Loading...
Life-Hacking

LE TEMPS C’EST DE L’ARGENT. OUI MAIS…

Le temps c’est de l’argent/ Montre à gousset en argent massif.

Vous connaissez sûrement l’expression « Le temps, c’est de l’argent », ou « Time is money », dans sa version anglo-saxonne. Pour autant savez-vous vraiment ce qu’elle signifie et ce qu’elle implique ? Comprenez-vous à quel point elle peut changer le rapport que vous avez avec votre argent ? Et bien analysons cette citation ensemble. Revenons à son origine, à ce quelle signifie et surtout à la manière dont elle peut transformer votre propre temps en argent…

SOUVIENS TOI QUE LE TEMPS C’EST DE L’ARGENT

Que vous le vouliez ou non, la notion de temps est fortement liée à vos finances. Rembourser un crédit se fait par mensualités. Épargner s’effectue par des versements réguliers. Vous voulez utiliser votre argent pour investir ? Tenez compte de l’horizon d’investissement. Et si vous souhaitez, un jour « devenir riche », faites vous à l’idée que cela ne se fera pas du jour au lendemain.

La notion de temps est donc importante à comprendre et à intégrer dans sa propre stratégie comme une composante essentielle de celle-ci. Et l’expression « Le temps c’est de l’argent » en est le résumé -presque – parfait. Voyons donc les différents aspects de cette citation et l’éclairage qu’elle peut nous fournir sur notre propre situation financière.

Sortez une feuille… Le temps c’est de l’argent dissertation… Vous avez deux heures !



Le temps c’est de l’argent origine

À l’origine, l’expression provient d’un petit opuscule, « Conseils à un jeune négociant » publié en 1748 par Benjamin Franklin lui-même. Oui, oui, l’homme qui étudie la foudre à l’aide d’un cerf-volant !

Cela dit, même si le personnage est souvent résumé à cette image – qui vient de Disney, il me semble -, il fut également homme politique, écrivain, éditeur de presse, naturaliste, inventeur et… homme d’affaires ! Une carrière vaste et fructueuse donc.

En fait, la citation n’est pas une invention de sa part, mais une popularisation d’une expression, citée pour la première fois dans un journal de 1719 et utilisée par les hommes d’affaires : « Time is money ». Expression que l’on pourrait d’ailleurs traduire par : « le temps c’est l’argent ».

Que signifie l’expression « le temps c’est de l’argent » ?

En réalité, la version de Benjamin Franklin est légèrement plus longue. En effet, dans son opuscule, il écrit, de façon plus précise :

« Souvenez-vous que le temps, c’est de l’argent ».

Donnant des conseils à ceux qui veulent se lancer dans la négoce pour, peut-être, un jour devenir millionaire, Benjamin Franklin explique qu’une seule demi-journée passée sans travailler peut faire perdre beaucoup plus que la demi-journée de salaire du fait des dépenses liées à cette inactivité.

En d’autres termes, pour un négociant, il existe des coûts (coûts de production ou coûts de stockage, par exemple) incompressibles qui gréveront sa rentabilité si le travail n’est pas fait. En bref, si vous voulez que votre affaire soit rentable, il faut vous retrousser les manches.

Depuis, l’expression a acquis ses lettres de noblesse et s’est fortement enrichie en fonction des situations. Par exemple, on peut également la prendre à l’inverse de l’idée de Franklin. Dans ce cas, elle peut signifier que si vous utilisez votre temps de la bonne façon, ce dernier peut finir par vous faire gagner de l’argent.

Pour autant, la formule n’est pas entièrement liée à la question financière ou directement enchainée au fait de faire de l’argent. En effet, elle signifie que le temps lui-même est une denrée précieuse – de « l’argent » donc – et qu’il faut savoir l’utiliser. En d’autres termes le temps est précieux et il ne faut donc pas le gaspiller.

Agissez pour vos finances

Contrairement à l’énergie, le temps ne doit donc pas être gaspillé car c’est une denrée qui file, même si vous ne faites rien ! En effet, si vous restez sur votre canapé, vous allez diminuer la consommation d’énergie dont votre corps aura besoin…. Mais le temps lui, filera à la même vitesse.

Pour vos finances – car nous sommes quand même sur un site qui traite d’argent – il est important de ne pas laisser filer ce temps car il sera perdu.

Mais au final pourquoi dit-on le temps c’est de l’argent ?

Il existe un principe fondamental en science qui peut s’exposer de la façon suivante : l’effet ne peut pas précéder la cause. En d’autres termes, un événement ne peut pas se produire, si les événements à l’origine de ce dernier ne se sont pas eux-même produits.

Si on l’applique à la question de votre argent, alors il s’agit d’abord d’agir. Il est évident que si vous cherchez à atteindre l’indépendance financière, investir, ou même simplement épargner pour vos prochaines vacances, l’inaction ne changera rien et ne vous permettra pas d’atteindre vos objectifs.

En fait, en ne vous occupant pas immédiatement de vos finances, vous perdez déjà un temps précieux. Même construire un revenu passif demandera toujours des actions de votre part. Alors qu’attendez-vous ? Dites vous que la procrastination financière vous fait perdre à chaque moment du temps et donc de l’argent.

Mais passer à l’action ne veut pas dire que votre effort prendra tout votre temps… Bien au contraire, il existe des moyens de « hacker » le temps !

Le temps et votre argent

Une des premières raison pour laquelle vous ne devez pas perdre de temps et vous occuper de votre argent le plus tôt possible, c’est que cela vous permettra d’accomplir des efforts pendant un temps… plus court.

Prenons un exemple :

Mathilde à 20 ans. Elle décide de s’occuper, un peu, de ses finances pour préparer le futur. Elle décide de mettre 100 € de côté par mois pour se constituer une épargne régulière. Cet effort, elle va le poursuivre de l’âge de 20 ans à celui de 30 – soit 10 ans – pour un capital épargné de 12 000 € donc – . Si, dès le départ, elle place, cet argent à 4 % par an (pas sur un Livret A, donc!!!) à 60 ans son capital sera alors de 47 577 € 40. Soit un bénéfice en intérêt de 35 500 € ! Pas mal pour 100 € par mois !

Maintenant, prenons le cas d’Antoine qui va, lui, faire un effort plus grand -200 € tous les mois – avec un investissement au rendement plus important – 8 % par an – sur la même durée, 10 ans. Vous me direz qu’Antoine obtiendra un meilleur résultat que Mathilde puisque effort d’épargne et rendement sont doublés… Et bien pas vraiment !

En effet, Antoine n’a commencé à s’intéresser à ses finances que très tard : lorsqu’il a eu 50 ans. A 60 ans il n’aura donc que 36 034 € 85 de capital avec 12 024 € d’intérêts. Il aura ainsi perdu le temps toute la durée durant laquelle son épargne aurait pu le plus fructifier et lui faire gagner plus d’argent.

Ça c’est la magie des intérêts composés et c’est le meilleur moyen de hacker le temps : faire un effort sur le cours terme mais laisser l’argent travailler sur du long terme.

Plus vous commencez tôt et mieux c’est !

Cerise sur le gâteau, imaginons maintenant que Mathilde (notre premier cas donc) ait continué à épargner, patiemment, 100 € par mois durant toute sa carrière. Au final, elle obtiendra 116 106 € 38 avec plus de 68 000 € d’intérêts. Ainsi, elle n’aura pas travaillé pour l’argent mais laissé travailler son argent pour elle !

Votre temps pour de l’argent

Et ce dernier point, faire travailler son argent, est ainsi d’une importance cruciale pour votre avenir financier et sur la façon de concilier argent et temps.

Posez-vous cette question : d’où provient la majorité du revenu que vous possédez ? Du travail, certes mais surtout de l’emploi salarié.

Or, l’emploi salarié n’est rien d’autre qu’une location de votre temps de travail en vue d’obtenir une rémunération. Votre argent est donc gagné, la plupart du temps, sur ce temps de travail. Vous allez donc donner du temps et des compétences à votre employeur. En retour, ce dernier vous paiera ce temps par le versement d’un salaire.

N’en déplaise aux esprits chagrins qui mélangent marxisme, communisme, Staline et URSS, c’est Karl Marx, dans son ouvrage phare Le Capital qui a montré le principe de la location de votre temps de travail.

Pour lui, la force de travail est une marchandise particulière qui créée de la valeur par sa propre consommation. Elle fait d’ailleurs l’exact contraire des autres marchandises qui perdent de la valeur par leur consommation. La force de travail est donc vendu (ou louer, au choix) à un possesseur d’argent : celui qui détient le capital (en d’autres termes votre patron) qui lui va, grâce à elle réaliser une plus-value lui permettant de gagner plus.

C’est notamment pour cette raison qu’il est très difficile d’atteindre la liberté financière uniquement par le salariat. Le salaire est même un facteur limitant à votre réussite financière.

En effet, l’immense majorité de la plus-value de votre travail n’est pas captée par vous mais par votre employeur qui rémunère la location de votre temps mais pas votre valeur !

Le rapport étroit entre temps et rémunération

Il existe donc une relation entre le temps et l’argent qui peut se créer par la durée durant laquelle on le fait travailler pour en obtenir un rendement et le faire fructifier. Mais ce lien se retrouve, aussi et avant tout, par la relation que chacun a avec son emploi.

De ce fait, il est donc crucial de changer la donne. Le salariat n’est pas forcément le meilleur moyen de transformer son temps en argent. Si vous désirez être riche (dans tous les sens du terme) ou en tout cas gagner beaucoup d argent , vous ne pouvez pas vous limiter à une pensée limitante du style « une heure de mon temps vaut tant ».

Même si je ne suis pas en train de vous dire de quitter votre emploi pour monter votre entreprise, il faut bien admettre que le salariat c’est donner votre temps aux projets de quelqu’un d’autre . De ce fait, ne vaudrait-il pas mieux vous consacrer aussi à vos propres projets ?

Investir, ce n’est pas seulement Investir en bourse. C’est aussi investir le maximum de son temps dans les projets qui nous concernent. En d’autres termes il s’agit aussi de contrôler SON temps personnel.

Votre temps pour de l’argent ou votre compétence pour de l’argent ?

Et cela peut, effectivement, passer par un autre moyen de monnayer son temps : vous faire payer directement pour vos compétences et non simplement pour votre temps de travail.

Car oui, ce sont bien deux choses différentes. Prenons, par exemple, un employé payé au Smic sur la base de 35 heures hebdomadaire. Est-il payé au temps ou pour sa compétence.

Vous allez me dire qu’il existe des grilles de salaire qui permettent d’établir un salaire en fonction d’une compétence. Dans ce cas posez-vous la même question pour un… consultant !

Parlons de l’utilité, maintenant. Et bien on se retrouve avec le même type de questionnement. Par exemple qui devrait être le mieux payé par rapport à son utilité : une infirmière ou un expert du marketing digital ?

Si vous écumez les sites sur l’indépendance financière vous trouverez souvent l’idée que, si vous voulez gagner beaucoup il faut d’abord investir en soi-même, c’est à dire sur ses compétences. En réalité, si vous investissez en vous-même sans aller au-delà de ça vous ne gagnerez pas plus !

Votre compétence, et le revenu qui en découle, va dépendre de comment vous la monnayer. Il est possible de la revendre très cher et être salarié ou travailler pour un projet personnel afin qu’il rapporte de l’argent.

Dans tous les cas, il est important de dissocier votre compétence du temps de travail associé. Mettez-vous ça en tête : vendez votre compétence et pas votre temps de travail. Il s’agit alors de transformer l’expression « le temps c’est de l’argent » par « la compétence c’est de l’argent ». Ce qui nous amène à la notion de valeur.



La valeur de votre travail

La valeur ne se limite pas au montant que vous possédez sur votre compte en banque, même s’il y a dessus beaucoup, beaucoup, beaucoup d’argent. Dans ce cadre peut- être vaut-il mieux essayer de se concentrer sur ce que « vaut » le résultat et non le temps que vous allez passer dessus.

Augmenter sa valeur ou la valeur de ce que vous proposez c’est, non plus, être payé pour du temps passé mais pour la qualité de ce que vous proposez. Ce qui ne veut pas dire que le temps passé dessus sera forcément considérable. Par ce biais, le temps est vraiment rentabilisé.

L’argent qui rapporte du temps

La relation entre temps et argent est d’abord liée à une contrainte, celle du rapport avec votre salaire et le temps accordé pour l’obtenir. Mais il est possible d’inverser la tendance.

Consacrez un peu de temps chaque jour à vos finances et à votre argent est déjà un premier pas pour changer l’état des choses. Par la suite, commencez à penser en terme de projet personnel avec des objectifs clairs et précis vous permettra de mieux utiliser votre argent en associant la variable temps.

Au final, vous passerez peu à peu d’une situation où c’est le temps qui vous rapporte de l’argent à celle, beaucoup plus confortable où l’argent vous rapporte du temps.

L’article sur l’expression « Le temps c’est de l’argent » vous a apporté des éléments de réflexion ? N’hésitez pas à le dire dans les commentaires et proposer des éléments supplémentaires. Ensuite , en plus de commenter, vous pouvez également partager l’article sur les réseaux sociaux et ainsi mieux faire connaître le 1,2,3… Richesse et participez à son enrichissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Qu’est ce qu’un actif financier. Tablette graphique et dossier analytique
Gagner plus. Les 4 piliers de l’indépendance financière. Des colonnades.
Procrastination et incentive. Des chronomètres pour l’efficacité.
Comment solder un mauvais crédit ? Se protéger des dettes.
Faire un budget facile. Calculette, monnaie et billets de banque