Loading...
Investissements

QU’EST CE QU’UN REVENU PASSIF ET ACTIF ET COMMENT LES AVOIR ?

qu'est ce qu'un revenu passif. Hamac.

Vivre d’un revenu passif est le Graal de tout ceux qui rêvent de liberté financière. Après tout, il s’agit de gagner de l’argent sans rien faire, non… Vraiment, vous êtes sur ? C’est vrai, savez-vous véritablement qu’est ce qu’un revenu passif ? En fait revenu passif et actif sont les deux faces d’une même pièce. Alors autant essayer de comprendre l’un pour obtenir l’autre…

REVENU ACTIF ET PASSIF : COMPRENDRE LEURS DIFFÉRENCES POUR BÂTIR VOTRE STRATÉGIE D’INDÉPENDANCE FINANCIÈRE

Revenu passif… que vous cherchiez à gagner un peu plus d’argent à la fin du mois ou que vous soyez en quête de votre indépendance financière , à un moment ou à un autre vous êtes certainement tombé sur ce terme. Et sans doute sous bien des formes différentes : « Comment obtenir des revenus passifs et arrêter de travailler » ; « Générez de l’argent en automatique grâce aux revenus passifs » ; « Gagnez du pognon facilement et obtenez de l’argent passif », etc.

Bref, vous connaissez la musique !

Alors quoi ? Les revenus passifs seraient un système facile qui permet de gagner de l’argent sans aucun effort ? Une chimère supplémentaire pour ceux qui souhaitent se créer des revenus complémentaires et arrondir leur fins de mois ou préparer leur futur financier ?

Et bien oui, mais non ! C’est un peu plus complexe que ça. Mais pour avoir une vision d’ensemble et comprendre, enfin qu’est ce qu’un revenu passif , il faut également comprendre son corollaire : qu’est ce qu’un revenu actif ?

Comprendre la relation et le rapport entre revenu passif et actif est un élément important de la construction d’une stratégie patrimoniale et financière personnelle. Chacun de ces deux concepts aura également un impact sur le mode de vie, le rapport que vous pouvez avoir avec le travail, votre envie de monter des projets, de quel types, etc.

Alors commençons ce petit voyage des différentes sources de revenus : les actives et les passives…



Revenu passif et actif

Comme nous l’avons expliqué en introduction, les revenus passifs et actifs sont un peu les deux faces d’une même pièce.

En effet, tous les deux sont avant tout des revenus, c’est à dire quelque chose qui sera perçu (aussi bien en nature qu’en argent-monnaie) par un agent économique comme résultat d’un capital placé ou comme rémunération d’une activité.

Le revenu lui même peut se décomposer en deux phases successives :

1 – le moment où on le génère (et donc comment on le génère) ;

2 – le moment où on le perçoit et la temporalité durant laquelle on l’obtient.

Et, comme nous allons le voir, c’est essentiellement sur la part de chacune de ces phases que se crée réellement la différence entre générer des revenus dit actifs et générer des revenus dits passifs.

Pour aller plus loin, on peut considérer que la première phase – Générer un revenu – est d’abord et avant tout le fruit d’un travail, d’une dépense de temps et d’une dépense d’énergie. Et même si ces considération peuvent vous sembler superflu, vous allez comprendre en quoi elles sont, en fait, fondamentales avec le revenu actif.

Revenu actif

Des deux sources de revenu, le revenu actif est le plus simple à comprendre car il correspond à une situation que la majorité d’entre nous vivons chaque jour : le travail !

Qu’est ce qu’un revenu actif ?

Le principe d’un revenu actif se base sur l’échange entre une compétence et un temps, en vue d’obtenir un résultat ou d’accomplir un travail contre une rémunération. Tant que l’échange perdure, la rémunération est donc obtenu.

Donc, pour gagner de l’argent avec cet échange, vous devez perpétuellement accomplir la tache qui vous permet d’obtenir votre rémunération. C’est simple : si vous arrêtez de travailler, vous n’obtiendrez pas le revenu prévu en retour, un point c’est tout !

En d’autres termes, le gain financier dépend directement du travail réalisé et de la continuité de ce travail. Le facteur temps est ainsi l’élément le plus important de la relation travail-rémunération.

Le principe fondamental du revenu actif est l’échange de votre temps contre de l’argent.

Dans ce cadre, la génération du revenu sera donc la phase la plus longue car elle se traduit par une continuité permanente pour gagner , ou plutôt obtenir, la rémunération promise. Le revenu est, quand à lui, reçu une seule fois à l’issu de ce temps de travail. Il faut alors recommencer le processus pour générer à nouveau des revenus.

Revenu actif exemple

Evidemment, lorsqu’on pense « revenu actif », on l’associe quasiment instantanément au travail salarié.

Et c’est tout à fait exact. En effet, la forme du travail salarié est bien la location de sa force de travail, à un employeur, pour un temps donné avec, en retour tous les mois, une rémunération : votre salaire. Si vous arrêtez de travailler pour votre employeur, vous ne touchez plus aucune rémunération de sa part.

Mais pour autant, le rapport employé / employeur n’est pas la seule source de revenus possible pour obtenir des gains actifs. Par exemple, si vous créer votre propre activité ou si vous monter une entreprise, vous vous placerez également dans le cadre d’un revenu actif ! En effet, votre rémunération dépendra étroitement du travail que vous fournissez.

Bâtir une stratégie de revenus actifs

Vous l’avez compris, si votre choix se porte sur une stratégie de revenu actif, deux possibilités s’offrent alors à vous :

– Obtenir un travail salarié à temps plein ou temps partiel.

– Créer votre activité ou votre entreprise.

Contrairement à ce que l’on peut penser, même si l’on est investisseur, il est tout à fait d’avoir une stratégie d’indépendance financière et / ou patrimoniale basée sur du revenu actif.

En effet, de nombreuses personnes aiment, par exemple, l’emploi qu’ils exercent et n’envisagent donc pas d’arrêter de travailler.

De la même façon, d’autres sont motivés par le fait de porter et de développer des projets, notamment entrepreneuriaux. Le revenu actif n’est donc pas forcément incompatible avec les notions d’indépendance et de liberté financière.

Cependant, à mon sens, se serait une erreur de compter sur ce seul moyen pour obtenir des revenus. En effet, qu’on le veuille ou non, l’age finira par limiter vos propres capacités. Dans le même temps, comme l’objectif des différents gouvernements successifs et de privatiser le système des retraites, il est fort à parier que celle-ci se réduise comme peau de chagrin dans les années à venir.

Mais ne compter que sur le seul revenu actif est une impasse sur le long terme. Si c’est votre stratégie, mieux vaut la coupler avec des gains passifs.

Revenu passif

Bien souvent, on définit le revenu passif comme l’inverse du revenu actif.

Faire de l’argent sur la base d’un revenu passif consisterait donc à avoir de l’argent gratuit et sans rien faire. Or, l’ argent passif ne veut absolument pas dire qu’aucun travail n’est fournis pour l’obtenir. Bien au contraire…

Qu’est ce qu’un revenu passif

Le revenu passif est un flux d’argent (mais aussi éventuellement en nature) plus ou moins continu qui demande un effort très faible (voir aucun effort) pour le maintenir. C’est un revenu car il génère de l’argent. Il est dit passif car il ne nécessite plus aucune action pour le percevoir.

La productivité de la personne qui le génère et le temps qui lui est accordé ne sont donc plus en corrélation avec l’obtention du résultat. Cependant, pour générer ce flux de trésorerie, l’effort fournis en amont reste soit celui d’un travail, soit celui d’un apport financier.

En d’autre termes, les deux phases du revenu se traduisent ainsi :

1 –La génération du revenu passif demande un effort en temps et en travail plus ou moins important. Il est à noter que durant cette phase il n’y a, souvent, aucun paiement de l’effort fournit. LE gain viendra donc plus tard.

2 – L’obtention du revenu passif – lorsqu’il arrive – est continu voire permanent dans le temps et ne demande quasiment plus de travail.

Le principe fondamental du revenu passif est l’échange d’un investissement en travail ou en argent contre de l’argent sur une durée plus longue.

Effectivement, au contraire du revenu actif, c’est désormais le facteur travail qui est le plus important. Le durée du gain perçu n’est plus que la conséquence de l’effort amont.

En d’autre terme, le gain financier dépend directement du travail réalisé et de la continuité de ce travail. Le facteur temps est donc ici le plus important.

Revenu passif exemple

Lorsqu’on pense en terme de revenu passif comme source de revenu on peut citer trois grands exemples emblématiques mais, également un contre exemple qu’utilisent énormément les « vendeurs de rêves ».

Les meilleurs exemples de revenus passifs

Qu’est ce qu’un revenu passif ? Parmi les exemples les plus parlant on trouve :

Les droits d’auteurs. Vous écrivez un ouvrage, ce qui vous prendra un temps et une dépense d’énergie en travail assez conséquente. Votre livre est ensuite édité. Tant que ce livre sera vendu vous toucherez des droits sur ces ventes.

– L’ investissement immobilier . Ici, il s’agit d’acheter un ou plusieurs biens immobiliers avant de les mettre en location. L’effort fournis en amont est essentiellement lié au temps passé à chercher les biens et monter les dossiers permettant d’obtenir des crédits immobiliers. Ensuite la rentabilité s’effectuera par la perception des loyers . Tant que vous conservez les bien, vous en percevrez également les loyers.

– Devenir investisseur en Bourse. L’achat de titres boursiers nécessite une importante formation en amont mais, une fois effectué, le revenu sera régulier par le biais des dividendes perçus. Du moins si vous choisissez une stratégie basée sur les dividendes, car il existe de multiples moyens de générer des revenus grâce à la Bourse.

Parallèlement à cela, il existe un domaine que l’on site souvent pour obtenir des revenus totalement passifs et qui, pourtant, se situe bien dans le cadre des revenus actifs !

Pour se convaincre de l’amalgame qui est parfois fait entre revenu passif et actif il suffit de taper « revenu passif » dans la barre de recherche d’un site comme Amazon. Vous verrez ce que l’on vous proposera.. et pas forcément en pire d’ailleurs !

Générer des revenus sur internet

Pour obtenir plus d’argent c’est très simple : il suffit de créer une activité sur internet.

Cette phrase, vous avez surement dû la rencontrer régulièrement, si vous avez cherché des moyens de gagner de l’argent autrement que par votre propre salaire. Elle est constamment rabâché par tous les gourous du web et autre info-preneurs spécialisés en web-marketing.

Selon eux générer des revenus sur internet est très simple. D’abord il s’agit de créer un blog, un site ( de préférence de niche ! ) ou une chaîne Youtube. Une fois fait, il suffit de monétiser son audience par le biais de l’affiliation ou en vendant ces propres produits… et à vous l’argent passif !

Et quand il ne s’agit pas de vous venter les mérites de l’ affiliation Amazon , on vous conseil alors le Dropshipping , qui vous permettra de gagner beaucoup sans rien faire.

Il est donc temps de briser un mythe : Internet n’est pas un des piliers de l’enrichissement. Internet n’est pas un moyen de faire de l’argent facile, il s’agit d’un canal qui vous permet de mettre en place certain type de projet qui nécessiteront autant d’énergie, de travail et d’effort que n’importe quel autre projet.

A mon sens, dans le cadre d’internet, les revenus sont complètements actifs, ou du moins leur passivité ne dure qu’un temps car il faut sans cesse se renouveler pour continuer à créer le flux monétaires de votre activité :

– Si vous montez un blog, vous vous retrouverez bien vite face à la nécessité de créer et de publier du contenu régulièrement. En effet, pour les moteurs de recherche qui vous fournissent vos visiteurs, si vous ne publiez pas régulièrement vous disparaîtrez de la première page (lorsque vous y êtes),. Ce qui rendra quasi nul votre trafic et donc vos revenus.

– Sur Youtube , même chose : sans contenu régulier, pas de vues. Avec peu ou pas de vue, Youtube ne vous recommande pas auprès de ces utilisateurs. Si vous n’êtes pas recommandé, vous n’avez plus de vue, donc pas de rémunération non plus !

– Pour le Dropshipping , comme pour n’importe quelle activité d’E.commerce, il vous faudra régulièrement proposer de nouveaux produits à vos clients ; réaliser une démarche de marketing pour augmenter la surface de votre clientèle… Bref, sans actions de votre part, vous ne vendrez rien !

Comme vous le voyez, on est loin de l’activité passive qui vous rapporte de l’argent.



Revenu passif automatique

Une fois que l’on a compris qu’est ce qu’un revenu passif , encore faut-il réussir à le mettre en place.

Qu’on le veuille ou non, établir une stratégie de revenu passif automatique demande un effort et du travail en amont. Cependant celle-ci sera différente, en fonction des leviers d’enrichissement que vous choisirez.

– Nous avons vue, avec notre contre exemple que passer par la création d’entreprise afin d’obtenir des revenus passifs n’est pas la bonne solution. Non pas que développer une activité qui produira ce type de revenu ne soit pas possible mais qu’elle est plutôt extrêmement limité.

– En soi, le patrimoine financier personnel (votre épargne donc) peut être une source de revenu passif sans investissement . En effet, à partir du moment où vous placez vos économies sur un produit d’assurance-vie ou même un simple Livret A c’est obtenir, par les intérêts, une forme de gain passif. Par contre, de là à ce qu’il soit véritablement rentable , c’est une tout autre histoire !

– L’immobilier, surtout s’il est à but locatif, vous permettra de générer de l’argent de façon beaucoup plus pérenne. L’avantage ici c’est que l’investissement lui-même vous permet à la fois d’augmenter votre patrimoine individuel (surtout si vous utilisez le crédit en guise d’effet de levier) et vos revenus.

Investir dans l’immobilier reste complexe et chronophage. Trouver des biens offrant un bon potentiel de rentabilité, monter son dossier de crédit, gérer les locataires, etc, demande temps et expertise. Cependant, il existe désormais un moyen beaucoup plus simple de réaliser de l’investissement locatif sans avoir à s’occuper de tout cela et sans apport grâce aux fin-techs spécialisées en immobilier. Si cela vous intéresse nous avons analysé l’une d’entre elle dans un article dédié : Bricks.

Parmi les sources de revenu qui permettent de générer un gain passif , la Bourse est l’une des plus rentable. Le marché boursier est même l’investissement le plus lucratif parmi les différents leviers de richesse. Ici, le temps sera avant tout dévolue à sa propre formation personnelle afin de comprendre comment fonctionne ce type d’investissement ainsi que le choix de ceux-ci. Mais une fois cette étape passée, le système demande peu d’intervention. Automatiser ses investissements et même possible avec un peu de pratique. Le paradoxe c’est que c’est les revenus des actifs financiers possédés qui vont permettre de générer le revenu passif ! Il est donc à privilégier si vous désirez passer le moins de temps possible a la création de votre source de revenu.

Revenu actif ou revenu passif ?

Pour obtenir des revenus passifs, il faut d’abord comprendre la différence entre revenu passif et actif . Et si le revenu dit « actif » est , au final, le paiement direct et proportionnel d’un travail, le revenu passif sépare, quand à lui, ces deux éléments. Dans le meilleur des cas, le revenu actif égalise la quantité de travail qui permet de le percevoir mais guère plus.

Qu’est ce qu’un revenu passif dans ce cadre ? Une quantité de travail réalisé à un moment donné qui permettra de toucher, plus tard, des revenus récurrents mais dont le montant seront, à terme, bien supérieurs à leur équivalent travail.

Saisir ce rapport permet d’apporter un élément supplémentaire dans le cadre de sa stratégie de richesse personnelle. Ainsi, si vous désirez obtenir une rentabilité immédiate, vous vous orienterez vers des revenus actifs.

A contrario, si vous cherchez une rentabilité ou une sécurité future, dans ce cas votre objectif est bien d’obtenir des rendements passifs.

Car oui, au final, c’est aussi simple que ça !

Si l’article « Qu’est ce qu’un revenu passif ? » vous a aidé et permis de mieux comprendre la différence fondamental entre rendement actif et rendement passif, dites-nous le dans les commentaires. De même si vous avez des éléments supplémentaire à nous soumettre. Parallèlement partagez le plus possible les articles de 1,2,3… Richesse afin de nous apporter un petit coup de pouce à notre référencement.

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une
IGraal. Qu'est ce que igraal ?
Assurance vie comment ça marche. Un parapluie protégeant des dollars.
Gérer son patrimoine financier. Maquette d'une maison, des billets de banque et des pièces de monnaie.
Zffacer ses dettes. Une éponge sur ses crédits.
Budget mensuel/ Un cahier de compte maison.