Loading...
Investissements

BESOIN D’ARGENT POUR GAGNER BEAUCOUP D’ARGENT ! UN CASSE TÊTE ?

Gagner beaucoup d’argent. Des piles de pièces de monnaie.

Sur le chemin de l’indépendance financière, on se retrouve, à un moment ou à un autre face à ce paradoxe : pour gagner beaucoup d’argent, vous avez besoin d’argent et il vous faudrait en gagner encore plus ! Pourquoi nous retrouvons nous face à ce qui nous semble une limite ou un frein ? Comment la dépasser ? Sortons du cadre ensemble…

GAGNER BEAUCOUP D’ARGENT, GRACE À L’ARGENT !

LE PARADOXE DU BESOIN D’ARGENT !

Dans tout voyage vers l’indépendance financière, vers la richesse, il y a une étape que l’on a parfois du mal à dépasser. Un moment où l’on rencontre une grande frustration. Un palier qui n’est pourtant pas un véritable obstacle mais contre lequel il est difficile de lutter Je veux parler de cet instant où vous vous rendez comptes qu‘il va vous falloir gagner plus d’argent pour gagner beaucoup d’argent ! En général, cette situation arrive lorsque votre système est mis en place et qu’il commence à financièrement vous rapporter. Mais le développement ne se fait pas à la vitesse que vous désirez. Il s’agit alors de faire preuve d’un petit peu de patience me direz-vous ? Pas forcement !



La route de l’indépendance financière

Mais reprenons…

D’abord, ça, y est ! Vous avez préparé votre plan d’action financier pendant plusieurs semaines. Vous vous êtes formé sur les éléments fondamentaux de votre projet. Vous avez, ensuite, mis en place tous les outils dont vous aviez besoin… Enfin, vous êtes passé à l’action pour gagner de l’argent. La machine a commencé à tourner et à fonctionner. Maintenant vous obtenez vos premiers résultats : vous gagnez de l’argent. Vous êtes donc en route vers l’indépendance financière. Félicitation !

A l’euphorie du moment, suis très vite une situation de frustration souvent très intense. En effet, les résultats on beaux être là, les premiers montants ont beaux s’accumuler… les choses ne vont pas assez vite. Les gains ne sont pas assez important pour permettre à votre belle mécanique de s’autofinancer puis dégager de vraies performances financières. Vous vous dites qu’à ce rythme là, il vous faudra au moins mille ans pour obtenir ne serait-ce qu’un SMIC ! Or, vous, ce que vous voulez c’est gagner beaucoup d’argent rapidement !

Vous vous rendez alors compte que si vous aviez plus d’argent à investir, cela multiplierez d’autant vos résultats. En d’autres termes vous avez besoin de gagner plus d’argent pour gagner de l’argent ! C’est le serpent qui se mord la queue !

Comment se faire de l’argent et être déçu ?

En général, cette situation se rencontre au moment où le système a à peine été mis en place sans pour autant avoir eu le temps de se stabiliser. Mieux, il nécessiterait des apports supplémentaires (beaucoup d’argent donc) pour pouvoir être plus efficace et donc permettre de gagner plus.

Par exemple, vous avez ouvert un compte titre puis vous avez commencé à investir en bourse. Au bout de quelques mois, c’est peut être quelques milliers d’Euros qui sont ainsi placés et qui vous rapportent, régulièrement, des dividendes. Mais, au regard des sommes investit, ces gains vous semblent ridiculement faible. En effet que sont quelques dizaines ou même cinquantaines d’Euro récoltés tous les trois mois, face à l’effort de plusieurs milliers issus de vos propre économies !!!

Evidemment, vous avez compris que plus les investissements seront important et plus les résultats seront conséquents. Il vous faut donc augmenter les sommes investit pour vous permettre de gagner beaucoup plus d’argent. Malheureusement, votre source d’investissement financière provient essentiellement des économies que vous faites au quotidien sur votre propre budget… et là vous vous retrouvez alors bloqué. Vous êtes dans une sorte de boucle où le seul moyen de se faire de l’argent et d’avoir beaucoup d’argent à investir !

C’est alors la déception.

Mais pourquoi cette situation ?

Evidemment, on serait tenté de dire qu’il s’agit juste d’une question de temps. Pour autant, ce n’est pas forcement le cas. En fait trois raison peuvent être à l’origine de ce sentiment :

– L’impatience. On voudrait juste que les choses aillent plus vite.

– Un vrai manque de moyens financiers.

– Un problème d’ordre dans le choix des piliers d’enrichissement, d’ailleurs souvent lié a la raison précédente : un manque et un besoin d’argent.

En effet, si vos moyens financiers de base ne sont pas très élevé, vos investissements dépendent alors essentiellement de vos revenus, donc de votre capacité d’épargne et ainsi des économies que vous pouvez faire sur votre salaire. Et ici votre salaire est un frein. En effet, ce dernier ne vous permettra d’obtenir les résultats attendus que sur du long terme.

Dans ce cas, il est fort possible que vous ayez choisit le mauvais pilier d’investissement ! Du moins pour démarrer. Dans le cas où vous seriez dans cette situation, il faut alors se tourner vers des outils de levier qui vont vous fournir l’apport financier vous permettant de developper sereinement le levier que vous aviez choisis au départ.

Reprenons l’exemple de la partie précédente : la bourse. Une personne ayant des revenu supérieur à la moyenne pourrait facilement investir 500 à 1 000 € ou plus chaque mois dans des titres boursiers. Avec une tel capacité d’investissements, les résultats ne seraient pas forcement spectaculaire et rapide mais la progression serait, quand à elle, constante. Dans ce cadre le paradoxe du besoin d’argent pour gagner beaucoup d’argent, n’est que de l’impatience. Le temps fera alors son office est l’impression de départ finira par se dissiper peu à peu, à mesure que les résultats grandirons.

Mais reprenons le même type d’investissement avec, cette fois-ci, une personne qui arrivent à peine à économiser une centaine d’Euro par mois. Il est évident que la phase de « décollage » sera d’autant plus longue et prendra surement de nombreuses années ! Ce qui peut nous amener à se poser cette question : cela en vaut-il la peine. Des années à se serrer la ceinture pour un résultats qui sera, même après la phase de décollage, longtemps faible. Ici nous sommes donc bien dans le cas d’un manque de moyen financier avec l’impression qu’il faut avoir de l’argent pour gagner beaucoup d’argent !

Dans ce dernier cas, c’est en réalité le pilier d’enrichissement qui a été mal choisi. En effet, dans le cas d’un maque de moyen financier, mieux vaut developper un levier d’enrichissement dont les résultats ne dépendent pas de sa propre capacité à économiser mais qui, au contraire, apporte une manne financière supplémentaire. Par exemple, monter un projet d’entreprise, en parallèle de son emploi ou opter pour de l’investissement immobilier aurait pu être l’une des solutions à mettre en place en priorité.

Même type d’investissement de départ mais résultat et sentiment différent !

L’argent appelle l’argent

Cependant et dans la majorité des cas, cette situation est tout à fait normal. Tout le monde la rencontre à un moment ou à un autre de son parcours. Et cela ne se limite pas aux investissements boursiers d’ailleurs. Que vous soyez créateur d’entreprise, investisseur, monteur de projet ou autre, vous ferez face, un jour ou l’autre, à cet état de fait. A un moment vous aurez besoin d’argent pour gagner de l’argent et ainsi récolter beaucoup d’argent.

Tout d’abord, comme nous l’avons déjà dit, il faut relativiser. Après tout, votre système vient d’être mis en place, il se développe et produit déjà ses propres résultats. Vous devriez donc déjà être heureux et attendre qu’il atteigne sa propre maturité.

Le problème ne vient donc pas du système mais plutôt de la perception que vous en avez par rapport aux résultats attendus. Si vous commencez à avoir des entrées d’argent régulières, c’est bien que la stratégie fonctionne. Il faut juste qu’elle prenne sa vitesse de croisière. Mais cela peut prendre du temps,. Et il vous faut donc prendre votre mal en patience.

Lorsque l’on cherche à devenir riche en partant de rien ou de très peu, ce que l’on recherche, avant tout, est « l’effet boule de neige ». En d’autres termes, votre patrimoine financier est une sorte de boule de neige que l’on place sur une pente. Au départ, elle va descendre lentement puis prendre, à chaque tour, de la vitesse. Dans le même temps elle se chargera de plus en plus de neige est va ainsi grossir de plus en plus. Les débuts sont donc longs, frustrants, interminables. Mais une chose est sure : votre boule de neige prend la pente.

Votre avenir financier c’est pareil. Une fois le piliers de l’indépendance financière mis en place, il va ainsi commencer à vous rapporter de l’argent. Ces sommes, même si elles peuvent vous paraître ridicule vont s’ajouter, éventuellement, à votre propre effort financier régulier ! Et chaque tour de votre boule de neige financière va donc se charger de plus en plus… L’argent appelle l’argent.

Gagner beaucoup d’argent en peu de temps…

ne peut pas se faire. Et ceux quel que soit le montant de vos investissements de départ ! En effet, le gain réalisés (même s’il est de 10 %) vous paraitra toujours trop faible par rapport à l’engagement financier fournit ! Ce n’est qu’avec du temps qu’il prendra sa vitesse de croisière.

Ceci implique donc plusieurs choses :

– D’abord vous devez continuer à investir régulièrement. Pour gagner beaucoup d’argent – s’enrichir donc – l’investissement régulier est l’un des 13 principes pour devenir riche (LIEN). La régularité de vos investissements, c’est un peu la pente pour votre boule de neige. Vous ne voulez pas nous retrouver avec des passages plats sur le trajet. Ce que vous voulez c’est une belle pente bien régulière et continue… pour que les résultats aillent de plus en plus vite.

– Ensuite, vous devez réinvestir systématiquement vos gains. C’est comme cela, qu’au final, vous pourrez gagner de l’argent sans rien faire et avoir un véritable revenu passif. Pour booster ses revenus et obtenir beaucoup d’argent il faut utiliser le principe des effets cumulés : employer ce que vous avez acquis pour augmenter les résultats suivant. Se sont les effets cumulés qui font qu’à chaque tour notre boule de neige augmente en volume.

Ces principes signifient donc que vous devez prendre votre mal en patience et laisser les choses se faire. Effectivement si vous cherchez à griller les étapes, vous risquez de faire s’écrouler quelques choses qui est sans doute encore fragile.

Oui, c’est une solution. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres choses à faire.

Vous voulez vraiment gagner de l’argent ? Beaucoup d’argent ?

Pour autant, faire preuve de patience n’est pas forcement la seule et unique solution. Heureusement d’ailleurs. Votre sentiment de frustration peut vous permettre de gagner du temps.

Cependant, je ne suis pas en train de vous recommander de griller les étapes. Au contraire. Continuer à travailler sur votre projet, au rythme nécessaire pour qu’il se développe dans les meilleurs conditions. C’est lui qui sera la clef de voute de votre réussite.

Mais à côté, vous pouvez donc utiliser ce sentiment de frustration comme moteur pour vous permettre des efforts supplémentaires. Lesquels ? Et bien ceux qui vous transformeront en l’un des deux types « d’athlète » de la finance :

– Le spartiate du budget

ou

– Le marathonien des piliers de l’enrichissement !

Devenir un spartiate du budget

Ici, se sont des efforts supplémentaires que vous allez faire, sur un temps précis afin de vous permettre de « débloquer » votre situation. En d’autres termes, et si cela est possible, vous aller resserrer encore plus votre budget afin d’augmenter sensiblement votre capacité à investir.

En gros, il s’agit maintenant de faire de puissants efforts significatifs à tous les niveaux de votre budget afin que votre potentiel d’épargne soit beaucoup plus important tous les mois. Pour ce faire, vous devez calculer, à peu de choses près, combien vous devriez avoir en liquidités pour que vos résultats basculent et deviennent beaucoup plus conséquent. Vous faut-il 10 000 € , 50 000 € ou plus pour obtenir des résultats qui changent complètement la situation ? Dès que le montant – approximatif – est déterminé, mois après mois augmentez vos efforts d’épargne en réduisant drastiquement vos dépenses. ATTENTION, faites le petit à petit car cela va avoir une influence énorme sur votre mode de vie car tout sera revue à la baisse.

Dès que vous avez atteint le seuil maximale, vous pourrez alors déterminer le temps pendant lequel vous devrez le tenir pour atteindre vos objectifs.

Ensuite… tenez la distance.

Transformez vous en marathonien de l’investissement

Ici aussi, il va vous falloir faire des efforts supplémentaires pour obtenir des résultats permettant de faire basculer la situation. Mais ceux-ci, bien que plus dilués dans le temps, vont vous demander de multiplier les activités. En d’autres termes, vous allez developper un second, voire si c’est dans vos capacités, un troisième piliers de l’enrichissement. En effet, dans cette approche, vous allez mettre en place un nouvel apport financier pour empocher beaucoup plus d’argent qui sera ensuite réinjecté dans votre pilier principal.

Bref, employez votre frustration comme carburant pour votre propre motivation. Cela vous prendra du temps, certes, mais vous permettra, à terme aussi d’en gagner.. Et dès que ce nouveau projet aura atteint sa propre maturité vous aurez alors réussi à gagner plus d’argent pour gagner de l’argent !

Sortir du « besoin d’argent pour se faire beaucoup d’argent »

Oui, je sais, vous vous dites « Mais quel travail pour gagner beaucoup d’argent !!! » Effectivement, il s’agit d’efforts de longue haleine mais le résultat sera à la mesure de ceux-ci. Et dans tous les cas, se sont des moyens qui vous permettront de sortir de cette situation paradoxale d’avoir besoin d’argent pour gagner plus d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gérer son budget familial. Une enveloppe.
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Un internet gratuit pour gagner de l’argent. Ordinateurs et smartphones allumés.
Le dossier de surendettement, pourquoi et comment ?