Loading...
Se renflouer

DÉCOUVERT BANCAIRE QUE FAIRE ?

Découvert bancaire que faire ? Homme munie d'une pelle ramassant des pièces.

S’il a existé une époque où être à découvert bancaire était considéré comme une situation assez honteuse, aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas. D’ailleurs qui n’a jamais eu son compte à découvert à un moment ou a un autre ? Mais que ce soit un simple « accident » financier ou pour certain – et malheureusement – un mode de vie, la question que toutes et tous se pose est : en cas de découvert bancaire que faire ? Et ensuite comment sortir du découvert bancaire ? Alors protégeons nous ensemble des problèmes bancaires…

DÉCOUVERT BANCAIRE QUE FAIRE ? OU COMMENT SORTIR DU DÉCOUVERT ?

Qu’est ce qu’un découvert bancaire ?

Un découvert bancaire est une situation où le montant d’argent détenu sur votre compte bancaire est insuffisant pour régler une dépense effectuée soit par virement, soit par un chèque encaissé, soit par carte bleu. Vous vous retrouvez alors en présence d’une dette qui, en fonction du contrat passé entre la banque et vous, pourra être réglé ou non.

Du point de vue de la banque un découvert bancaire est une forme de crédit qui est accordé – ou pas – à un client lui permettant de débiter un compte au-delà de zéro, et donc de réaliser un solde négatif. On dit souvent que le compte bancaire est alors dans le rouge. Mais qui dit crédit, dit aussi intérêts, car en plus de rembourser la somme que vous devez (à la banque) un taux d’intérêts vous sera appliqué comme pour n’importe quel crédit. Ne l’oubliez pas !

La loi autorise une situation bancaire à découvert jusqu’à trois mois maximum. Du point de vue légal, pour sortir du découvert bancaire le solde de votre compte en banque doit rester positif une journée entière.

De ce fait, il existe deux situations bancaires possibles dans le cas où, possiblement, le paiement de la créance risque d’entrainer un solde négatif et donc une situation de compte à découvert :

– Soit la situation n’a pas été négocié par avance avec votre banque, c’est le cas du découvert non autorisé.

– Soit la situation a été définit par contrat avec votre banque, c’est le découvert autorisé.

Alors, dans le cas où vous découvrez un découvert bancaire que faire en premier lieu ? Vérifiez tout simplement si vous avez où non une autorisation de découvert. En fonction de votre cas de figure, combler un découvert ne se fera pas de la même manière.



Découvert autorisé

Le cas le plus courant est celui du découvert autorisé. A l’ouverture de votre compte bancaire vous avez obligatoirement signé une convention de compte qui comporte une partie traitant du découvert et notamment du « découvert autorisé ». Ce dernier est un accord entre vous et votre banque vous permettant de – en gros – dépenser plus d’argent que le montant détenu sur votre compte courant.

Évidemment, le montant que vous pouvez dépenser n’est pas illimité. Il est plafonné. Jusqu’à ce seuil, la banque ne peut refuser ni retrait ou paiement qui reste dans la limite du seuil fixé. Au delà par contre vous tombez dans le cas du découvert non autorisé.

Cependant, de nombreuses personnes pensent que le découvert autorisé est une forme d’argent gratuit !!! Une erreur fatale pour leurs finances. Le découvert bancaire n’est JAMAIS de l’argent gratuit… au contraire. Et un compte à découvert est une plaie béante dans votre budget..

Comme définit en première partie un découvert est un crédit. De ce fait qu’il soit « autorisé » ou non, vous devrez donc toujours :

– rembourser la somme d’argent empruntée.

– payer des intérêts, appelés dans ce cas « agios » sur cette somme empruntée.

Ce taux d’intérêts peut, bien évidemment, varier en fonction de votre banque et s’applique pour chaque jour où vous vous trouvez à découvert. Autrement dit ce découvert en banque risque de vous coûter beaucoup, mais alors beaucoup d’argent. Sans compter le fait que se retrouver régulièrement dans cette situation vous acheminera peu à peu vers de possibles cas de surendettement. De ce fait, même autorisé il vous faut à tout prix éviter les découverts bancaires !

Découvert non autorisé

Se retrouver dans une situation de découvert non autorisé résulte de deux cas de figures concrets:

– Soit le contrat passé avec votre banque ne comporte pas de découvert autorisé :

– Soit vous avez dépassé le seuil ou le montant de votre découvert autorisé.

Après avoir passé le cap de la décision et réussi à choisir une banque , lors de l’ouverture de votre compte bancaire vous signez un contrat énonçant les différents services entre vous et l’établissement de crédit : c’est la « convention de compte ». C’est ce document qui régit donc les cas de découvert bancaire. Si vous avez opté pour un « service minimum » afin de limiter les frais bancaires, il est possible qu’aucun découvert ne soit autorisé.

Cependant, même si vous avez une autorisation de découvert, il est néanmoins possible de se retrouver dans un situation de découvert bancaire sans autorisation lorsque vous dépassez le seuil de ce découvert. En d’autre termes, si les créances, les débits ou autres demandes de paiements sont supérieurs au montant de votre découvert autorisé, vous passez alors dans le cadre du découvert non autorisé…

Dans tous les cas mieux vaut régler la situation au plus vite car la laisser perdurer risque d’avoir des conséquences nombreuses et… fâcheuses.

D’abord, il y a bien évidemment les frais que va vous comptabiliser la banque :

– D’abord vous aurez des agios sur la base de taux correspondant à un découvert autorisé (pour la partie entrant dans le montant de ce dernier si vous en avez un)… auquel s’ajouteront des agios à un taux majoré (généralement de 16 à 18%) pouvant aller jusqu’au taux maximal d’usure fixé par la loi.

– Des frais de forçage et autres « commissions d’intervention » peuvent aussi vous être appliqué.

– Vous risquez également de payer des frais d’incidents de paiements, notamment si le paiement de la créance entrainant le compte dans le rouge est refusé par votre banque.

Mais au-delà de cela il est également possible que votre banque :

– refuse le paiement ayant entraîné le découvert. Vous risquez de vous retrouver avec un impayé facile à oublier lorsqu’on se focalise uniquement sur le découvert bancaire lui-même.

– demande votre inscriptions au FICP, le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers.

– Clôture de votre compte en Banque.

Mais qu’il soit autorisé ou non dans le cas d’un découvert bancaire que faire ? D’abord réagir vite et bien pour éviter une hémorragie bancaire entrainant des conséquences à plus ou moins long terme. Ensuite il est important de vérifier s’il s’agit d’une situation ponctuelle ou récurrente. En fonction, il y aura éventuellement un « traitement » a effectuer en amont afin d’éviter que la situation se répète.

En cas de découvert bancaire que faire ?

Que faire en cas de découvert bancaire ? Qu’il soit autorisé ou non autorisé, en soi cela n’a aucune importance. Vous devez garder avant tout votre sang-froid et ne pas vous affoler. En fait, que vous le découvriez par vous-même ou que votre conseiller bancaire vous appelle pour vous le signaler, dite vous que la situation serait considérée comme telle par votre banque durant toute la journée. De ce fait… vous avez toute cette journée pour prendre les bonnes décisions et agir. Inutile donc de laisser en plan tout ce que vous faites pour vous précipiter paniqué chez votre banquier !

A ce moment là il y a trois éléments que vous devez expressément identifier :

1 – D’où provient la « fuite » d’argent.

2 – Comment vous pouvez régulariser le plus rapidement possible la situation pour éviter une accumulation de frais.

3 – Est-ce une situation ponctuelle ou récurrente ?

Comment remonter un découvert

Dans le cas d’un découvert bancaire que faire pour identifier la source du problème ? Effectivement un compte en banque à découvert est un peu comme un fuite d’eau : si vous ne trouvez pas par où l’eau s’échappe, vous ne pourrez pas effectuer les réparations.

Le plus simple est de consulter son compte en ligne et de remonter la liste des opérations qui ont amené à avoir son compte en banque dans le rouge. Parfois, même si la dernière opération vous a fait basculer en négatif, ce n’est pas elle qui est la véritable source de la situation.

Globalement le problème peut se limiter à quatre cas de figures possibles :

– L’accumulation de petites dépenses, semblant anodines mais qui, en s’additionnant, forme une somme conséquente.

– La grosse dépense qui n’a pas été prise en compte dans le budget.

– Un paiement qui se retrouve décalé dans le temps et qui se répercute sur votre budget du mois.

– Un règlement que vous deviez avoir et qui a été refusé ou qui n’est pas arrivé.

Comme on peut le constater, les deux premiers sont liés à des problèmes de gestion de budget personnel avant tout. Il s’agit donc de comportements qui mettent en découvert. Les deux suivants sont dû à des phénomènes externes.

Trouver la cause va vous permettre de relativiser la situation mais également d’en avoir une vision plus claire. Il s’agit maintenant de vérifier la possible aggravation de la situation. En d’autres termes cela veut dire déterminer toutes les dépenses qui n’ont pas été encore réglées. Et pour cela il n’y a pas d’autres solutions que de se plonger dans les tickets de caisses, factures et chèques pour vérifier, par le biais de votre relevé de compte, ce qui est passé et ce qui n’est pas passé. Bref, il va falloir faire votre comptabilité.

Cette étape va vous fournir deux informations essentielles :

-La somme d’argent totale nécessaire pour repasser en positif en faisant la somme du montant de votre découvert et des règlements non comptabilisé.

-Le risque de passer en découvert non autorisé, en comparant cette somme avec le plafond de votre découvert.

Bon et maintenant pour votre découvert bancaire que faire ? Et bien vous allez pouvoir passer à la mise en place d’un protocole de remboursement de découvert bancaire

Le « Protocole de remboursement découvert bancaire »

Maintenant que vous avez fait le diagnostic, vous allez pouvoir passer au premier soin.

Mais avant tout, s’il y a risque de dépasser votre plafond de découvert autorisé, contactez immédiatement votre conseiller pour lui faire part de la situation et voir s’il est possible d’élever (même temporairement) ce plafond. Cela vous évitera de vous retrouver avec les frais supplémentaires d’un découvert non autorisé et les problèmes qui risquent d’en découler.

Ensuite, il s’agit de voir comment combler le découvert. Si vous avez mis en place le programme d’épargne efficace de 1,2,3… Richesse, alors vous avez peut être développé votre enveloppe d’ d’épargne de sécurité(bien que normalement c’est votre fond d’urgence qui devrait déjà avoir pris le relais !).

Si vous n’êtes pas un lecteur assidu de 1,2,3 Richesse et que vous avez de l’épargne quelque part ou de l’argent sur un autre compte, mettez en place un virement immédiat si possible comblant :

1 – le montant du découvert :

2 – le montant des dépenses non encore réglées.

3 – 30 à 40 % supplémentaires pour avoir une petite marge.

Si vous n’avez aucune épargne ça va être un petit peu plus compliqué mais possible.

Comment sortir du découvert bancaire sans réserve et sans épargne ?

Lorsqu’on se retrouve dans une situation de compte en banque à découvert sans moyens immédiat de le couvrir, malheureusement, la première solution à laquelle on pense est de faire un crédit. Et il est même possible que se soit votre conseiller bancaire qui vous le propose. NE FAITES SURTOUT PAS ÇA ! Combler un découvert par un crédit c’est vous placer vous-même dans une spirale sans fin qui ne fera que vous enterrer financièrement un peu plus. Le credit doit rester votre DERNIÈRE solution, lorsque toutes les pistes, et notamment celles proposées ici, ont été complètement épuisées.

D’abord, et pour éviter de dégrader encore plus la situation, faites un point sur les chèques ou les paiements qui ne sont pas encore passés et contactez les bénéficiaires de ces paiements pour leur demander de décaler par exemple l’encaissement d’un chèque.

Ensuite, voyez avec votre employeur s’il lui est possible de vous faire une avance sur salaire. Cette dernière permettra de combler le trou de votre compte en banque et parer au plus pressé. ATTENTION toutefois car cet argent que vous utilisez maintenant, vous ne l’aurez pas le mois suivant. Il vous faudra donc calculer au plus juste pour ne pas dépenser des sommes payant votre loyer, vos charges fixes, etc.

Éventuellement, vous pouvez voir auprès de proches ou d’amis s’il n’y a pas moyen de vous prêter un peu d’argent permettant de régler de situation. Certes, l’ego en prend un coup mais c’est un moyen d’avoir une sorte de « crédit » sans les frais qui vont avec. Et, contrairement à ce que l’on croit souvent, les aides financières existent !

Et si vraiment vous avez épuisé toutes les solutions, à ce moment là seulement envisagez la possibilité d’un crédit.



Suppression découvert bancaire : l’après

Même si le gros de l’orage est passé, combler son découvert bancaire ne suffit pas. En fait, du point de vue de la banque vous ne serez plus à découvert si votre compte reste en positif durant une journée entière. Ensuite, n’oubliez pas que des frais vont vous êtres appliqués ! N’oubliez pas de les inclure dans votre budget suivant pour éviter de vous retrouver avec des dépenses imprévues, voire même… à découvert !!! Car oui, j’ai déjà vu le cas de personnes qui, étant très juste sur leur budget, n’avais pas tenu compte de ces frais le mois suivant et se retrouvaient donc à nouveau avec un compte bancaire dans le rouge lorsque ces frais étaient prélevés par la banque !!! Un comble, non ?

Je suis à découvert tous les mois : que faire ?

Nous n’avons traité ici que du cas de figure du découvert bancaire ponctuel, celui qui arrive par accident, en quelque sorte. Mais il est des cas où le compte à découvert est une situation récurrente et qui se répète d’un mois sur l’autre. Alors dans ce cas de découvert bancaire que faire concrètement ?

Déjà, que vous le vouliez ou non, il faut admettre que le problème n’a qu’une seule source : vous et votre gestion du budget. Car, si vous êtes en découvert constant ou de façon régulière c’est qu’à un moment ou à un autre vous avez compté sur ce découvert pour combler un défaut de gestion. Pour vous c’était une forme « d’argent gratuit ». Vous trouvez peut être que je retourne un peu le couteau dans la plaie mais admettre ça est cependant très important. En effet, cela vous a conditionné peu à peu à considérer qu’un montant négatif sur votre compte bancaire était « normal », que le seuil du « 0 » n’était pas une barrière.

LA première chose à faire est donc d’éliminer chez vous cette façon de penser. Donc NON : le « découvert autorisé » n’est pas VOTRE argent. C’est de l’argent que votre banque vous prête, un point c’est tout.

Et justement votre banque vous le fait payer ! Lui donner gracieusement tous les mois (en plus de vos frais bancaires si vous n’êtes pas sur une banque gratuite 20 ou 30 € c’est perdre chaque année 240 à 350 €. Cette même somme, bien placé vous aurez rapporté plus de 30 000 € sur votre carrière… Pensez-y !

A partir de là, repartez de votre budget de base : combien gagnez-vous et combien dépensez -vous ? Le premier montant ne doit JAMAIS AU GRAND JAMAIS être inférieur au second. A partir du moment où vous aurez compris, assimilé et mis en pratique ça vous ne pourrez plus être en découvert de banque !

Ensuite, mettez en place un fonds d’urgence d’à peu près un mois de salaire en épargnant régulièrement. Ce fond vous permettra d’amortir tous les soubresauts ou les accidents que pourrait connaître votre compte bancaire.

Vous trouverez d’ailleurs, sur 1,2,3… Richesse toutes les ressources nécessaires – et bien plus – pour tout cela. Une fois fait, vous en ferez déjà plus que 90 % des gens !

Une aide pour couvrir un découvert bancaire ?

Mais pour un découvert bancaire que faire si le seul moyen que l’on a est de passer par la case « credit » ? Effectivement si l’on est au chômage ou avec un très faible revenu, voire déjà en surendettement, sortir d’un découvert bancaire peut être extrêmement difficile. On se dit alors que faire un crédit est le seul moyen existant pour repasser en positif sur son compte bancaire. Et bien, là encore, il existe des solutions qui peuvent éviter le pire.

Vous êtes allocataire CAF ? Savez-vous que cette dernière accorde des prêts à taux 0 pour répondre à des besoins urgents ? En effet, les CAF possèdent également des ressources dédiées spécifiquement aux familles en grande difficulté financière, à la limite du surendettement ou en surendettement. Contactez directement votre Caisse d’Allocation Familiale, afin de voir directement avec eux quel type d’aide peut vous être accordé.

Dans le pire des cas, il existe également la possibilité d’obtenir un prêt social d’urgence auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou d’un CIAS ( Centre Intercommunal d’Action Sociale) qui servira d’aide financière d’urgence dans les cas les plus extrêmes. Ces aides ponctuelles sont là pour aider les personnes les plus pauvres à faire face aux dépenses du quotidien : nourriture, logement, ou déplacement. Même si le montant n’est pas énorme (de 50 à 150 €) ces aides peuvent se traduire par un prêt à taux 0. Pour en savoir plus retrouver les coordonnées de votre CCAS le plus proche en passant par l’ Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale

Le comptes découvert ,un accident : pas une fatalité !

Même si de plus en plus de français se retrouvent en découvert bancaire au moins une fois par mois et que la grande question devient vite « comment sortir du découvert bancaire ? » ;celui-ci doit rester un accident et non une situation récurrente.
Oui mais bon, en cas de découvert bancaire que faire ? Nous l’avons vu, adopter un protocole strict et réfléchit et la meilleure façon de régler, au mieux, la situation. Pour autant, la véritable solution se trouve bien en amont : gérer son budget, adapter son mode de vie à ses revenus, éviter les crédits et se créer une épargne d’urgence. Une stratégie simple à mettre en œuvre mais qui demande un peu de travail. Pourtant que vaut-il mieux : le stress d’une situation où l’on ne sait absolument pas comment s’en sortir et qui vous bouffera littéralement ou un peu de réflexion et de travail en amont pour obtenir une plus grande sérénité… À vous de voir.

Cet article vous a aidé ou fourni des informations dont vous aviez besoin ? Alors n’hésitez pas à le dire dans les commentaires Profitez-en car cette espace vous est dédié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gagner beaucoup d’argent. Des piles de pièces de monnaie.
Gagner plus d’argent. Un graphique avec une courbe qui augment de plus en plus.
Quelle épargne choisir ? Un petit cochon tirelire où l'on met de la monnaie.
Que faire de ses économies. Des pièces de monnaie déversées d'un pot.
C'est quoi l'argent ? Des billets sur une corde à linge.