Loading...
Se renflouer

DÉCOUVERT COMMENT REMONTER LA PENTE

Découvert comment remonter la pente. sablier, temps et argent.

« Je suis à découvert tous les mois » une phrase qui revient souvent sur les sites et les forums traitant des problèmes d’argent et de liquidités. Avoir un petit dépassement de budget peut arriver de temps en temps mais lorsqu’on se retrouve systématiquement avec des incidents bancaires le danger de surendettement n’est pas loin. Alors essayons de comprendre pourquoi on se retrouve parfois financièrement dans le rouge et voyons pour notre découvert comment remonter la pente.

JE SUIS À DÉCOUVERT TOUS LES MOIS, QUE FAIRE ?

En matière de découvert, les établissements bancaires ne vous font aucun cadeau. Pire, elles ont même tendance à vous enfoncer encore plus. Et si avoir un petit accident de parcours peut arriver et vous amener à dépasser légèrement la capacité de votre compte-courant, répéter régulièrement l’opération peut vite vous entraîner dans une pente de plus en plus glissante dont l’aboutissement peut être une situation de surendettement !

C’est en effet tout le problème, en plus de vous coûter de l’argent, des découverts réguliers produiront de plus en plus de frais qui leur seront associés et qui vous amèneront à nouveau à découvert… et ainsi de suite. Votre banque n’aura alors aucun état d’âme à vous abreuver de frais d’incidents de paiement qui représentent une véritable manne financière pour elle (Plus de 5 milliards de bénéfices par an pour les banques).

Alors, en cas de découvert comment remonter la pente ? C’est ce que nous allons tenter de voir ici. Nous commencerons par voir combien un découvert bancaire peut vous coûter. Nous analyserons ensuite les raisons qui font que l’on peut être à découvert et comment y remédier. Enfin, nous traiterons des actions à appliquer pour réduire les frais, redresser la barre et remettre un peu d’ordre dans votre trésorerie.

Allez, c’est parti !



Découvert bancaire et frais bancaires

La majorité des personnes pensent qu’un découvert autorisé est une sorte de service gracieux qu’offre un établissement bancaire qui leur permettra de dépasser le montant d’argent qu’ils ont sur leur compte.

C’est en partie vrai. Effectivement, si vous avez un compte bancaire avec une autorisation de découvert, votre banque s’engage à couvrir les paiements que vous effectuez même si vous n’avez pas la provision suffisante sur votre compte courant. Par contre, elle va vous faire payer ce service !

D’une part, certaines banques ajoutent à vos frais bancaires « standards » (frais de carte bleu, de services associés, d’assurances…) les frais d’autorisation de découvert. En d’autres termes, sans cette autorisation, vous paieriez votre banque moins chère.

D’autre part, si vous utilisez ce dépassement autorisé, vous aurez quand même des frais et commissions qui vous seront prélevés. Vous savez, les fameux agios ! Ces derniers sont, tous simplement des taux d’intérêts lié au crédits que vous venez de prendre.

Car oui, n’en doutez pas, un découvert bancaire n’est rien d’autre qu’un crédit que vous contractez. Ce crédit à donc un taux (souvent entre 15 et 20%) auquel s’ajoutera également des commissions d’intervention , des frais de rejets (pour les chèques insolvables par exemple) et autres petites sommes qui ne feront qu’augmenter la facture totale.

Et si vous dépassez votre découvert autorisé ou si vous avez opté pour un compte avec découvert non autorisé, cet ensemble de frais sera grassement augmenté par votre banquier.

Alors, une bonne fois pour toute comprenez ceci : NON, le découvert (autorisé ou pas) n’est pas de l’argent en plus que vous pourrez rembourser plus tard. C’est un crédit qui coûte excessivement cher à son utilisateur.

Je suis à découvert tous les mois

On imagine souvent que le découvert est le fruit de personne ayant un comportement de consommateur compulsif : en achetant à tout va, ces personnes dépenseraient plus qu’elles ne gagnent et ainsi se retrouveraient régulièrement à découvert.

Mais en fait, les choses ne sont pas forcément si simples. En effet, tous le monde peut avoir un jour un accident financier qui produit un découvert. Globalement on peut classer les raisons de l’apparition d’un découvert selon trois modalités :

– Les achats et acheteurs compulsifs, cité plus haut. Effectivement, dans ce cadre là où les personnes font régulièrement trop « chauffer » la carte bancaire et dépensent sans être sûr d’avoir la provision nécessaire pour régler l’ensemble des achats. Mais en fait, il s’agit plus d’un problème de gestion de budget. Comme ces personnes n’effectuent aucune vérification de leur solvabilité ou l’estime au doigt mouillé, elles se retrouvent dans le rouge sans s’en rendre compte.

– Les accidents de budget. Ils proviennent souvent d’une erreur de calcul ou d’un défaut de méthode de gestion de budget personnel. Ainsi, un gros achat peut, par exemple, avoir été encaissé avec du retard. Si des chèques ont été encaissés ou des sommes prélevées trois ou quatre mois après le paiement, leur montant n’entre tout simplement pas dans le reste à vivre et crée alors un découvert.

– Les accidents de vie. Ici c’est un événement imprévu qui change la donne. Perte d’emploi, diminution du salaire, maladie, séparation, etc. Les charges fixes commencent à dépasser ce que le foyer gagne et un découvert bancaire apparaît… même si on n’a aucun crédit.

En soi, ce que vous devez retenir de ça c’est qu’un découvert peut arriver à n’importe qui.

Comment effacer un découvert bancaire

Dès que le découvert apparaît, dès que vous êtes prévenu de son existence, il s’agit de parer au plus pressé : l’empêcher le plus rapidement possible de progresser. En d’autres termes, remboursez au plus vite pour combler le montant négatif.

Effectivement, pour éviter que des incidents de paiement plus graves apparaissent – chèque ou paiement refusés car vous dépassez le découvert autorisé – et n’augmentent sensiblement les frais que votre banque ne se généra pas à vous faire payer par des prélèvements supplémentaires, le mieux est d’utiliser votre épargne de sécurité.

Car, oui, si votre budget est bien géré, cette épargne est là pour ce type de problème. c’est donc le moment de faire un virement de votre compte d’épargne vers votre compte courant d’un montant comblant le déficit MAIS en ajoutant ce dont vous pourriez avoir besoin avant votre prochaine rentrée d’argent.

Ensuite, il est nécessaire d’identifier l’origine du découvert. Est-ce lié à un accident de budget ? Un accident de vie ? Ou un problème plus profond dû à votre mode de consommation ?

Par contre si vous êtes en mode « je suis à découvert tous les mois » , l’épargne ne suffira pas et ne sera d’ailleurs pas la solution. Ici, il s’agit d’appliquer d’autres astuces qui vous empêcheront de plonger et de voir en cas de découvert comment remonter la pente.

Astuce pour sortir du découvert

Comme nous l’avons vu, dans le cas d’un découvert bancaire accidentel il est possible d’utiliser son épargne de sécurité pour couvrir le découvert et ainsi combler le compte bancaire débiteur. Pour autant cela peut ne pas suffire.

Dans ce cas, une astuce à employer peut être de… négocier avec son banquier. Il y a peu de chance que cela aboutisse, car les chargés de compte n’ont souvent que peu de pouvoir. Cependant, la carte mérite d’être jouée. Relisez attentivement votre convention de compte pour être au fait de ce que votre découvert implique par rapport à la banque.

Ensuite, vous pouvez expliquer, dans le cas de découverts qui s’enchaînent les uns après les autres, que vous risquez de vous retrouver en situation de surendettement. L’objectif est donc de trouver une solution avec votre conseiller plutôt que d’aggraver votre cas. N’oubliez pas que les banques ont plutôt intérêt à conserver leurs clients. De plus, si vous entamez une procédure en surendettement , votre banque se retrouvera avec un certains nombres d’obligations face à votre situation. Elle a donc tout intérêt à vous faciliter la tâche.

Comment sortir de la spirale du découvert

Les éléments précédents ne sont là que pour parer au plus pressé et empêcher que la situation ne se dégrade trop. Ensuite, que vous aillez réussi à combler le trou financier ou pas, il faut mettre en place un plan de bataille pour éviter que la situation ne continue à se dégrader les mois suivants.

Au delà de la situation financière des découverts bancaires sur le court terme, il s’agit donc de penser sur un horizon à plus long terme. Dans ce sens la première action à faire est alors de remettre à plat complètement son budget pour contrôler ses finances.

Ensuite, vous pouvez vous renseigner sur les aides sociales existantes qui vous permettront d’améliorer votre budget : aide au logement, au transport, complémentaires santé, prime d’activité, etc. L’idée est bien de soulager un ou des postes budgétaires

Découvert comment remonter la pente ?

Ensuite, viendra le moment de mettre en place des éléments qui vous permettront de pallier au risque de découvert. En d’autres termes, il s’agit de mettre en place un système ou vous ne poserez pas la question si j’ai un découvert que faire ? Mais plutôt « que faire pour éviter le risque de découvert » ?

Là, il n’y a pas 36 solutions, il s’agit de mettre en place vos deux filets de sécurité financier :

– d’abord le fond d’urgence pour éviter les découverts accidentels (par exemple dans le cas d’un petit prélèvement non prévu) :

– puis l’épargne de sécurité, déjà cité plus haut, en cas d’accidents financiers plus grave.

Si vous respectez ces principes de base, normalement vous ne devriez PLUS JAMAIS vous demander comment remonter la pente d’un découvert.



Comment remonter la pente financièrement

Si vous appliquez cet ensemble de principes pour l’ensemble de votre budget et tous vos moyens de paiement vous obtiendrez naturellement un plafonnement de vos dépenses et éviterez le découvert.

Ensuite, le fond d’urgence et l’épargne de sécurité vous permettront d’établir un certain nombre d’amortisseurs à votre situation financière qui vous permettront d’aller plus loin que votre simple découvert bancaire. En fait, il s’agit même des éléments de base pour redresser n’importe quelle situation financière difficile.

L’article « découvert comment remonter la pente » vous a été utile ? Dites-le dans les commentaires ou partagez-le sur les réseau sociaux. Si vous avez des questions vous pouvez également utiliser la zone de commentaire pour nous les soumettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
IGraal. Qu'est ce que igraal ?
facturer sans entreprise. Facturer sans SIRET. Calculatrice et ordinateur portable.
Comment mettre de l'argent de coté facilement. Des engrenages
Gagner plus. Les 4 piliers de l’indépendance financière. Des colonnades.
Économiser son argent. Tirelire ouverte remplit d'argent.