Loading...
S’organiser et Gérer

DOSSIER COMPLET : COMMENT CHOISIR SA BANQUE ?

Comment choisir sa banque.

Elle fait partie de notre quotidien financier. Elle est au coeur de la plupart de nos échanges monétaires et pourtant, la plupart du temps nous ne la choisissons pas de façon très censé. Quoi donc ? Mais notre banque évidemment ! Nœud central de notre budget, nous trouvons difficile d’en changer alors que, dans le même temps nous cherchons tous à savoir quelle est la « meilleure banque ». Alors plutôt que chercher comment changer de banque , mieux vaut apprendre comment choisir sa banque. Partons en quête de la banque idéale !

COMMENT CHOISIR SA BANQUE ?

LE GUIDE ! (1/2)

Avez-vous véritablement choisis votre banque ? N’avez vous pas simplement ouvert un compte dans le même établissement que vos parents ou qu’une personne de votre famille ? Si vous avez changé de banque, qu’est ce qui vous a poussé à le faire et quels critères vous ont amené vers celle que vous avez maintenant ?

Pourquoi toutes ces questions ? Tout simplement parce que la plupart des gens ne prennent pas suffisamment de temps, ni de recul pour faire le choix de leur banque. Paradoxalement, ils auront une plus grande réflexion sur l’achat d’une nouvelle voiture que sur la sélection de leur établissement bancaire !

Alors, pour la peine, voici un petit guide qui vous apprendra comment choisir sa banque. Effectivement, choisir une banque est une démarche qui vous engage pour longtemps ! Alors autant ne pas le faire à la légère.

Cela dit, même si vous avez déjà un compte bancaire quelque part, prenez le temps de lire cet article. D’une part parce que la banque que vous avez choisis n’est peut-être pas adaptée à vos réels besoins. D’autres part, car les conseils donnés ici vous permettront sans doute de faire des économies de frais et/ou de vous débarrasser de services complètement inutiles.

Cependant, si vous cherchez une réponse à la question « quelle est la meilleure banque ? » sachez que vous ne la trouverez pas ici. En effet, chaque personne à des besoins différents et chaque situation amène des critères qui vous sont personnels. En d’autres termes ,la vraie question à se poser est plutôt « quelle est VOTRE meilleure banque ». Dans ce guide, vous trouverez donc tous les éléments vous permettant de faire un meilleur choix.

Pour apprendre comment choisir sa banque nous reviendrons d’abord sur ce qu’est une banque et sa façon de se financer sur ses clients. Ensuite nous verrons différents critères de sélections pour bien choisir sa banque avant de voir ce dont nous avons personnellement besoin pour une meilleure gestion de nos finances au quotidien. Nous traiterons alors de différents cas de figures avant de revenir sur un processus vous permettant de faire votre propre choix.



Banque, une définition…

Comme je l’avais déjà expliqué dans l’article « Une banque, comment ça marche », une banque est un établissement de crédit qui fournit des services bancaires (réception de fond du public , mise à disposition de moyens de paiement pour ses clients, réalisation d’opérations de crédit) et qui fait, également, le commerce de ses services.

et un mode financement

Mais au-delà de cette définition, c’est avant tout l’un de ses modes de financement qui nous intéresse particulièrement, pour apprendre comment choisir sa banque,

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent ce ne sont pas les frais de tenue de compte qui permettent à un établissement bancaire de gagner de l’argent. Non ! C’est tout simplement VOTRE argent qui lui permet de faire d’énormes bénéfices. Et oui !

En effet, c’est l’ensemble des sommes déposées par ses clients sur ses comptes qui va permettre à une Banque d’octroyer des prêts – qu’ils soient immobilier ou sous d’autres formes- . Elle peut d’ailleurs prêter jusqu’à neuf fois le montant de ses dépôts !

C’est seulement après que les banques gagnent de l’argent au travers des frais et des commissions clients. D’ailleurs, plus le temps passent et plus les établissements bancaires ajoutent de nouveaux frais : de dossier, de tenue de compte, d’ouverture de compte, de fermeture de compte, sur les transferts et les virements d’argent, etc. En 2009, les banques ont gagné plus de 15 milliard d’euros, uniquement en vous faisant payer l’utilisation de votre propre argent. Cet argent même qui leur permet de faire d’énormes bénéfices !

En dernier lieu vient tout ce qui est de l’ordre de « l’incident de paiement » (chèque sans provision, rejet de prélèvement, découvert bancaire, etc). Là aussi, c’est le jackpot !!! Selon une étude réalisée par « 60 million de consommateurs » relayée par La Tribune  en 2017, ces opérations ont ainsi rapporté, aux seules banques françaises, 4,9 milliard d’Euros de bénéfices ! Car oui, un simple découvert même «’autorisé », ça rapporte ! Et pas qu’un peu : 15 à 20 % de frais… et parfois plus.

En d’autres termes, en déposant votre argent dans une banque vous lui prêtez GRATUITEMENT cet argent. Mais le jour où vous aurez un incident de paiement, votre banque vous le fera payer très cher !

Peut-être trouvez-vous que je grossis le tableau ? Mais « comment choisir sa banque » c’est aussi tenir compte de cette réalité et comprendre ses différents mécanismes. En effet, ils auront une importance cruciale sur votre choix.

Alors autant vous dire que bien choisir sa banque va de paire avec comment choisir sa banque.

Mais alors quelle banque choisir ?

Une démarche structurée

S’il existait une « meilleure banque » et les « meilleurs comptes en Banque », ce guide n’aurait pas lieu d’être et la banque offrant ce niveau de services serait celle où tous le monde va. Mais justement, chaque cas est différents.

En plus, le problème avec les banques c’est qu’elles vous offrent une multitude de services, pas forcement utile, qui peuvent vous paraître très « cool » mais qui rendent votre choix plus difficile. Face à toutes ses possibilités, on s’y perd et on finit par prendre le premier service venue… ce qui n’est pas la meilleure des stratégies.

Pour savoir comment choisir sa banque il faut avant tout se baser sur deux éléments :

un principe d’action simple et sa propre situation.

Un principe : l’infidélité !

En matière de choix d’établissement bancaire, l’infidélité est de mise. De nos jours nous ne pouvons plus avoir des comportements, en matière financière, basés sur la longue durée. Il y a 20 ou 30 ans, lorsque vous ouvriez un compte dans une banque, il y avait de fortes chances que vous la gardiez toute votre vie. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. D’une part parce que les offres se sont démocratisées et que vous pourriez être intéressé par un produit bancaire qui se trouve chez le concurrent. D’autre part parce que les banques ne jouent pas le jeu de la franchise avec vous. Ajout de frais plus ou moins cachés, offres peu claires, discours de conseiller brouillés, sont la norme. Alors pourquoi rester dans une banque qui n’est pas honnête avec vous ?

Personnellement, je n’aime pas lorsqu’un conseiller de clientèle ne me donne pas toute les informations. Il y a quelques années, je désirais placer une petite somme d’argent sur autre chose qu’un simple livret. Je suis donc allé voir le conseiller de ma banque de l’époque. Ce dernier me propose de souscrire à une assurance-vie. A ma question, un peu naïve de « ca coute combien de souscrire à ce contrat » sa réponse a été « rien du tout »… sauf qu(au moment de signer je m’aperçois que la somme que je souhaitais placer était amputée de près de 5 % de « frais de dossier ». J’ai refusé de signer et j’ai changé de banque. J’ai reçu plus tard un coup de téléphone de la banque qui cherchait à comprendre ma démarche. Je leur ai expliqué que si ce conseiller avait été honnête avec moi sans chercher à me cacher des frais, j’aurais sans doute signée et serait resté….

L’infidélité bancaire peut se traduire de bien des manières. Vous pouvez décider de quitter un établissement pour un autre si vous considérez qu’il ne remplit pas le rôle que vous lui avez demandé ou parce que vous avez trouvé mieux ailleurs. De nombreuses banques sont prêtes à vous rembourser les frais de dossier si vous transférez vos comptes chez elle. Autant en profiter !

Mais vous pouvez également avoir des comptes dans plusieurs banques en fonction des produits financiers qui vous intéressent. Vous vous créez ainsi un système « sur mesure » qui répondra à l’ensemble de vos besoin tout en limitant vos frais.

Comment bien choisir sa banque

À partir du moment où vous comprenez qu’une Banque est là pour faire gagner de l’argent… à ses actionnaires et qu’un conseiller bancaire n’est pas votre ami, vous pourrez vous concentrer sur une série de critères pour faire votre choix.

On peux classer ces derniers en deux grandes catégories :

– ceux liés à votre propre situation. Cette catégorie vous permettra de mieux définir vos besoins bancaires.

– ceux qui dépendent de l’établissement bancaire lui-même. En d’autres termes, il s’agit des services bancaires que les différents établissements de crédit vont pouvoir vous proposer.

1ère étape : Les critères personnels

Bien évidemment on n’a pas les mêmes critères de sélection d’une banque quand on est étudiant , lorsqu’on est jeune, si on a un emploi, etc. Chaque situation particulière amène des objectifs et des besoins différents qui seront autant d’éléments permettant de décider de la banque dans laquelle on aura son compte courant .

Commencez par brosser un tableau d’ensemble de vos finances (d’ou proviennent elle ; qu’elles en sont les différentes sources d’approvisionnement si vous en avez plusieurs, etc.) du type de dépenses que vous faites et comment vous les réglez (carte bleu, chèque, espèce…) de vos objectifs à moyen et long terme et donc, par extension, de vos besoins.

Pour vous aider dans cette réflexion, voici une liste d’aspects qui vont avoir une incidence sur la banque que vous allez choisir :

  • Votre âge aura une incidence, non seulement sur les services dont vous pourriez avoir besoin, mais également sur le temps pendant lequel vous êtes prêt à rester dans la même banque !
  • Votre situation professionnelle. Que l’on soit actif, sans emploi, à son compte ou à la retraite ne va pas jouer de la même manière sur ce que l’on attend d‘un établissement bancaire. De la même façon, vous pourrez vérifier si certains critères ne sont pas tout simplement incompatibles avec certains établissements. Par exemple la majorité des banques en ligne demandent un niveau minimum de revenue pour y être éligible.
  • Votre statut : s’agit t’il de besoins personnels ou de services liés à une association, une PME, etc. Il existe des banques spécialisées pour certain type de statut.
  • Votre situations géographique. Si vous vivez dans une grande ville, vous aurez plus facilement accès à des établissements de banque traditionnels. Si vous vivez dans un endroit reculé, l’accès et le type de service en ligne sera un facteur déterminant pour vous. De la même façon si vous comptez vivre à l’étranger ou si vous faites de nombreux déplacement, il faudra plutôt opter pour une banque ayant une couverture plus internationale.
  • Votre niveau de revenue et de patrimoine. Évidemment, ces deux notions vont avoir un impact à la fois sur les besoins que vous aurez vis-à-vis de votre banque, mais aussi sur les services que celle-ci va vous proposer. De plus, cela aura également une incidence sur les rapports que vous aurez avec votre établissement bancaire. La plupart des banques ont d’ailleurs des conseillers dédiés à certaine tranche de revenue.
  • Les projets et les besoins financiers : comptez-vous acheter une nouvelle voiture ? Investir dans l’immobilier ? Préparer votre retraite ? Construire un capital ? Ces éléments vont également jouer sur les services bancaires dont vous aurez besoin.
  • Votre éthique personnel : tout le monde sait aujourd’hui que certaine banque aide à l’évasion fiscale, qu’elles financent des projets qui polluent la planète, ou des entreprises ayant des comportements prédateurs. Il est possible de les éviter. Des banques comme La Nef par exemple proposent aujourd’hui des services qui tiennent comptes des aspects ethniques ou moraux .

Prendre conscience des ses différents aspects va vous permettre, en très peu de temps d’avoir une idée générale des besoins bancaires que vous allez avoir.

2ème étape : Des critères personnels aux besoins

En vous interrogeant sur les différents aspects personnels décrit précédemment, vous allez naturellement commencer a établir une petite liste de besoins ou d’objectifs. Notez les soigneusement car ils auront une grand importance lorsque vous déciderez quoi choisir comme banque. Cependant, pour les définir plus précisément , je vous propose une liste de critères vous permettant de mieux cerner vos propres nécessité  :

  • Les services bancaires : est ce que se sont les services de bases dont vous avez besoin comme le compte personnel, un compte joint, des moyens de paiement (chèque et carte bleu) . ? Ou alors d’autres types « d’outils » financiers comme des livrets d’épargnes, des comptes à termes, des produits boursiers, etc.
  • Les besoins financiers : envisagez-vous de prendre un crédit ? De faire un prêt ou un emprunt ? Risquez-vous régulièrement de vous retrouver à découvert ? Souhaitez vous vous constituer un capital sur le long terme ? Avez-vous besoin d’un financement pour un projet ? Là encore, toutes les banques ne vont pas vous proposer les mêmes services.
  • Les tarifs bancaire : peut-être que se qui vous importe le plus (comme moi) c’est de payer le moins possible de frais. Que se soit par volonté de réaliser des économies ou par pure principe personnel, cela reste un critère pour savoir comment choisir une banque.
  • L’aide et les conseils : qu’on le veuille ou non, une banque reste également un partenaire financier. Avoir accès à une agence bancaire, s’adresser à un conseiller de clientèle en personne est également un critère important. Mais vous pouvez également envisager d’avoir des conseils financiers ou une gestion complète de patrimoine voire de fortune (ce que je vous souhaites) personnelles. Dans ce cadre il est possible de s’adresser, en plus des banques à des courtiers ou a des conseillers en placement indépendant.
  • Les services annexes. De nos jours, les banques ne se contentent plus d’offrir des services liés directement à la finance aux liquidités ou aux opérations monétaires. Elles proposent également des produits d’assurances ou de protection familiale et individuelle. A moins que que vous n’optiez pour une gamme de service personnalisés ou à la carte (… bleu évidemment!) . A vous de voir…

Évidemment, il ne s’agit pas ici de lister ce que vous aimeriez avoir comme service mais bien de déterminer ce dont vous avez véritablement besoin. En d’autres termes excluez systématiquement le superflu et déterminez ce qui vous est nécessaire.

3ème étapes : Des besoins aux services

Maintenant que vous avez dégrossit l’ensemble de vos besoins, vous allez pouvoir déterminer plus précisément à quels services exactes ils se rattachent. Comme pour les besoins, privilégiez ce qui vous semble indispensable. Plus vos critères seront strictes et limités et plus il vous sera facile de choisir votre futur établissement bancaire ou votre nouvelle banque. Pour le reste, vous pourrez toujours voir cela plus tard et d’ailleurs pas forcement dans la même banque !

A ce stade, le plus simple est de faire l’équivalent d’une « liste de commission ». En d’autres termes vous aller énumérer l’ensemble des services bancaires qui vous serviront de critère de sélection. Pour vous aider voici une liste de prestations (non exhaustive) fournis par les banques :

  • Les services bancaires de base : compte en banque avec ou sans moyen de paiement, compte joint, comptes professionnel.
  • Les moyens de paiement : carte de paiement, carte bleue, chéquier, carte bleue virtuel, virement automatique ou non, prélèvement automatique ou pas, dépôt, retrait…
  • Les produits financiers : livrets d’épargne, comptes à termes, assurance-vie, comptes titre, PEA, comptes sur livret OPVCM, Sicav…
  • Les produits de crédit : les facilités de découvert bancaires, prêt immobiliers, autres types de crédits, carte de crédit et éventuellement possibilités de rachat de crédit.
  • Les services annexes : assurance, mutuelle, assistance diverses…
  • Les services de conseil : guichet et agence bancaire proche de chez vous, conseiller financier, gestionnaire de patrimoine, gestion financière pilotée ou gestion sous mandat…
  • Les services en ligne et à distance : carte bleu virtuelle, gestion de son compte en ligne, une hot-line ou un centre d’aide gratuit ou accessible 24 h sur 24…

4ème étape : le choix d’un type de banque

Il n’existe pas une catégorie de banques mais des catégories d’établissements bancaires. Même si, de façon générale, ce critère n’est pas le plus important il existe des situations, personnelles ou pas, où il sera déterminant pour vous.

Voyons quelques cas de figure dans lesquels vous pourriez vous retrouver.

La majorité des banques sont de type « banque commerciale ». Ce sont celles que l’on retrouve de façon classique dans le paysage bancaire. C’est le modèle le plus connue et le plus répandue. Si vous avez déjà un compte bancaire ou si vous voulez en ouvrir un, il y a de forte chance que vous vous adressiez à une banque commerciale. Elles offrent des services assez standardisés mais qur répondront à la demande de la majorité des clients. En revanche, ils sont très peu personnalisés.

Si, justement, vous désirez obtenir des services parfaitement adaptés à votre propre cas, dans ce cas là vous pouvez opter pour une banque privée. Mais attention, les coûts des différents services bancaires seront beaucoup plus élevéd que dans un réseau bancaire grand public.

Si vous cherchez à avoir une relation de proximité tout en conservant des services assez personnalisés adressez-vous à des banques régionales. Se sont soit des banques indépendantes de plus petite taille, soit des établissements de paiement rattachés a des banques de taille plus importante comme Le Credit Mutuel ou le Credit Agricole.

Si vous voyagez beaucoup à l’étranger, ou si votre profession vous amène à avoir de long séjour dans d’autres pays, privilégiez une banque internationale. Ainsi, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez vous n’aurez pas à changer ou à vous orienter sur des banques locales.

Enfin, si vous êtes à la tête d’un patrimoine que vous désirez faire fructifier, allez voir du côté des banques d’investissements. Ces dernières seront mieux à même de vous apporter leurs conseils en matière de gestion de patrimoine.

5ème étape : « Mais comment choisir ma banque ? »

L’ensemble des étapes précédentes n’avaient pour but que de circonscrire les véritables besoins que vous pourriez avoir. Il est maintenant temps de passer au choix final de votre banque. A ce stade vous avez deux grandes possibilités :

– Allez voir par vous même sur les sites de différentes banques si elles remplissent les conditions que vous désirez. Travail un peu long et fastidieux mais qui vous laissera le contrôle de bout en bout.

– Passer par un comparateur de banque qui vous permettra de faire une présélection à partir de vos propre critère.

C’est plutôt cette dernière solution que je vous recommande, au risque de vous perdre, à nouveau, parmi les méandre des sites et des informations fournit par les différentes banques. Vous pouvez passer par Panorabanque qui, en plus, vous propose la possibilité de répondre à un questionnaire rassemblant les données expliquées tout au long de cette article. Ce comparateur est donc un parfait complément à cette article.

Une fois votre choix réalisé, téléphonez ou rendez-vous sur place puis négociez un compte sans frais. Car oui, avoir une banque gratuite c’est possible même pour celles du secteur traditionnel.

Quelques points à vérifier

À mon sens, les service de base doivent être gratuit. Regardez spécialement les questions de transfert d’argent. En effet, si vous voulez vraiment prendre soin de vos finances vous allez souvent efectuer des transferts d’un compte vers un autre. Alors inutile que cela vous coute de l’argent ou que ce ne soit pas pratique à faire.

Vérifiez également les frais sur les montants minimums. Fuyez les banques qui se font de l’argent sur ses montants et sur les frais. Regardez aussi les services clients et notamment le service téléphonique (pour les banques en ligne). Contrôlez que les appels ne sont pas payant,. S’il le sont voyez si la banque propose la possibilités de vous faire rappeler. Là encore, votre banque n’a pas à gagner de l’argent parce que vous leur passez un coup de téléphone !

Dans la même veine, vérifiez les actions que vous pouvez effectuer directement en ligne et bien sur… que ces services ne soient pas payant !

Evitez également les banques avec « comptes à option ». Certaines établissements bancaires proposent un service de base puis ajoute des frais pour chaque option : carte bleue, chéquier ou même des services d’assurance dont vous n’avez pas besoin.

Comment choisir sa banque : pour aller plus loin

Que choisir comme banque n’est pas si simple car chaque cas de figure est différent et demande donc une analyse précise de chaque situation. Aucune solution n’est idéale ou la meilleure mais en effectuant ce travail de recherche vous finirez par trouver l’établissement qui répondra à vos besoins et vos attentes.

Dans la seconde partie de cette article, sur le choix d’une banque, nous verrons un ensemble de situations génériques ainsi que les services qui leur sont nécessaire. En attendant n’hésitez à laisser votre avis ou vos astuces dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Qu'est ce que le revenu ? Une pile de monnaie couverte de terreau avec une plante qui pousse.
Organisation personnelle. Une main traçant une architecture sur un tableau noir.
Gagner plus d’argent. Un graphique avec une courbe qui augment de plus en plus.
Se créer un fonds d'urgence. Une mallette de la croix rouge.
Une banque comment ça marche ? Une caisse remplie de billets de banque.