Loading...
S’organiser et Gérer

DES FINANCES SAINES AVEC UN OUTIL SIMPLE (et un carnet !) (2/2)

Budget : livre de comptes

UN BUDGET SIMPLE POUR DES FINANCES SAINES

Personne n’aime faire ses comptes… à part les comptables, peut-être. Pourtant, il s’agit d’un passage obligé pour assainir ses finances. Et des finances saines sont la condition indispensable pour développer son patrimoine financier. La méthode du budget « opérationnel » ou « budget « utilisable », va néanmoins vous faciliter la tache. Elle permet aussi de réduire drastiquement le temps passé à cette contrainte des comptes mensuels ! Autant de bonnes raisons pour la tester.

Dans l’article précèdent, nous avions vu comment obtenir, à l’aide d’un système simple, ce que j’ai nommé le « budget opérationnel ». Il s’agit de la partie du budget sur laquelle nous allons pouvoir jouer chaque mois afin d’atteindre nos objectifs financiers. Voyons maintenant comment, grâce à lui, mettre en place un système rapide et simple permettant d’avoir une vision globale du budget mensuel.

MAIS AVANT TOUT…

Cet article est un complément à deux autres articles déjà présent sur ce blog :

L’état des lieux financier.

Des finances saines avec un outil simple (et un carnet !).

Je ne saurais trop vous conseiller de lire ces deux publications avant de continuer.

Par ailleurs, les personnes qui ont déjà l’habitude ou le réflexe de gérer leur budget, trouverons, peut-être, cette méthode trop simple ou succincte. C’est normal ! Je tiens à rappeler que ce blog vise à donner une culture financière (je prend le terme dans son sens le plus large) à ceux qui ne savent pas par où, ni comment commencer. Les articles publiés ici représentent donc une série d’étapes graduées. Ils permettent, au fur et à mesure, de comprendre et de gérer de mieux en mieux ses propres finances.

Personnellement, je crois plus aux « petites étapes » qu’aux « gros efforts » couteux en énergie et pouvant vite démoraliser. « 1,2,3, Richesse » est donc bâtit comme une recette de cuisine. Chaque article permet ainsi d’avancer, ingrédient par ingrédient, vers l’indépendance financière. Si une étape vous paraît simple, ne vous inquiétez pas ! En effet, d’autres articles arriveront par la suite qui seront à votre niveau. Cela dit, une méthode, même très simple, peut quand même vous apporter quelques chose ou vous amener à modifier vos propres méthodes.

BUDGET UTILISABLE ET GESTION DE BUDGET

Je vous rappelle que notre objectif est ici d’obtenir un outil qui nous permette, de façon rapide et simple, d’avoir le montant exact de ce que l’on a dépensé. Il doit aussi nous indiquer ce qui nous reste comme argent chaque mois. Le tout en « temps réel » !!!

En fait, cet outil nous l’avons déjà avec ce que j’ai appelé dans le dernier article le « budget utilisable ». Pour rappel, le budget utilisable est donc l’argent qui reste lorsque l’on a déduit de tout ce que l’on gagne, toutes les dépenses régulières et fixes. C’est lui qui va nous permettre d’avoir une vision claire de l’état du budget.

Oui mais comment ?

C’est, en fait, d’une simplicité enfantine. Chaque mois vous allez tout bonnement déduire de votre budget utilisable les dépenses que vous faites au jour le jour. Ainsi vous saurez à tout moment, combien il vous reste d’argent « utilisable ». Voilà, c’est tout.

Mais ne vous laissez pas abuser par la relative austérité de cette méthode, elle est bien plus puissante qu’elle n’y paraît.

Bufget : un portefeuille regardé à la loupe
Gérer son budget c’est aussi regarder ses finances à la loupe

Un exemple valant mieux qu’une longue explication

Imaginons que vous gagnez 1500 € par mois. En suivant les principes de l’article précèdent, cette somme représente donc vos « entrées d’argent régulières ». Toujours par rapport à la même méthode, vous allez soustraire à ce total toutes vos « dépenses régulières et fixes » (loyer, électricité, eau, assurance, etc). Admettons que ces dépenses régulières et fixes représentent un total de 1000 € par mois. Dans ce cas votre « budget utilisable » est donc de 1500 € – 1000 € = 500 € par mois.

Chaque mois, dans votre carnet, vous allez donc noter sur une page le montant du budget utilisable. Puis à chaque dépense que vous allez effectuer, il suffira de déduire à ce budget la somme dépensée. La somme restante indique alors immédiatement ce qu’il reste pour le mois ! L’objectif étant de ne pas dépasser ce budget !

Par exemple, je vais faire des courses pour un montant de 150 €, je soustrait donc à mes 500 € les 150 € de courses. Il me reste donc 350 € de budget jusqu’à la fin du mois. Simple, non ?

LE BUDGET UTILISABLE, ÇA APPORTE QUOI ?

L’avantage de ce système est que vous voyez immédiatement où vous en êtes par rapport à votre budget mensuel. De plus, il va vous amener, peu à peu à faire beaucoup plus attention à la façon dont vous dépensez l’argent. Il permet également de réduire vos dépenses. En effet, naturellement vous allez faire cadrer votre rythme de dépenses avec le niveau de votre budget. À terme vous aurez même de l’argent en surplus à la fin du mois. Ainsi, mois après mois et en prenant juste conscience de vos dépenses vous arriverez peu à peu à une situation financière saine. Alors qu’attendez vous pour appliquer cette méthode ? Et n’hésitez pas à dire, dans les commentaires, ce que vous en pensez.

Articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.
Rendez-vous avec un conseiller bancaire. Un homme assit lisant le journal.
Comment économiser électricité ? Une ampoule qui de débranche elle-même.
Comment faire ses comptes et gérer son budget ? Juste une calculatrice
Fabriquer son plan d'actions financier. Un ordinateur, un cahier de finance et du café.