être vous demandez-vous qu’est ce que c’est le cashback ?

En fait c’est assez simple c’est un système permettant de gagner de l’argent en dépensant de l’argent… Non vous ne rêvez pas. Et il ne s’agit pas non plus d’un « truc » plus ou moins légal basé sur des pyramides de Ponzi et autres martingales arnaco-aléatoires !

Déjà que signifie cashback ? Littérairement c’est un « retour d’espèces » ou « remise en argent », c’est à dire une forme de remboursement des achats que vous effectuez. En d’autres termes, à chaque fois que vous allez acheter quelque chose, un pourcentage de la somme réglée vous sera remboursée. Le tout s’accumule dans une cagnotte que vous pouvez ensuite transférer sur votre compte en banque personnel.

C’est donc un bon moyen pour gagner un peu d’argent même en offrant des cadeaux .

 Faire des économies, consommation et Cash-back … toute une histoire

Je ne pense pas vous étonner si je vous dit que le système du cashback vient des États-Unis, royaume de la consommation à outrance !

Au départ (dans les années 1970, date d’apparition du principe) c’était une forme de marketing commercial pour vous inciter à choisir certain type de carte bancaire. En effet, les cartes de paiements de certaines banques vous permettez de recevoir, à chaque fin d’année, un petit pourcentage (1 à 2 % généralement) de l’ensemble des achats effectués sur la période. Vous aviez donc une sorte de remboursement sur tout ce que vous aviez pu acheter au cours de l’année.

Dans les années 1990, toujours aux Etats-Unis, le cashback c’est démocratisé par le biais des achats en ligne et le développement d’internet. Mais cette fois-ci se sont directement les services marchands (et non plus seulement les organismes de crédits) qui commencent à proposer des systèmes de cashback.

Pourtant, ce n’est qu’à partir des années 2005-2010 que le système de cashback arrive en France notamment grâce aux deux sites I.Graal et eBuyClub  qui sont à la fois les précurseurs mais aussi les leaders actuels.

Le cashback pourquoi ?

En soi, bien utilisé, le cashback permet plusieurs choses. Évidemment, il vous permet de faire des achats moins chers. En effet, si vous avez 2 ou 3 % de remboursé lorsque vous achetez quelque chose, c’est un peu comme si le prix du bien était de 2 ou 3 % moins important. Jusque là tout est logique.

Mais par ailleurs le système du cashback peut vous permettre de gagner vraiment un peu d’argent. En effet, TOUS les achats réalisés sur une boutique bénéficient de la « remise en argent », y compris ceux correspondant à des offres promotionnelles ou achetés d’occasion. De ce fait, en sélectionnant le produit au meilleur prix, vous faites déjà une bonne affaire mais en plus vous bénéficiez du cashback sur ce dernier !

Il est cependant possible de faire encore mieux… Comment ? Et bien imaginez que vous réalisiez des achats pour le compte d’autres personnes ou même… pour votre entreprise, rien ne vous empêche de passer par un site de cashback et ainsi obtenir une remise d’argent sur quelque chose que vous n’achetez pas pour vous.

Certains vont peut être avoir l’impression que c’est malhonnête, sauf qu’en réalité vous ne volez personne : le tiers pour qui vous faites l’achat le paie au même prix (et pas plus cher) et la société qui propose le cashback a déjà calculé ces tarifs en tenant compte des remises possibles.

De ce fait, personne n’est lésé et tout le monde est gagnant. Mais pour saisir cela il faut d’abord comprendre, pour le cashback, comment ça fonctionne !

Le cashback comment ça fonctionne ?

Maintenant que vous savez qu’est-ce que le cashback vous vous demandez certainement à qui cela peut profiter (mis à part le consommateur) et comment une société de biens ou de services ou encore un magasin peuvent mettre en place le système. En gros peut être vous demandez vous comment fonctionne le cashback ?

En fait, le système fonctionne par le biais de trois partenaires  :

– L’entreprise ou le magasin qui propose des produits ou des services.

– Le site qui va négocier le cashback.

– Vous !

D’abord, précisions que même si actuellement le système du cashback se fait quasi exclusivement en ligne, le principe lui-même n’est pas obligatoirement lié aux achats en ligne. En effet, la « remise en argent » consistant simplement à créer une forme de cagnotte basée sur un pourcentage de vos achats, est l’équivalent de ce que certaines enseignes vous proposent, comme des cartes de fidélité « à points ».

Pour le commerçant c’est simplement un moyen de fidéliser sa clientèle et faire en sorte qu’elle continue à acheter chez lui. Le cashback est donc un outil marketing très puissant pour certaines enseignes. De plus cela permet d’inciter certaines personnes à devenir elles-même clients réguliers

C’est aussi pour cette raison que, contrairement à ce que peuvent croire certains, le prix de ce que vous achetez n’est pas plus cher. Et oui, le principe du cashback est toujours de prendre un certain pourcentage de la somme réglée. En fait, si le prix était artificiellement augmenté, votre cashback serait mécaniquement augmenté lui aussi.

Les seconds acteurs du système sont les sites de cashback. Ces derniers vont mettre en place des partenariats privilégiés avec de nombreuses plateformes d’E-commerce. Ainsi le consommateur – plutôt que de courir les enseignes et voir si certaines d’entre elles proposent du cash-back – retrouvera regroupé à un seul endroit ( le site de cashback sur lequel il est inscrit) , l’ensemble des offres, cashbacks, bons de réduction, et code promo proposés par les magasins partenaires. Les achats sont ainsi beaucoup plus pratiques et simples.

Mais la plateforme de cashback, que gagne t-elle ? Et bien c’est très simple, ces dernières sont rémunérées par le biais d’un système d’affiliation. Elles reçoivent, ainsi, une somme à chaque fois qu’elles envoient un client à une enseigne. C’est une partie de cette somme qui vous est ensuite reversée. D’où l’importance pour elles de négocier les meilleurs remises d’argent pour leurs clients. Plus vous gagnez et plus elles gagnent. Et pour vous inciter à passer par elles, ces même sites de cashback vous offrent des sommes d’argent pour vous inscrire.

Actuellement recevez 10 € de bienvenue en vous inscrivant sur Igraal. Montant crédité après votre premier achat validé. C’est l’occasion d’en profiter car la durée est limitée. Alors allez-y : inscription Igraal.

Dans le système du cashback, tout le monde est donc gagnant :

– Le site marchand réalise des ventes et obtient de nouveaux clients.

– Le site de cashback obtient une commission par le système d’affiliation.

L’utilisateur (donc VOUS) récupère une partie du montant de l’achat. En général c’est de l’ordre de 2 à 3 % mais sur certains sites et sur certains produits cela peut monter jusqu’à 20 ou 30 %. Pas mal en période de fêtes par exemple !

Pour l’utilisateur, le cashback comment ça marche ?

Alors, oui, le cashback comment ça fonctionne pour VOUS ?

Là aussi, c’est très simple. Pour gagner du cashback il suffit de s’inscrire sur un site de cashback. Ensuite, à chaque achat réalisé en passant par ce site, vous recuperez une partie de ce que vous avez payé qui s’accumulera dans une cagnotte. Une fois atteint un certain montant (de l’ordre de 10 ou 15 € pour la majorité des sites) vous pouvez récupérer cet argent !

Alors, plus précisément, voici comment marche le cashback étape par étape :

1 – D’abord inscrivez-vous sur un site de cashback. Les plus rémunérateurs sont eBuyClub et IGraal  . Il y a aussi Poulpeo, mais je ne le recommande pas car d’une part leur offre est plus limitée, d’autre part au bout d’un certain temps sans activité, votre compte est fermé et la cagnotte perdue !

2 – Lorsque vous souhaitez faire un achat, vous vous rendez D’ABORD sur le site de cashback (en désactivant votre bloqueur de pub ! ) puis vous recherchez soit le marchand qui vous intéresse, soit le produit que vous désirez acheter. Les sites de cashback propose des catégories multiples de produits et services allant du livre à l’électroménager, les voyages ou même les assurances. La plupart des grandes enseignes sont leurs partenaires, donc pas d’inquiétude : vous trouverez ce que vous désirez.

3 – Dès que vous avez trouvé le produit, le service ou l’enseigne, cliquez dessus (Je me répète mais : désactivez votre bloqueur de pub ! ) et vous serez redirigé vers le marchant. En général, une fenêtre annonce que votre cashback est activé et qu’il sera pris en compte.

4 – Sur le site partenaire vous effectuez vos achats normalement. Éventuellement, lors du règlement, si vous avez également des codes promo vous aurez à les renseigner.

5 – Dès que votre achat aura été validé, votre cashback vous sera crédité et apparaitra dans la cagnotte de votre site de cashback.

QUE FAIRE SI MON CASHBACK N’EST PAS VALIDÉ ? En général cela n’arrive pas… sauf si vous avez oublié de désactiver votre bloqueur de pub ! Pas de panique, il suffit d’envoyer un message au service client du site de cashback avec votre facture en pièce jointe et le montant vous sera crédité. Personnellement cela m’est déjà arrivé et je n’ai eu aucun problème à obtenir le cashback.

Comment maximiser son cashback

En plus du cashback, les différentes plateformes proposent également des réductions et des codes promo cumulables avec la «remise en argent ». De ce fait, vous pouvez bénéficier d’une remise sur le prix ou de frais de livraison gratuit. Un moyen supplémentaire d’économiser sur ses achats.

Pour maximiser encore plus vos gains voici la petite procédure que je vous propose :

1 – Chercher d’abord sur les sites partenaires, le produit ou le service dont vous avez besoin afin de comparer les prix. Pour ce faire, ne vous contentez pas du montant de votre achat mais calculez-le avec le coût éventuel de livraison. En effet, sur les sites marchands en ligne, une différence de tarif peut être – parfois – compensée par le prix du transport. Faites donc attention à ça.

2 – Une fois ces éléments en main, réalisez un arbitrage pour choisir le site marchand sur lequel vous allez acheter. Ensuite vérifiez sur les sites de cashback, lequel vous offre les avantages les plus importants (pourcentage de cashback, code promo, livraison gratuite, etc). Effectivement, il arrive que les offres de cashback ne soit pas tout à fait les mêmes.

3 – A ce stade, vous pouvez procéder à l’achat en passant par le site de cashback le plus avantageux. Vous aurez ainsi acheté au meilleur prix et avec la meilleur remise. Mais attendez, ce n’est pas encore finit…

4 – Laisser un avis, après avoir été livré, sur le site de cashback que vous avez été utilisé. En effet, la plupart du temps, ces avis sont rémunérés ! Alors autant en profiter pour faire grossir un peu plus la cagnotte.

Tout ceci n’a l’air de rien, mais en fonction de la fréquence d’achat que vous avez, les sommes peuvent facilement atteindre plus d’une centaine d’Euros par an. Et cette somme peut être aussi un bon moyen pour se créer une épargne facilement.

Quel cashback choisir ?

Alors là il faudrait plutôt dire quel site de cashback choisir ?

La réponse est assez simple :vous pouvez vous inscrire sur TOUS les sites de cashback. Bien évidemment, je parle des sites qui sont GRATUIT, bien sûr ! Si, en faisant des recherches, vous tombez sur des plateformes de cashback qui vous demandent de payer un abonnement… fuyez !

A part ça, les inscriptions sont donc gratuites et le montant des commissions peut être différent d’un site à l’autre. D’ou l’intérêt d’avoir plusieurs sites afin de pouvoir appliquer la stratégie de maximisation du cashback décrite au chapitre précédent.

Comme je l’ai dit il y a trois sites qui sont considérés comme les plus fiables et les mieux établit :

ebuy club

I Graal 

Poulpeo

Dans les faits rien ne vous empêche de vous inscrire dans chacun des trois. Comme je l’ai déjà expliqué, le dernier (Poulpeo) a par contre des « délais d’inactivité de comptes », ce qui veut donc dire que si vous ne faites pas d’achat régulièrement, vous perdrez votre cagnotte.

Il est à noter, cependant, eBuyClub offre également la possibilité d’avoir du cashback en magasin et pas seulement sur des achats en ligne. Il suffit pour ça de scanner son ticket de caisse dans l’application en ligne et le cashback est alors prit en compte dans la cagnotte.

Dernier, eBuyClub offre une liste de partenaires privilégiés (les « CashBackissimes »  ) avec lesquels le premier achat possède un taux de remboursement beaucoup, beaucoup plus important. Une donnée à tenir compte lors d’un achat que vous souhaitez maximiser !

Donc, au final, les inscriptions ne vous coûtant rien, n’hésitez pas à sauter le pas. Par contre, n’oubliez pas de passer D ‘ABORD par le site de cashback avant d’effectuer vos achats !

Le cashback comment ça marche avec sa banque ?

Une fois que votre cagnotte est « pleine » comment utiliser le cashback ?

D’abord, il faudra « remplir » votre « compte cashback » ou votre cagnotte jusqu’à atteindre un seuil de paiement possible. En effet, il y a d’abord un plafond à atteindre avant de pouvoir utiliser l’argent. Mais pas de panique, même si vous n’avez pas atteint le montant nécessaire ( 10€ pour eBuyClub ; 20 € chez Igraal) l’argent ne disparaît pas !

Lorsque le montant est atteint, l’argent peut vous être reversé de différentes manières. Bien évidemment, il y a des cartes cadeaux utilisables dans certaines enseignes et qui peuvent vous permettre de faire des achats sans débourser un centime. Mais le plus intéressant est quand même de vous le faire reverser en cash. Et dans ce dernier cas le remboursement peut se faire :

– Soit par virement bancaire ;

– Soit par Paypal.

Il s’agit donc bien d’argent réel qui vous est versé et pas d’une compensation équivalente. C’est d’ailleurs l’un des grands intérêts du cashback !

Cashback et impôts

Arrivé à ce stade de l’article peut être vous demandez-vous : pour l’argent obtenu grâce au cashback comment ça fonctionne au niveau des impôts ?

Si vous allez jeter un coup d’oeil au FAQ des sites de cashback , la plupart d’entre-eux conseillent de déclarer les gains perçus aux impôts. Cependant, il faut reconnaître que d’une part sur votre déclaration annuelle il n’y a pas de ligne « cashback » et d’autre part que si le portail officiel du gouvernement pour l’Economie et les finances possède bien une page dédiée au cash back il ne précise rien à ce sujet. Rien d’étonnant d’ailleurs car leur définition du cashback est assez différente de la réalité de la pratique !

Dans un second temps, rappelons que le cashback n’est pas un revenu mais un remboursement. Il ne s’agit donc pas d’un bénéfice que vous percevez. De plus, nous parlons ici de sommes allant de 10 à 20 € !

Cependant, si vous avez un doute vous pouvez toujours les ajouter à vos revenus…

Vous savez désormais qu’est-ce que le cashback…

et beaucoup d’autres choses. Mais plus que d’apprendre pour le cashback comment ça fonctionne , vous pouvez surtout l’utiliser comme un formidable moyen de faire des économies. A vous maintenant de l’ajouter dans votre boite à outils de gestion de votre budget pour vous permettre de dépenser intelligemment. Car, effectivement, le système du cash-back ne doit pas être pris comme un facteur vous poussant à plus consommer mais bien comme un moyen de mieux dépenser et gérer vos achats.

Cet article vous a plu ? Il vous a apporté des réponses concrètes ? N’hésitez pas à le dire dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gagner beaucoup d’argent. Des piles de pièces de monnaie.
Gagner plus d’argent. Un graphique avec une courbe qui augment de plus en plus.
Quelle épargne choisir ? Un petit cochon tirelire où l'on met de la monnaie.
Que faire de ses économies. Des pièces de monnaie déversées d'un pot.
C'est quoi l'argent ? Des billets sur une corde à linge.