Loading...
Investissements

COMBIEN INVESTIR EN BOURSE POUR COMMENCER ?

combien investir en bourse pour commencer. Portefeuille plein de billets de banque.

Débuter en bourse est loin d’être évident. Surtout si l’on n’y connaît pas grand-chose. Du coup, au départ, de nombreuses questions s’entrechoquent. Mais entre le « comment Investir en bourse », les interrogations sur le « quand investir », et autres « avec quel support financier », le sujet du « combien » finit toujours par arriver. Si vous posez la question à un conseiller financier, il vous répondra sans doute qu’avec moins de 2000 € ce n’est pas la peine d’investir… Mais ça, c’est la réponse courte. Et vous allez voir qu’en prenant tous les éléments du problème en compte, il est possible d’investir en bourse même avec 50 €…

DÉBUTER EN BOURSE : QUEL MONTANT MINIMUM POUR INVESTIR EN BOURSE ?

Se demander combien investir en bourse pour commencer est une question qui, même si elle n’est pas réellement essentielle pour ceux qui désirent se lancer en bourse est, en réalité, tout à fait légitime. Cette interrogation ne faisait d’ailleurs pas partie du calendrier éditorial de 1,2,3… Richesse, jusqu’à ce qu’une lectrice du site la pose dans les commentaires d’un article – Merci à elle, au passage -.

De ce fait, il est temps de s’interroger au sujet. A mon sens, ce dernier peut se scinder en deux questions qui se complètent :

1 – Combien faut-il mettre d’argent pour commencer à investir en bourse ?

2 – Combien d’argent faut-il mettre pour investir dans un titre boursier ?

Evidemment, donner un chiffre unique pour chacune de ces questions n’est pas possible, tant cela dépend de divers facteurs propre à chaque cas de figure. Pour autant ce n’est pas impossible. Mais pour cela, nous devons commencer par voir les différents éléments dont il faut tenir compte pour obtenir les montants recherchés. Nous commencerons donc par là.

Ensuite, nous verrons en quoi les outils de placements auront une influence sur les sommes à investir. Enfin, je vous proposerais des directions et des stratégies à suivre en fonction de différents montants qu’ils vous serez possible de placer en fonction de vos moyens. Ce dernier point permettra aussi de voir comment investir en bourse pour un petit budget.

En route…



Combien investir en bourse pour commencer

Pour déterminer combien investir en bourse pour commencer il faut, tout d’abord, tenir compte de trois facteurs prépondérants :

– Votre objectif.

– La temporalité lié à cet objectif.

– Et la stratégie d’investissement vous permettant d’atteindre votre objectif.

Les 3 notions pour se lancer en bourse

Alors, je ne vais pas revenir ici sur ces différents aspects qui ont déjà été traités dans différents articles parus sur 1,2,3… Richesse, mais voyons rapidement en quoi ces aspects vont avoir un impact sur la question du « combien investir en bourse ? ».

L’objectif financier est la base de votre plan d’action financier . Et il est évident que son choix jouera sur les sommes que vous voudrez investir pour démarrer en bourse. Par exemple, il y aura une nette différence si vous désirez obtenir un complément à votre salaire ou devenir complètement libre financièrement.

– La temporalité pour atteindre votre objectif, sera liée à ce que l’on appelle l’horizon d’investissement. Globalement il s’agit du moment où vous pourrez utiliser ou consommer les gains réalisés. Vous comprendrez facilement plus votre temporalité est longue et plus le montant des sommes investit pourra être bas.

– La stratégie d’investissement, correspondra, grosso-modo, à la façon dont vous allez obtenir vos gains grâce à vos investissements boursiers. Alors même s’il existe de multiples façon de gagner de l’argent grâce à l’investissement, pour la bourse vous obtiendrez soit des Dividendes, soit des Plus-values en revendant vos titres. Pour obtenir ces gains, le système ne sera pas exactement le même et les besoins financiers nécessaires sensiblement différents.

Les petites subtilités de ces notions

J’ai bien conscience que lorsqu’on se demande combien investir en bourse pour commencer , le véritable questionnement est celui de savoir si le budget d’épargne que l’on possède est suffisant pour démarrer en bourse.

Pour autant, les concepts déjà énoncés peuvent vous permettre de mettre en relation vos possibilités par rapport à vos objectifs.. Ceci afin d’avoir une idée de ce que vous devriez mettre comme argent, à défaut de savoir ce que vous pouvez mettre en liquidités.

Par exemple, si vous pouvez investir seulement 50 € par mois, il sera difficile de faire coïncider cela avec un objectif visant à obtenir l’indépendance financière en 5 ans !

Mais par contre, si votre objectif est plutôt d’avoir une augmentation des vos revenus personnels pour augmenter votre niveau de vie, vous voyez que la question du combien devient moins importante, au profit de la régularité de vos investissements. Ici, il faudra surtout pouvoir mettre une somme, même minime, chaque mois dans des actions de votre portefeuille pour voir les gains (en dividende) augmenter d’année en année.

Un autre cas de figure pourrait être basé sur un objectif financier plus précis. Par exemple vous souhaitez vivre des dividendes de vos différents placement boursiers. Dans ce cas vous connaissez le montant mensuel de gains à atteindre et il est donc facile, à partir de là, de connaître la somme totale que vous devriez investir. Ensuite, en fonction de ce que vous pouvez investir régulièrement, vous saurez directement combien de temps il vous faudra pour atteindre votre objectif.

Tout ceci, pour vous faire comprendre, du moins dans un premier temps, que la question du combien investir en bourse est relative.

Mais, pour ce qui est du combien investir pour commencer, cela découlera d’abord de l’outil de placement choisi et des frais qui en découlent.

Débuter en bourse : support de placement et frais

Un des éléments essentiel qui va jouer sur votre budget d’investissement est la notion de frais qui lui sont liés. En effet, en fonction de la façon dont ils sont calculés, cela va forcément impacter le montant de vos investissements et que cela soit en plaçant un capital que vous allez faire fructifier ou en faisant des versements réguliers.

Et bien souvent, ses frais dépendent de l’outil d’investissement que vous allez choisir :

L’assurance-vie

Investir en bourse par le biais d’une assurance-vie peut être une façon pratique de placer son argent sans trop se prendre la tête. En effet, une fois le contrat ouvert et vos actifs choisi, vous pouvez mettre en place un versement automatique dont le montant sera automatiquement réparti entre vos différentes valeurs mobilières.

Donc une fois tout ce travail effectué, vous n’avez plus à vous occuper de rien, si ce n’est vérifier où vous en êtes une ou deux fois par an. C’est notamment ce que je fait au travers d’une assurance-vie chez Fortuneo, dont j’ai soigneusement choisi les actifs et dont la valorisation augmente de 6 et 8 % par an (en dehors du versement d’un dividende) .

Dans ce cadre, cependant, le mieux est de commencer avec un capital de départ, auquel va s’ajouter les virements réguliers. Personnellement, je pense que le mieux est de commencer avec un capital de 5 000 € minimum puis de mettre en place des versements d’au moins 200 € par mois pour commencer à avoir une rentabilité acceptable.

Au niveau des frais il est important de regarder s’il y a des frais d’adhésion (souvent sous la forme d’un pourcentage appliqué sur le capital investi), les frais de gestion, mais aussi des frais éventuels de sortie ou d’arbitrage.

Il est donc très important de calculer le coût de l’ensemble de ces frais au risque de se retrouver avec… une perte en capital ! Honnêtement, le mieux est d’aller voir ce que propose les banques en ligne. En effet, les banques traditionnelles proposent souvent des produits d’assurances dont les gains sont fortement réduit par un ensemble de frais… dont vous ne découvrez l’existence que trop tard !

Si cette méthode d’investissement vous intéresse, Je vous conseille un excellent article publié sur 1,2,3… Richesse ,-) et qui traite justement de l’assurance-vie.

Le Pea

Le Pea est un compte titre, avec certaines limitations, mais à la fiscalité attractive. Avec ce type d’outils financiers on entre de plein pied dans l’investissement boursier et dans ce cadre, l’investissement minimum dépend, bien évidemment, de la valeur (du prix) de l’actif que vous achetez.

En d’autres termes, si une action vaut 500 €, il vous faudra, au minium, ce montant-là pour acheter une action ! Mais, si le prix est plus bas, il vous faudra alors moins. Comme le prix d’une action dépend de chaque société qui l’émet, il existe quasiment autant de prix que de sociétés existantes.

De ce fait, vous en trouverez également à 50, 30 ou même moins de 20 €… Ce qui veut dire qu’il y en a pour toutes les bourses. L’investissement boursier, via un Pea est donc accessible quelque soit votre capacité d’investissement.

Normalement, ouvrir un Pea n’entraîne aucun frais, et si c’est le cas… allez voir ailleurs. Par contre faites attention à deux types de frais : les droits de gardes et les frais de courtage.

Les droits de garde correspondent, globalement aux frais que peut vous facturer votre intermédiaire financier pour la détention de votre Plan d’épargne en Action. Comme pour l’assurance-vie, la plupart des banques en ligne ne vous les facturent pas… contrairement aux banques traditionnelles qui se gavent littéralement dessus.

Les frais de courtage vont dépendre de l’organisme (votre courtier) chez qui vous avez ouvert votre plan d épargne. Mais globalement ils peuvent être calculés de deux façon :

– au forfait, souvent en fonction du montant des ordres eux-même. Par exemple si le forfait est de 2 € par ordre en-dessous de 2 000 €, cela signifiera qu’à chaque fois que vous achèterez (ou revendrez) des titres d’une société pour un montant total de moins de 2 000 €, on vous facturera 2 € qui seront pris sur ce montant.

– au pourcentage, c’est à dire une fraction du montant de l’ordre. Par exemple, si les frais de courtage sont de 0,20 % par ordre, vous pourriez avoir 4 € de frais si vous passez un ordre d’achat ou de vente pour un montant de 2000 €.

Il est donc important, en fonction du budget moyen, que vous ayez bien calculer le montant global des frais que vous allez avoir, ceci afin de maximiser vos passages d’ordres.

Le Compte-Titre

Globalement, le compte titre va fonctionner de la même façon que le Plan d’épargne en actions mais en offrant une plus grande diversité pour les produits financiers sur lesquels vous allez pouvoir financier.

De ce fait pour connaître combien investir en bourse pour commencer avec le compte titre, vous trouverez les mêmes éléments que pour le Pea ; possibilité d’investir sur des actions à tous les prix, frais de droits de garde et frais de transaction en fonction du broker (ou courtier).

Cependant vous pourrez trouver des courtiers sans frais qui ne vous feront payer aucun coût de transaction à l’achat ou à la revente de vos titres boursiers. De plus, il vous sera également possible d’acheter des fractions d’actions… c’est-à-dire qu’au lieu d’acheter une action entière, vous pourrez obtenir seulement une partie de cette action, ce qui peut permettre à un petit investisseur d’accéder à des titres qui pourraient être trop chers pour lui.

Cependant, même si ces courtiers sont très pratiques, car réduisant vos frais et rendant l’investissement boursier accessible à tous, il vous faudra faire attention à d’autres aspects.

Par exemple, il est possible qu’il y ait d’autres frais (notamment des frais de transfert de votre liquidité) qui soient plus important, ou des droits de garde plus hauts, etc…

Mais bien souvent, les sociétés qui proposent ce type de service font que vous n’êtes pas tout à fait propriétaire des titres que vous possédez !!!

Alors qu’est-ce que ça veut dire ? Et bien, chez des courtiers « classiques » les titres boursiers que vous avez sur votre Pea ou votre compte-titre sont votre propriété. Comme ils vous appartiennent réellement, si l’organisme chez qui vous détenez votre portefeuille fait faillite, les actions, obligations ou autres que vous aviez dessus seront transférées chez un autre prestataire. Cela prendra certainement un peu de temps, mais vous ne les perdrez pas.

Chez certains courtiers « low-cost », le portefeuille et son contenu ne vous appartient pas vraiment. En fait, ils investissent, avec votre argent, sur les titres que vous demandez et vous reverses les dividendes et les plus values que vous réalisez mais, en cas de faillite, les titres leurs appartiennent à eux. Dans ce dernier cas de figure, vous pourriez tout perdre.

ATTENTION, je ne suis pas en train de vous dire que ces sociétés vous arnaquent. C’est juste qu’il existe une contrepartie au fait qu’elles vous proposent des tarifs très avantageux. A vous de voir si vous êtes prêt à accepter cela ou pas.

Dans tous les cas, si vous vous apercevez que vous êtes dans une de ses situations, vérifiez si il y a des coûts de transferts si vous désirez changer de courtier.



Quel montant minimum pour investir en bourse

Bon, tout cela c’est très bien, mais est-ce qu’on ne peut pas avoir au moins un ordre d’idée de combien il faudrait investir pour tenir compte de tout ça… Et bien, oui, c’est possible. Et c’est d’ailleurs pour ça que je vous parlais, en prologue d’article, d’une somme de 2 000 € pour investir en bourse.

Cette somme, on la retrouve souvent comme une forme d’étalon de mesure chez la plupart des spécialistes de la bourse. Mais cela ne veut pas dire que vous devez la prendre au pied de la lettre. En fait, avec un tel montant minimum, vous n’aurez tout simplement pas à vous poser de question sur la rentabilité de votre investissement sur les marchés financiers . En dessous de cette somme, par contre, c’est là qu’il vous faudra tenir compte des facteurs déjà énoncés.

Déjà, avec un investissement de 2 000 € vous allez ainsi pouvoir obtenir une base de diversification de votre portefeuille de valeurs boursières. Vous pourrez ainsi investir sur 5 à 10 valeurs différentes, ce qui est une bonne base.

Ensuite, les gains réalisés, que ce soit par le biais d’un dividende ou d’une plus-value, seront convenables. Croyez-moi, il n’y a rien de plus frustrant que d’investir en bourse des sommes qui vous paraissent conséquentes (mais qui sont au final trop faibles) et de vous retrouver avec un dividende de 0,45 € !

Dernier point, vous amortirez plus rapidement les différents frais de courtage de vos transactions. Et la différence entre un investisseur qui obtient des bons résultats par rapport à celui qui stagne ne se situe pas forcément au niveau des sommes investies mais aussi sur la gestion des différents frais…

Mais, bon, si on n’a pas ces moyens, que faire alors ? Alors essayons de voir maintenant comment vous pouvez investir en bourse en fonction de votre niveau d’épargne ou de finance.

Comment investir en bourse en fonction de ses moyens ?

Si votre budget est plus serré, ou même si vous voulez commencer avec des petites sommes pour « essayer », le conseil le plus simple que j’aurais à vous donner est le suivant :

Essayer d’abord d’économiser de l’argent en le plaçant sur un plan d épargne jusqu’à atteindre au moins 2 000 € en liquidités. A chaque fois que vous arrivez à ce montant, alors vous investissez en valeur mobilières sur un Pea ou un compte titre.

Mais si vous ne souhaitez pas suivre ce conseil reportez-vous à l’un des paragraphes suivant correspondant à votre budget.

Investir 50 euros en bourse

Si votre budget mensuel est de seulement 50 €, le choix de vos investissements sera excessivement réduit. Honnêtement, si vous êtes dans ce cas, j’aurais plutôt tendance à vous dire d’essayer d’augmenter votre capacité d’investissement mensuel avant de faire quoi que se soit. Pour cela, vous pouvez vous inspirer de ces 20 astuces pour épargner malin qui vous mettra le pied à l’étrier.

Mais si vous tenez à commencer vos investissements boursiers, dirigez-vous vers des services de compte-titre sans frais ET avec la possibilité d’acheter des fractions d’actions.

Sélectionnez 5 valeurs boursières différentes puis, investissez chaque mois sur l’une d’entre elle. Cela vous permettra de faire vos premières armes et de vous familiariser avec les grands principes boursiers.

Commencer en bourse avec 100 euros

A partir de 100 € par mois, les possibilités d’investissement vont être un peu plus importantes. Bien évidemment vous pouvez, simplement amplifier la stratégie précédente afin de vous donner un peu plus de marge de manœuvre et produire de meilleurs résultats.

Pour autant, commencer en bourse avec 100 € peut vous permettre, avant tout, d’avoir une plus grande diversification boursière au sein de votre portefeuille. Ainsi, il vous sera possible de vous diversifier sur une dizaine de valeurs différentes, ce qui est déjà assez conséquent !!!

En ce qui concerne l’outil financier, un Pea dans une banque en ligne pour limiter les frais ou un compte-titre chez un courtier offrant des frais de courtage réduit :

– Pour le Pea, celui de Fortuneo, est parfait pour ce niveau d’investissement. J’utilise d’ailleurs personnellement cette banque en ligne et j’en suis tout à fait satisfait. Si vous optez pour la même banque, saisissez le code 12762552 pour obtenir un bonus (sous conditions) à l’ouverture.

– Pour le comte-titre, allez voir du coté de Degiro offre les services les moins cher du marché.

Parallèlement, plutôt que d’acheter des valeurs mobilières de société, dont les frais peuvent être un peu élevés par rapport à votre niveau d’investissement, vous pouvez développer un portefeuille sur la base d’ETF.

Les ETFs ou Trackers sont des instruments financiers très simples qui permettent d’investir en reproduisant des indices boursiers. Par exemple si vous investissez dans un ETF « Cac 40 », au travers de ce dernier votre argent sera réparti entre toutes les entreprises qui entrent dans cet indice.

Les ETFs sont des produits financiers qui fonctionnent un peu comme des « paniers garnis » liés à des indices boursiers. Leur avantages c’est que, d’une part, il en existe quasiment pour tout et, d’autre part que leurs frais sont extrêmement réduits comparativement à ceux d’une action ou d’une obligation.

Même s’ils ont leurs défauts, les ETFs répondent très bien à cette problématique du « combien investir en bourse pour commencer ? » et sont donc parfait pour débuter.

Commencer en bourse avec 200 euros

Si vous avez la possibilité de mettre 200 euros par mois sur des investissements en bourse, vous pouvez, bien sûr mettre en place les stratégies précédentes tout en les amplifiants en terme de volume d’achat.

Cependant, j’aurais tendance à penser que le mieux serait, en réalité, de vous orienter, dans un premier temps, plutôt vers un Pea et de vous concentrer sur un maximum de 4 ou 5 valeurs. Ainsi, chaque mois vous pourriez investir vos 200 € sur la valeur dont le cours de l’action est le plus profitable.

Si vous êtes plus tenté par de l’investissement passif, c’est avec ce montant que vous pourriez privilégier une assurance-vie. Dans un premier temps, épargner vos 200 euros mensuel jusqu’à atteindre 2 000 € de liquidité, ouvrez ensuite une assurance avec essentiellement des unités de comptes puis mettez en place un virement et une répartition automatique sur ces différents fonds. Ensuite, laissez le temps faire son office.

Commencer en bourse avec 1000 euros ou débuter en bourse avec 1000 euros

De 200 à 1000 vous pouvez tout à fait vous baser sur les différentes stratégies précédentes. A partir de 1000 € d’investissement, les choses peuvent prendre une toute autre dimension.

Attention, il s’agit bien de 1000 euros d’investissement mensuel. Si vous avez un capital de 1000 € à faire fructifier, sans autre apport régulier, l’investissement boursier n’a guère d’intérêt… ou alors, peut-être au travers d’une assurance-vie, comme expliqué au paragraphe précédent.

Cependant, à partir de 1000 € d’investissement boursier par mois, l’objectif est de ne surtout pas se laisser griser par l’euphorie et se penser trader émérite. Au contraire, il convient même d’être encore plus prudent et d’augmenter sa connaissance personnelle du monde de la bourse avec l’augmentation de ses propres investissements.

Dans un premier temps, le choix de vous focaliser sur une dizaine de titres soigneusement sélectionnés, éventuellement sur la base d’une bonne analyse technique. Ensuite, libre à vous d’acheter un titre par mois en fonction de son cours de bourse ou de répartir vos achats sur plusieurs valeurs chaque mois.

Combien investir en bourse pour débuter : une réflexion

Nous avons vu que la question de savoir combien investir en bourse pour commencer se divise en fait entre le capital de départ et l’investissement mensuel régulier.

Au final pour débuter en bourse tous les montants sont, à peu près, possibles. Cependant, en fonction de ce que vous êtes capable d’investir, différentes stratégies sont possibles au travers d’outils financiers spécifiques à tel ou tel montant.

Mais au final, la question la plus importante est surtout liée au niveau des frais que vous allez avoir. En fonction des sommes à investir, il vaut toujours mieux réduire au maximum les frais qui seront induits par votre investissement. Sur le long terme c’est ce type de gestion qui aura le plus d’impact sur vos résultats, plutôt que de suivre, heure par heure, la cotation de telle ou telle action.

Ce constat renvoi, au final à deux autres éléments qui concerne, d’une part la fiscalité et d’autre par la question du combien investir en bourse pour en vivre. Mais cela, c’est un autre sujet….

Et vous, arrivez-vous, grâce à cet article, à mieux déterminer combien il vous est possible d’investir ? Donnez votre avis en postant dans les commentaires. N’oubliez pas non plus de partager cet article sur les réseaux sociaux, grâce au bouton ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Que faire pour gagner de l'argent rapidement/ Un homme portant un plateau plein de billets de banque.
Qu’est ce qu’un actif financier. Tablette graphique et dossier analytique
Procrastination et incentive. Des chronomètres pour l’efficacité.
Peut-on vraiment gagner de l'argent grâce à la Bourse. Le Trading.
Faire un budget facile. Calculette, monnaie et billets de banque