Loading...
Placements

QUELLE ÉPARGNE CHOISIR POUR PLACER SON ARGENT ?

Quelle épargne choisir ? Un petit cochon tirelire où l'on met de la monnaie.

L’indépendance financière débute, souvent, sur les économies misent de côté. Mais encore faut-il bien choisir sa tirelire ou son « bas de laine ». Alors quelle épargne choisir pour placer son argent ? Comment placer ses économies ? quelle épargne rapporte le plus ? Voici une solution simple pour les petits budgets ou les petits salaires. Alors préparons notre tirelire financière ensemble…

QUELLE ÉPARGNE CHOISIR ?

UN OUTIL D’ ÉPARGNE POUR PLACER SON ARGENT

Vous vous êtes, peut-être, débarrassé de vos crédits. Vous avez, éventuellement, stabilisé votre budget. Votre niveau de vie est désormais adapté à ce que vous gagnez et vous avez des dépenses qui sont inférieures à vos entrées. Maintenant c’est ce surplus monétaire ou financier qui DOIT être épargné.

Si vous en êtes arrivé à ce stade c’est peut-être aussi car vous avez réussi à vous débarrasser de la mentalité du « je-mettrais-quelque-chose-de-côté-à-la-fin-du-mois-s’il-me-reste-quelque-chose-à-ce-moment-là » pour la remplacer par celle du « ma priorité et de mettre quelque chose de côté, tous les mois ». C’est une des différences de pensée qui existe entre ceux qui s’enrichissent et ceux qui brûlent la chandelle par les deux bouts.

L’objectif est donc désormais de mettre en place une épargne de sécurité qui sera alimenté par ce surplus. Mais comment faire ? Et donc quelle épargne choisir ? Et biennous allons le faire grâce à un outil très simple : le LEP (Livret d’Épargne Populaire).



Mais, je croyais que les livrets ça ne rapportaient rien ?

Et vous avez tout à fait raison… Mais alors, quelle épargne choisir et donc, pour son épargne que choisir ?

Comparé à des conseils qui vous trouverez sur d’autres blogs, sites ou même ouvrages qui traitent de la finance personnelle, le choix de commencer à épargner sur un produit financier qui accuse des baisses successives peut effectivement sembler contre-productif. Mais, l’objectif de ce blog est d’arriver à l’indépendance financière à partir d’un investissement de départ nul ou quasi-nul.

Si vous pouvez épargner des sommes « importantes » chaque mois (plus de 200 € par mois) ou si vous avez déjà un capital un peu volumineux (10 000 € par exemple), vous trouverez sans doute que cet article n’est pas adapté pour vous. Et vous serez d’ailleurs plutôt sur un arbitrage entre épargne et placement. Cependant, vous pourrez toujours transposer la stratégie à votre situation.

Mais si ce n’est pas le cas, dans ce cas la question se pose : où épargner son argent et donc quelle épargne choisir ?

L’idée est donc ici de voir quelle solution pour placer ses économies il est possible de mette en place lorsqu’on a un petit salaire et qu’on cherche à se former au développement de ses finances personnelles.

Oui mais alors pourquoi le LEP ?

Nous traitons ici d’une situation ou vous allez mettre de côté 10, 30 ou 50 € par mois, en tout cas une somme qui ne dépassera pas les 100 ou 200 €. Au delà, l’excèdent sera placé sur des supports financiers différents, sans doute plus risqués mais ayant un rendement meilleur . Il est d’ailleurs probable que votre banque vous propose d’autres choix (comme l’assurance-vie par exemple).

Alors, pourquoi le LEP ? Parce que lorsque l’on a des petits revenues et/ou une capacité d’épargne faible, le capital que l’on constitue doit être disponible et placé sur des supports garanties sans risques. Et où placer son argent si l’on a une grande aversion aux risques ? À part les Livrets d’Épargne, le choix est extrêmement limité.

Dans la démarche proposée au sein de ce blog , le LEP possède tous les critères dont nous avons besoin :

– C’est un outil simple, facile à ouvrir et facile à gérer. Il est parfait pour s’initier doucement à la gestion de son argent.

– L’argent placé est sécurisé. Comme tous les livrets de Banque, le placement et donc sans aucun risques. Quel que soit l’état des marchés financiers et même si le taux de rendement des livrets baisse, vous ne pouvez pas vous retrouver avec moins d’argent que ce que vous déposez.

– Le Livret d’Épargne Populaire est défiscalisé : aucun impôt ni aucune cotisations sociales ‘les prélèvements sociaux que l’ont trouve ailleurs) ne s’appliquent aux intérêts.

– La disponibilité est quasiment immédiate. Donc en cas de réel besoin on peut récupérer l’argent très rapidement et très facilement.

– Même si depuis quelques années les taux de rendement des livrets sont de plus en plus bas, celui du LEP est supérieur à celui du Livret A.

– Il permettra de mettre en place une épargne de sécurité sans effet de « suralimentation ». Souvent, lorsqu’on ne sait pas comment placer son argent, on a tendance à mettre toutes les sommes en surplus dans des supports de type « Livret » qui, au final rapportent très peu. On « suralimente » donc l’épargne de précaution. Le LEP ayant un plafond de 7 700 €, il évite cet effet de suralimentation tout en offrant une bonne base d’épargne de secours.

Alors convaincu ? Rassurez-vous, vous avez le droit de ne pas être d’accord. En tout cas pour ma part, j’ai commencé par là et au final le LEP m’a été très utile.

Pourquoi ne pas placer cet argent dans une assurance vie ?

Il est vrai que, de nos jours, une Assurance-Vie rapporte plus qu’un simple livret. Avec, en plus, une sécurité quasi identique à ce dernier (Quoique…) ! Alors, lorsqu’on se demande quelle épargne choisir , pourquoi ne pas s’orienter vers elle ?

Si vous avez des faibles revenues, aucune somme de départ et que vous pouvez épargner seulement quelques dizaines d’Euros par mois, votre banque ne vous proposera pas d’assurance-vie (bien que ce point puisse être contourné en demandant vous-même). Mais globalement, lorsqu’on essai de mettre de côté un peu d’argent avec un faible revenue, les solutions proposées par les organismes financiers, comme les banques, sont extrêmement réduites.

Ceci étant dit, lorsqu’on débute dans la gestion de ses finances personnelles, l’assurance-vie est déjà complexe à manipuler. Personnellement, la première fois que mon conseiller m’en a parlé, je n’ai quasiment rien compris à son fonctionnement !

Débuter avec des produits plus simple permettra donc de « se faire la main » avant d’aborder ceux qui sont un peu plus compliqués. Mais ce n’’est que mon point de vue

Pour autant, l’assurance-vie, pour un faible budget possède un gros point noir : elle vous coute, au départ, de l’argent ! Et oui, la plupart des banques vous feront payer des « frais d’entrée », des frais sur versement, des frais de gestion et/ou des frais d’arbitrage.

Certaines banques en ligne proposent cependant des assurances-vie sans frais. Mais, même si les frais de versement, frais de gestion ou frais d’arbitrage sont nulle, bien d’autres vous seront comptabilisé. De plus, il y a quasiment toujours un versement initial. Vous devez donc déjà avoir un petit capital de départ pour investir sur ce type de support. Savoir comment épargner avec un petit budget est loin d’être évident !

Attention : je ne suis pas en train de dire qu’il faut éviter les assurances-vie. Je dis juste que selon notre postulat de départ (peu d’épargne et connaissances faibles en matière de finance), ce type de support possède trop de contraintes par rapport à un Livret de type LEP. Apprendre comment épargner passe par le choix du bon outil d’épargne pour placer son argent.

Le LEP ou comment épargner avec un petit salaire ?

Le LEP pour « Livret d’Épargne Populaire » est réservé aux personnes ayant des revenus modestes. Son octroi est donc basé sur les revenues déclarés sur le dernier avis d’imposition et ne doit pas dépasser un certain plafond (19 779 € pour une part pour les revenue 2018). Le plafond se retrouve facilement sur le site du service public consacré au LEP. Il faut également avoir son foyer fiscal en France.

– Le versement initial à l’ouverture est de 30 €. Il n’y a aucune obligation de versement mensuel.

– Le plafond des dépôts est de 7 700 € (hors capitalisation des intérêts).

– Le Taux de rémunération est de 1,25 % nets au 1er août 2018. Les intérêts sont calculés par quinzaine le 1er et le 16 de chaque mois. Ils sont capitalisés (ajoutés à votre solde) au 31 décembre de chaque année.

– Les intérêts cumulés et dépassant le plafond sont eux-mêmes productifs d’intérêts. En d’autres termes, votre PEL peut continuer à grossir, même si vous avez dépassé le plafond. Ce qui, sur le long termes peut être assez intéressant… si l’on ne tient pas compte de l’inflation, bien sur.

– Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Le livret reste ouvert tant que vous respectez les conditions pour en bénéficier. Toutefois, si une année, vos revenus dépassent les plafonds exigés, vous conservez votre LEP à condition que vos revenus de l’année suivante redeviennent inférieurs. Chaque année l’établissement bancaire vous demandera les justificatifs nécessaires au maintien du LEP.

Comment l’ouvrir ?

C’est très simple. Vous vous rendez dans l’établissement bancaire que vous avez choisi (ou via Internet s’il s’agit d’une banque en ligne ) munie de l’avis d’imposition de l’année d’avant. Par exemple en 2019, vous présenterez l’avis d’imposition 2018 indiquant votre revenue fiscal de 2017. Mais si vos revenue ont baissé vous pouvez présenter l’avis d’imposition de l’année en cours (par exemple en 2018, l’avis d’imposition 2018 indiquant votre revenue fiscal de 2017).

Au cas ou, munissez vous également d’une pièce d’identité, on ne sait jamais ! Demandez à ouvrir un Livret d’Épargne Populaire. Remplissez les formulaires. Verser le montant minimum d’ouverture ou plus si c’est possible… et c’est tout.

MAIS SURTOUT…

si j’ai un conseil à vous donner c’est de mettre en place une épargne automatisé par le biais dun virement automatique sur ce LEP. Si vous avez suivie les conseils donnés sur ce site, vous connaissez désormais votre capacité d’épargne, c’est à dire la somme que vous pouvez mettre de côté chaque mois. C’est ce montant qui sera automatiquement viré sur votre LEP à une date fixe.

Pour le choix de cette date, rien de plus simple. Puisque les intérêt sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois, votre virement se fera le 29 ou le 14 de chaque mois afin de maximiser l’épargne réalisée. Vous pouvez choisir une des deux dates en fonction de votre façon de dépenser ou bien la plus proche des deux par rapport à la date d’ouverture de votre LEP.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à laisser faire le temps. Prévoyez une page sur votre carnet financier ou vous noterez, de temps en temps, le montant de votre épargne, histoire de voir ou vous en êtes. Et le jour ou vous atteindrez le plafond du LEP, stoppez immédiatement les virements automatiques.

Quelle épargne choisir : un premier pas vers l’indépendance financière

En mettant en place ce système, vous aurez accomplis un pas de plus sur la gestion de vos finances. Maintenant vous allez pouvoir vous attaquer à d’autres aspects de votre développement financier…

Et vous, êtes-vous d’accord avec le fait que le LEP est un outil intéressant pour les petits salaires et les faibles revenus pour mettre en place son épargne de sécurité ? Donnez votre avis dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
Gérer son budget familial. Une enveloppe.
cadeaux de Noël pas cher. Des cadeaux sous un sapin.
Un internet gratuit pour gagner de l’argent. Ordinateurs et smartphones allumés.
Trouver de l'argent. Une mosaïque de billets.
Le dossier de surendettement, pourquoi et comment ?